Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Collections et services

Romain Gary (1914-1980) - Bibliographie

Romain Gary, portrait

Couverture de Pseudo (Folio)

Né Romain Kacew à Vilnius le 8 mai 1914, Romain Gary est l’un des plus importants écrivains français de la seconde moitié du XXe siècle. Il arrive à Nice en 1928 et est naturalisé français en 1935. En 1940, il rejoint l'Angleterre et les Forces aériennes françaises libres. En 1945, il se marie avec l'écrivain et journaliste anglaise Lesley Blanch, et fait ses débuts dans la diplomatie au service de la France. Il est secrétaire d'ambassade à Sofia puis à Berne, et attaché de presse de l'ONU à New York.
En 1945 il publie Éducation européenne. Consul général de France à Los Angeles (1956-1960), il rencontre l'actrice américaine Jean Seberg, qui deviendra sa seconde épouse. Il écrit Les Racines du ciel (prix Goncourt 1956), est coscénariste du Jour le plus long (1962), réalise deux films, Les oiseaux vont mourir au Pérou (1968) et Kill (1972, traduction française Police magnum). À partir de la publication de La promesse de l’aube en 1960, il se consacre de plus en plus à son activité d'écrivain, également sous divers pseudonymes, dont le plus connu fut Emile Ajar. Il est le seul écrivain français à avoir reçu le prix Goncourt à deux reprises dans sa vie, la première en 1956 sous son nom de plume habituel et la seconde en 1975 sous le pseudonyme d’Emile Ajar pour La Vie devant soi. L’ouvrage posthume Vie et mort d'Emile Ajar est paru en 1981 après son suicide le 2 décembre 1980.

À l’occasion du centenaire de sa naissance, la Bibliothèque nationale de France a réalisé cette bibliographie non exhaustive, qui comprend essentiellement des documents disponibles dans les salles G et H de la Bibliothèque d’étude (niveau Haut-de-Jardin) et dans les salles U, V et P de la Bibliothèque de recherche (niveau Rez-de-Jardin).

Pour une première approche

Vous pouvez télécharger la bibliographie complète en bas de la page.

Anissimov, Myriam, <em>Romain Gary, l´enchanteur</em>, couv.
Anissimov, Myriam
Romain Gary : l'enchanteur. Paris : Textuel, 2010. 189 p. (Collection Passion)
Salles H et V – Littératures d’expression française – [84/4 GARY 5 AN]

Mêlant archives intimes et inédites, texte et images, cet ouvrage rend hommage à Romain Gary, écrivain polymorphe.


Bourin, André, Romain Gary, le nomade multiple, couv.
Bourin, André
Romain Gary, le nomade multiple. Entretiens avec André Bourin. Paris : Radio France, 2007. (2 h 28 min) (Les grandes heures)
Postes audiovisuels – Salle P (type de place vidéo/son) – [NUMAV-608392]

Série d’entretiens enregistrés en 1969 dans lesquels l’écrivain revient sur ses origines polonaises, sa mère, son pays. Il évoque sa vocation littéraire, son métier de diplomate en Bulgarie et son œuvre.

Gary, Romain, <em>Vie et mort d´Emile Ajar</em>, couv.
Gary, Romain
Vie et mort d'Émile Ajar. Paris : Gallimard, 1994. 42 p.
Salle V – Littératures d’expression française – [84/4 GARY 4 viee]

Roman publié à titre posthume en 1981 dans lequel Romain Gary révèle la supercherie de ses identités. Le livre s’achève ainsi : « Je me suis bien amusé. Au revoir et merci. »

Gary, Romain, <em>Le vin des morts</em>, couv.
Gary, Romain
Le vin des morts
. Paris : Gallimard, 2014 (Les cahiers de la NRF)
Salles H et V – Littératures d’expression française – [84/4 GARY 4 vin] (en commande)

A travers ce récit, Romain Gary dépeint la misère de l’après-guerre et celle plus profonde de l’âme humaine. Ce premier roman signé de son vrai nom, Romain Kacew, sera source d’inspiration pour toute son œuvre.

<em>Oeuvres complètes d´Emile Ajar</em>, couv.

Gary, Romain
Les oeuvres complètes d'Émile Ajar
. Paris : Mercure de France, 1991. XV-1039 p. (Mille pages)
Réunit : "Gros-Câlin", "La vie devant soi", "Pseudo", "L'angoisse du roi Salomon"
Salles H et V – Littératures d’expression française – [84/4 GARY 2 o]

De 1974 à 1979, l'auteur a publié sous le pseudonyme d'Emile Ajar quatre romans dont le second La vie devant soi  a obtenu le prix Goncourt en 1975 et a été adapté au cinéma.


Costa-Gavras, <em>Clair de femme</em>, couv.
Costa-Gavras (réalisation et scénario)
Clair de femme. Romain Gary, auteur adapté ; Yves Montand, Romy Schneider, Romolo Valli..., acteurs. Paris : Opening édition, 2003. (1 h 38 min)
Postes audiovisuels –  Haut-de-Jardin –  [DVDH-57]

Coscénariste du Jour le plus long (1962), Romain Gary réalise deux films, Les oiseaux vont mourir au Pérou (1968) et Kill (1972) et plusieurs de ses romans sont adaptés au cinéma, notamment Clair de femme (1979) et La vie devant soi (1977) par Moshé Mizrahi. 


Télécharger la bibliographie

Centenaire de Romain Gary (1914-1980) [fichier .pdf – 201 Ko – 23/05/14 – 7 p.]

mardi 27 mai 2014

Écouter la page

Partagez