Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Accès dédiés

Dons de documents

Gratuit, irréversible, le don exprime le souci de transmettre un patrimoine précieux en le confiant à une institution séculaire qui en assurera la conservation et la communication. La Bibliothèque remercie ses généreux donateurs, grâce à qui les collections mises à disposition du public s’enrichissent de documents souvent essentiels. 

Sélection de dons faits à la BnF en 2014

Manuscrits de Georges-Emmanuel Clancier

Don de l'auteur. 2014. Département des Manuscrits

Georges-Emmanuel Clancier lors de l´inauguration de l´exposition consacrée au poète et éditeur Pierre Seghers, Paris 2011. © Frédéric Almaviva (Creative Commons)

Georges-Emmanuel Clancier lors de l'inauguration de l'exposition consacrée au poète et éditeur Pierre Seghers, Paris 2011.

Le poète et romancier Georges-Emmanuel Clancier a fait don du manuscrit de son roman L’Éternité plus un jour, accompagné des différentes versions manuscrites du roman Une Ombre sarrasine paru en 1996.
À la demande de l'auteur, le manuscrit sera numérisé et accessible en ligne sur la bibliothèque numérique Gallica.

Né en 1914, Georges-Emmanuel Clancier  collabore dès 1933 aux Cahiers du Sud et à Esprit . Durant la Seconde Guerre mondiale, il est le correspondant clandestin de la revue Fontaine en France alors que les textes des écrivains de la résistance paraissent depuis Alger. Après la publication, en 1943, de son roman Quadrille sur la tour et du recueil poétique Temps des héros, son œuvre se développera en prose et en poésie, du Paysan céleste à Vive fut l’aventure (2008), et de Secours au spectateur (1946) à Une Ombre sarrasine (1996).

Voir aussi

Communiqué de presse [fichier .pdf – 40 Ko – 30/06/14 – 1 p.]

Archives et manuscrits de Malcolm de Chazal

Don de M. Paul de Chazal, neveu de l'auteur. 2014. Département des Manuscrits

Né en 1902 à Vacoas et mort en 1981 à Curepipe sur l’île Maurice, Malcolm de Chazal est à la fois un poète empreint de mysticisme, salué par les surréalistes dans les années 1940, et un peintre dont le style est souvent qualifié de « naïf ».

C’est le premier fonds de littérature mauricienne contemporaine à entrer au département des Manuscrits de la BnF. Constitué d’un manuscrit autographe de L’Homme et la connaissance,un de ses textes majeurs paru en 1974, de revues rares et précieuses datant des années 1940, comme Les Cahiers Mauriciens, de lettres et de divers autres documents d’archives, ce fonds ouvre une première porte sur l’univers si particulier de cet artiste.

Voir aussi

Communiqué de presse [fichier .pdf – 35 Ko – 06/06/14 – 1 p.]

mardi 1 juillet 2014

Écouter la page

Partagez