Collections et services

Art et colonisation - Bibliographie sélective

 

La vierge du Cerro. Anonyme, XVIIIe siècle. Museo Nacional de Arte, La Paz, Bolivie.

Art et colonisation, comment ces mots résonnent-ils ? Que reste-t-il aujourd’hui du passé colonial dans le domaine artistique ? Au-delà d’une organisation administrative, d’une langue, dans les pays colonisés par l’Europe, des monuments, des peintures, des objets témoignent de la création artistique sous la domination coloniale. Comment les artistes d’aujourd’hui réagissent-ils et créent-ils face à cet héritage colonial, à l’ère de la mondialisation ? La colonisation transforme le regard de l’Européen, de l’Africain, de l’Américain, de l’Asiatique et fonde une nouvelle vision anthropologique : « D’un regard l’Autre », comme le rappelait une exposition du Musée du quai Branly - Jacques Chirac en 2006.


Comme le rappelle l'historien Marc Ferro : « La colonisation est l'occupation d'une terre étrangère et lointaine par une population, sa mise en culture et l'installation de colons » avec des ambitions commerciales et religieuses d’évangélisation, pour l'or et le Christ. Cette expansion de l’Europe dans le monde a eu de nombreuses conséquences sur les pays colonisés, dans le domaine de la civilisation et de l’art notamment. La colonisation européenne a entraîné de très nombreuses destructions humaines et matérielles. Un nouvel art colonial naît en Amérique, en Afrique, en Asie. Il diffuse les modèles de l’art européen dans toutes les colonies ; avec difficulté, l’art des populations autochtones continue à vivre, à affirmer son identité tout au long des siècles jusqu’à aujourd’hui.

À l’occasion des expositions du Musée du quai Branly - Jacques Chirac « Du Jourdain au Congo : art et christianisme en Afrique centrale » qui s’est achevée le 2 avril 2017 et de l’exposition en cours : « L’Afrique des routes » du 31 janvier au 12 novembre 2017, cette bibliographie sélective établie à partir des collections de la Bibliothèque du Haut-de-jardin – salle F, propose une introduction à la question des relations entre art et colonisation, décolonisation et postcolonialisme.

Pour une première approche

Vous pouvez télécharger la bibliographie complète en bas de la page.

 

Bayón, Damián ; Marx, Murillo
L'art colonial sud-américain : domaine espagnol et Brésil. Paris : Aurore éditions d'art, 1990. 441 p.
Salle F – Art – [709.8 BAYO a]

Un panorama complet de l’architecture, de la peinture, de la sculpture de tous les pays d’Amérique du Sud, à l’ère coloniale, avec de très nombreuses photos à l’appui.


 
Busca, Joëlle
L'art contemporain africain : du colonialisme au postcolonialisme. Paris ; Montréal (Québec) ; Budapest [etc.] : l'Harmattan, 2000. 237 p.
Salle F – Art – [709.6 BUSC a]

Cet ouvrage étudie l’art contemporain africain via les dernières expositions et les débats actuels. Son questionnement tourne ainsi autour du postcolonialisme, de l’altérité, de la mondialisation ou encore de la créolisation.

 
Chérel, Emmanuelle ; Dumont, Fabienne
L'histoire n'est pas donnée : art contemporain et postcolonialité en France. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2016. 171-XXI p.
Salle F – Art – [701 CHER h]

Issu de journées d’études organisées à Nantes en 2014, ce livre questionne les liens entre les études postcoloniales et l’histoire de l’art en France. Des contributions transdisciplinaires proposent ainsi une analyse d’œuvres, d’expositions et de revues permettant un nouveau regard sur l’histoire de l’art.

