Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Collections et services

Fonds Joséphin Péladan

Portrait de Joséphin Péladan, Ernest Hébert, 1882

Portrait de Joséphin Péladan, Ernest Hébert, 1882.

Joseph Péladan, dit Joséphin, est né à Lyon le 28 mars 1859, et mort à Neuilly-sur-Seine, le 27 juin 1918. C’est une figure très représentative de l'époque symboliste, à travers le courant néo-catholique et mystique. Lié dans un premier temps à. Stanislas de Guaïta, qui restaura en 1888 l'ordre des « Rose-Croix », Péladan finit par avoir des divergences de doctrine avec celui-ci et fonda en 1891 sa propre secte « l’association de l’ordre du temple de la Rose-croix » dont il est le « Sâr Mérodak ». Il publie des tragédies et des drames, et de nombreux articles de critique d'art ou littéraire, réunis dans les volumes intitulés La Dernière Leçon de Léonard de Vinci (1904), De Parsifal à Don Quichotte (1906), ainsi qu’un vaste cycle romanesque, La Décadence latine, qui voulait montrer et condamner les mœurs modernes corrompues par le matérialisme.

Sa seconde femme Christine Taylor donna ses papiers à la Bibliothèque de l’Arsenal en 1936 : manuscrits autographes de romans, essais, articles, ouvrages sur l’art, le théâtre, l’esthétique, les salons, critique dramatique, coupures de presse sur Péladan et ses activités romanesques, occultistes, théâtrales et esthétiques. Ce don comporte aussi des portraits peints, des sculptures dont un buste en terre cuite par Zacharie Astruc, une abondante iconographie, des photographies, et des livres imprimés.

A noter

Les manuscrits de ce fonds sont décrits dans le catalogue BnF Archives et manuscrits, et les imprimés dans le Catalogue général de la BnF.

Éléments de bibliographie

  • Doyon, R. L., La Douloureuse Aventure de Péladan, Paris, La Connaissance, 1946.
  • Dautinne, E., L'Œuvre et la pensée de Péladan, la philosophie rosicrucienne, Bruxelles, Office de publicité, 1948
  • E. Bertholet, La Pensée et les secrets du Sâr Joséphin Péladan, 3 vol., Paris, 1955.
  • Laurant, J-P., Nguyen, Victor, Les Péladan, Lausanne, l'Âge d'homme, 1990
  • Beaufils, C. Joséphin Péladan (1858-1918). Un Essai sur une maladie du lyrisme, Grenoble, Jérôme Million, 1993.

jeudi 27 juin 2013

Partagez