Collections et services

Centenaire de Roland Barthes (1915-1980) - Bibliographie

Roland Barthes par Roland Barthes [1975]. Le Seuil, 1990

Roland Barthes par Roland Barthes (Le Seuil, 1975)

Tout d’un coup, il m’est devenu indifférent de ne pas être moderne.
Journal, 13 août 1977

Figure centrale de la pensée de son temps, théoricien de la littérature et écrivain essentiel de la seconde moitié du siècle dernier, Roland Barthes était aussi un être un peu en marge. Son père mort à la guerre dès 1916, sa relation fusionnelle avec sa mère, les difficultés financières durant son adolescence, de longs séjours en sanatorium et la découverte de son homosexualité lui donnent très tôt le sentiment de sa différence et le rendent radicalement rétif à tout discours d’autorité.

En 1947, il commence à publier dans le journal Combat des articles qui seront réunis en 1953 dans Le Degré zéro de l’écriture, rapidement considéré comme le manifeste d'une nouvelle critique soucieuse de la logique du texte. Il entre alors comme chercheur au CNRS, et, en 1957, dresse dans Mythologies le portrait de la classe moyenne de son temps à travers ses mythes du quotidien. Collaborateur des grandes revues de sciences humaines et de littérature de l'époque (Communications, Tel Quel, Critique), ami notamment de Greimas, Sollers et Kristeva et proche du groupe Tel Quel, Barthes ne dissocie jamais la rigueur de l'affect, et revendique Le Plaisir du texte (1973) comme rapport charnel au langage. Il est nommé professeur au Collège de France en 1976 et y occupera la chaire de sémiologie de 1977 à 1980.

Au fil du temps son écriture devient de plus en plus personnelle, sensible et littéraire, tandis qu’il s'éloigne du structuralisme et opte pour une subjectivité plus assumée, avec notamment Roland Barthes par Roland Barthes (1975), Fragments d’un discours amoureux (1977) et La Chambre Claire (1980). La mort de sa mère le 25 octobre 1977 accentue cette tendance. Lorsque lui-même meurt prématurément, le 26 mars 1980, après avoir été renversé par une camionnette en face du Collège de France, il avait en tête un projet de roman intitulé « Vita nova », qu’il évoque dans La préparation du roman.

Roland Barthes aurait eu 100 ans en 2015 et la Bibliothèque nationale de France lui consacre, de mai à juillet 2015, une exposition ainsi que des conférences.
Afin de prolonger l’exploration par des lectures, cette bibliographie sélective recense essentiellement les ouvrages disponibles en libre-accès dans les salles de lecture du Haut-de-jardin, ainsi que des documents audiovisuels et des ressources disponibles en ligne.
Au Département des Manuscrits, on peut également consulter le fonds Roland Barthes, composé des manuscrits des œuvres, des cours et séminaires, des fichiers, des articles, de la correspondance et des ouvrages parus en traduction.

Pour une première approche

Vous pouvez télécharger la bibliographie complète en bas de la page.

Roland Barthes par Roland Barthes [1975]. Le Seuil, 1990
Roland Barthes par Roland Barthes [1975]
Paris : Le Seuil, 1990. 191 p. (Écrivains de toujours ; 96)
Salles H et V – Littératures d'expression française – [84/4 BART 4 rola]

Roland Barthes se livre en 1975 à un véritable détournement de la collection « Écrivains de toujours » dans lequel il nous livre, avec beaucoup d’humour et de distance, des fragments autobiographiques ou « biographèmes » parfois très intimes, non sans affirmer d’entrée que « tout ceci doit être considéré comme dit par un personnage de roman ».


Tiphaine Samoyault, Roland Barthes : biographie. Paris : Le Seuil, 2015
Samoyault, Tiphaine
Roland Barthes : biographie. Paris : Le Seuil, 2015. 715 p. (Fiction & Cie.)
Salles H et V – Littératures d'expression française – [84/4 BART 5 SA] en traitement

Fondée sur des matériaux jamais explorés jusqu’ici (archives, journaux, agendas), cette biographie récente dresse le portrait émouvant d’un Barthes familier et fragile, tiraillé entre sentimentalisme et rigueur, et éclaire d’un jour nouveau les engagements et l’écriture d’un homme qui fit de la littérature sa vie même.


Affiche de l´exposition Roland Barthes au Centre Pompidou, du 27 novembre 2002 au 10 mars 2003
R-B : Roland Barthes : exposition
Catalogue sous la direction de Marianne Alphant et Nathalie Léger. Paris : Le Seuil ; Centre Pompidou ; IMEC, 2002. 255 p.
Salles H et V – Littératures d'expression française – [84/4 BART 6 r]

Le parcours pédagogique de la belle exposition, qui faisait une large place à l’art et aux voyages, proposée du 27 novembre 2002 au 10 mars 2003 par le Centre Pompidou est également disponible en ligne sur : http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-barthes/ENS-barthes.html (consulté le 30 mars 2015)

Site Roland Barthes (copie d´écran)
Roland Barthes
Disponible en ligne sur : http://www.roland-barthes.org (consulté le 30 mars 2015)

Ce site de référence propose des ressources biographiques, bibliographiques, iconographiques, sonores, un annuaire des barthésiens, ainsi qu’une page très complète sur les publications, les colloques, les expositions de l’année du centenaire : http://www.roland-barthes.org/centenaire.html

Bibliographie

Roland Barthes (1915-1980) [fichier .pdf – 183 Ko – 24/04/15 – 18 p.]

mardi 28 avril 2015

Écouter la page

Voir aussi

Partagez