Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Collections et services

Max Weber (1864-1920) - Bibliographie

<p>Max Weber</p>

Max Weber en 1894

Père fondateur de la sociologie allemande, aux côtés de Ferdinand Tönnies et Georg Simmel, Max Weber naît en 1864. Le 150ème anniversaire de sa naissance est l'occasion pour la Bibliothèque nationale de France de réaliser cette bibliographie qui met en perspective son œuvre et son actualité.

Les ouvrages recensés sont disponibles dans les salles de lecture du site François-Mitterrand, en Bibliothèque d'étude (Haut-de-jardin) ou de recherche (Rez-de-jardin).

Pour une première approche

Vous pouvez télécharger la bibliographie complète en bas de la page.

<p>Confucianisme et taoïsme, couv</p>

Weber, Max
Confucianisme et taoïsme , Paris, Gallimard, 2000 (Bibliothèque des sciences humaines)

Un des volets de la grande trilogie consacrée par Weber à l'"éthique économique des religions mondiales", entre 1915 et 1920, avec hindouisme et boudisme.


<p>L´éthique protestante et l´esprit du capitalisme, couv</p>

Weber, Max
L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme, Paris, Plon, 1967 (Recherches en sciences humaines, 17)

Essai fondateur de la sociologie sur les motivations psychologiques de l'émergence du capitalisme.


<p>Le savant et le politique, couv</p>

Weber, Max
Le savant et le politique, Paris, Union générale d'édition, 1992 (10/18)

Pour étudier les figures du savant et de l'homme politique, Weber conjugue une approche historico-sociologique, attentive aux conditions concrètes d'exercice de chacune des professions considérées et une interrogation éthique sur le sens que peuvent avoir l'une ou l'autre.


<p>Etudes wébériennes, couv</p>

Colliot-Thélène, Catherine
Etudes wébériennes : rationalités, histoires, droits, Paris, PUF, 2001 (Pratiques théoriques)

Les contributions rassemblées dans ce recueil ont été écrites entre 1991 et 1999. Ces essais montrent les différentes facettes et la fécondité de l'oeuvre d'un auteur reconnu, en France, comme l'un des pères fondateurs de la sociologie. Ils sont regroupés dans trois parties : la rationalisation occidentale ; Max Weber en contexte ; le droit.

<p>Max Weber et les paradoxes de la modernité, couv</p>

Löwy, Michael
Max Weber et les paradoxes de la modernité,
Paris, PUF, 2012 (Débats philosophiques)

Recueil d'essais transdisciplinaires abordant les différents aspects du rapport de Max Weber à la modernité et à ses paradoxes. L'oeuvre de Max Weber se prête à des lectures différentes, sinon opposées, par sa richesse, sa subtilité, son approche pluraliste des causalités, sa méthodologie complexe, mais aussi son ambivalence envers les manifestations centrales de la modernité.
Télécharger la bibliographie

Max Weber (1864-1920) [fichier .pdf – 433 Ko – 04/04/14 – 23 p.]

jeudi 10 avril 2014

Écouter la page

Partagez