Collections et services

Voyageuses suisses d'expression française - Bibliographie sélective

 

Isabelle Eberhardt, vers 1900. Source : Wikimedia Commons

« Oui, j'aime mon Sahara et d'un amour obscur, mystérieux, profond, inexplicable mais bien réel et indestructible ». Cette phrase, extraite des Écrits intimes d’Isabelle Eberhardt, montre l’attachement viscéral de la jeune Genevoise pour les paysages du Maghreb.
Comme plusieurs de ses consœurs des 19e et 20e siècles, elle choisit de quitter la Suisse et sa société parfois étriquée pour assouvir sa soif de liberté et d’absolu. Les raisons du départ de ces Suissesses de langue française, issues en majorité de la bourgeoisie genevoise, sont diverses, entre quête spirituelle, envie d’aventure et aspiration à l’indépendance. Ainsi, au milieu du 19e siècle, Valérie de Gasparin, animée par sa foi protestante, a hâte de découvrir la Terre Sainte ; elle en profite pour visiter la Syrie et l’Egypte où, privilège des femmes, elle a accès aux harems qu’elle décrit en se démarquant des visions orientalisantes masculines. Plus tard, Ella Maillart, dans l’entre-deux guerres, se lance seule sur les routes de Russie, avant de s’aventurer en Asie Centrale, puis en Chine, au Tibet et au Népal, jusqu’à ce qu’un séjour en Inde donne un sens à ce qui est avant tout un « voyage intérieur ». Ces voyageuses devenues écrivaines (ou vice versa) ont laissé des lettres, des carnets de bord, des articles et ont publié souvent des romans en empruntant au mode littéraire ou journalistique, sur un ton tantôt exalté tantôt intimiste, à l’image de la jeune Aude Seigne, version contemporaine et mondialisée de ces figures de la littérature nomade et romande.


À l’occasion de la pause estivale, cette bibliographie accompagne une présentation d’ouvrages en salle H (bibliothèque du Haut-de-Jardin). Elle présente également des ressources en ligne, articles ou livres électroniques désormais identifiés par la cote « document numérique ».

Pour une première approche

Vous pouvez télécharger la bibliographie complète en bas de la page.

 
Francillon, Roger (dir.)
Histoire de la littérature en Suisse romande. Nouvelle édition : Carouge-Genève : Zoé, 2015. 1726 p.
Salle H – Littératures d’expression française – [CH840.9 FRAN h]
Ressources électroniques sur place – Bases de données – Cyberlibris

Réédition récente de cette somme de référence sur la littérature romande, avec une approche transversale, par thématique ou par mouvement littéraire. Est développée la spécificité de cette littérature, entre identité suisse et relations complexes avec le milieu littéraire français. Les chapitres ont été rédigés par les spécialistes de ces domaines. Voir en particulier : « Un siècle de récit féminin » (p. 669-679) et « Les écrivains du voyage », p. 1149-1165.

 
Nicollier, Alain ; Dahlem, Henri-Charles
Dictionnaire des écrivains suisses d'expression française. Genève : Éd. GVA, 1994. (2 vol.). 1055 p.
Salle H – Littératures d’expression française – [CH840.3 NICO d < 1 >  et d < 2 >]

Ce dictionnaire propose des bio-bibliographies très utiles pour débuter ses recherches sur des auteurs francophones. Les sources recensent aussi bien des essais critiques que des articles de journaux ou des documents audiovisuels.

 
Deonna, Laurence ; Tscharner, Bénédict de
Femmes suisses dans le monde : du 17e au 21e siècle. Grand-Saconnex (Suisse) : Éd. Eclectica, 2010. 197 p.
Magasin – [2012-114122]

Présentation de figures féminines qui ont compté dans l’histoire de la Suisse et de son rayonnement international, dont plusieurs voyageuses, journalistes ou écrivaines. Les notices sont complétées par des références bibliographiques.

 
Adler, Tibère ; Parzer Epp, Verena ; Wirz, Claudia (éd.)
Pionnières de la Suisse moderne : des femmes qui ont vécu la liberté́. Genève : Editions le temps, 2014. 256 p.
Traduction de Wegbereiterinnen der Modernen Schweiz : Frauen, die die Freiheit lebten
Salle H – Francophonie – [CR CH.90 ADLE]

Dans cet ouvrage aux nombreuses illustrations sont évoquées 40 femmes qui se sont illustrées dans des domaines divers (art, politique, sport, journalisme...). Reconnues pour leur esprit aventureux, celui-ci leur a permis de repousser les limites imposées à leur genre par la société de l’époque.

Télécharger la bibliographie

Voyageuses suisses d’expression française [fichier .pdf – 432 Ko – 27/07/17 – 8 p.]

jeudi 27 juillet 2017

Écouter la page

Partagez