 
Exhibitions : l'invention du sauvage : [exposition, Paris, Musée du quai Branly, 29 novembre 2011-3 juin 2012]. Arles : Actes Sud ; Paris : Musée du quai Branly, 2011. 382 p.
Salle F – Art – [704.942 EXHI 6]

Catalogue d’une exposition du Musée du quai Branly à Paris en 2011-2012, il retrace l’histoire des exhibitions humaines et du racisme scientifique. Largement illustré, il montre ainsi comment le regard porté par l’occident sur « l’autre » s’est formé.

 

Ferro, Marc
La colonisation expliquée à tous. Paris : Éditions du Seuil, 2016. 189 p.
Salle J – Histoire, archéologie – [909/325 FERR c]

Un livre qui, sous forme de réponses à des questions, aborde tous les enjeux liés à la colonisation : les définitions, l’histoire et la chronologie, les dimensions politiques, sociales et culturelles, l’héritage. Voici un livre très utile pour aborder la complexité de la question.


 
Le Fur, Yves
D'un regard l'autre : histoire des regards européens sur l'Afrique, l'Amérique et l'Océanie : [exposition, Paris, Musée du quai Branly, 19 septembre 2006-21 janvier 2007]. Paris : Musée du Quai Branly : Réunion des musées nationaux, 2006. 351 p.
Salle F – Art – [709 DUN 6]

Le catalogue de la première grande exposition temporaire du Musée du quai Branly à Paris en 2006.  Il raconte des histoires de regards européens portés sur des régions du monde colonisées. Une partie est consacrée à l’art colonial, aux expositions et aux salons d’art colonial.
 
Magiciens de la terre : [exposition, 18 mai-14 août 1989], Centre Georges Pompidou, Musée national d'art moderne, La Villette, la Grande halle... Paris : Centre Georges Pompidou, 1989. 271 p.
Salle F – Art – [709.04 MAGI 6]

Catalogue d’une exposition majeure en France qui a transformé notre perception occidentalo-centrée de l’art contemporain en invitant des artistes du monde entier.

 
Said, Edward W.
L'orientalisme : l'Orient créé par l'Occident. Paris : Éd. Points, 2013. 578 p. (Points. Essais ; 710)
Salle G – Littérature générale, théorie et critique – [809.933 58 SAID o]

Cet ouvrage sous-titré « L’Orient créé par l’Occident, publié pour la première fois en 1978, a eu et a toujours une grande portée. Edward Saïd y souligne les rapports de domination que l’Occident entretient avec le reste du monde. Il invite à repenser la vision de l’Autre souvent réductrice et caricaturale.

 
Soutif, Daniel (Dir.)
The color line : les artistes africains-américains et la ségrégation : [exposition, Musée du quai Branly-Jacques Chirac, 4 octobre-15 janvier 2017]. Paris : Musée du quai Branly-Jacques Chirac, 2016. 399 p.
Salle F – Art – [709.7 SOUT c]

Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la Ségrégation ? Ce catalogue d’une exposition récente au Musée du quai Branly pose la problématique de la ségrégation des Africains-Américains et donne l’opportunité de (re)découvrir des artistes souvent demeurés marginaux en leur temps mais dont l’histoire de l’art américaine commence depuis 30 ans à mesurer l’importance et l’originalité.

 
Viatte, Germain (Dir.) ; François, Dominique (Dir.)
Le Palais des colonies : histoire du Musée des arts d'Afrique et d'Océanie. Paris : Réunion des musées nationaux, 2002. 239 p.
Salle F – Art – [708.4 PARI af]
Salle J – Anthropologie, ethnologie – [306.074 MAAO p]

L'ouvrage raconte l'histoire du palais de la Porte Dorée (Paris 12ème arrondissement) construit à l'occasion de l'exposition coloniale de 1931. Après avoir été un musée dédié à l'Empire colonial, puis aux arts d'Afrique et d'Océanie, il accueille le musée national de l’histoire de l'immigration.

Télécharger la bibliographie

Art et colonisation [fichier .pdf – 416 Ko – 18/05/17 – 28 p.]

mercredi 24 mai 2017

Partagez