Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Collections et services

Bibliothèque de l'Arsenal

Une bibliothèque à l’origine encyclopédique, qui marque aujourd’hui une prédilection pour la littérature française du XVIe au XIXe siècle et l’histoire du livre.
P. Louÿs, Les Chansons de Bilitis, 1895 ; reliure de Lortic, d´après des maquettes de Giraldon

P. Louÿs, Les Chansons de Bilitis, 1895 ; reliure de Lortic, d'après des maquettes de Giraldon

Les collections comportent :

  • Un fonds ancien de livres imprimés (avant 1880) divisé en Belles Lettres, Histoire, Théologie, Jurisprudence, Sciences et arts.
  • Un fonds moderne de livres imprimés (après 1880) : romans, poésie, livres illustrés, reliures précieuses…
  • Des manuscrits : 12 000 manuscrits historiques et littéraires du Moyen Age à l’époque contemporaine.
  • Un fonds d’estampes : 100 000 estampes (portraits, caricatures de la Révolution et de la Restauration, plans et vues de villes, importantes séries des écoles italienne, allemande, anglaise du XVIIIe siècle...)
  • Des partitions musicales manuscrites ou imprimées, essentiellement des XVIIe et XVIIIe siècles.
  • Un important fonds de revues anciennes, et plus de 250 revues vivantes.
Elles comportent également plus de  7 000 volumes en accès libre: catalogues, encyclopédies, dictionnaires, bibliographies et ouvrages de référence dans les disciplines majeures de la bibliothèque, en particulier littérature, histoire et histoire du livre.

Archives de George Perec et de l'Oulipo

Deux fonds en dépôt à l'Arsenal sont consultables sur rendez-vous :
  • Les archives de George Perec (01.53.79.39.46)
  • Les archives de l'Oulipo ( 01.53.79.39.42)

Fonds spécifiques

Des fonds spécifiques en littérature, histoire et histoire du livre sont conservés à la Bibliothèque de l'Arsenal.

Historique de la Bibliothèque de l'Arsenal

Les collections de l’Arsenal trouvent leur origine dans la bibliothèque d’Antoine René d’Argenson, marquis de Paulmy, installée dans la demeure des grands maîtres de l’artillerie, au cœur de l’ancien Arsenal de Paris.

Soucieux d’en éviter la dispersion, Paulmy la vendit en 1785 au comte d’Artois, frère de Louis XVI, s’en réservant l’usufruit et continuant de l’enrichir.

Mise sous séquestre à la Révolution comme bien d’émigré, la collection demeura sur place. Avec les saisies révolutionnaires, elle s’enrichit de nombreux volumes provenant des grandes abbayes parisiennes, et des archives de la Bastille.

Tout au long du XIXe siècle, les collections s’orientent de plus en plus vers la littérature et le théâtre notamment sous l’impulsion d’administrateurs illustres comme Charles Nodier ou José-Maria de Heredia.

Intégrée à la réunion des bibliothèques nationales en 1926, la bibliothèque de l’Arsenal fut rattachée en 1934 à la Bibliothèque Nationale et reste fidèle à sa tradition littéraire et bibliophilique qui se manifeste à la fois dans ses acquisitions et dans les expositions et soirées littéraires qu’elle organise.

Bibliographie

  • Martin (H.), Catalogue des manuscrits de la bibliothèque de l’Arsenal, Paris, 1899, tome 8, Histoire de la bibliothèque.
  • Funck-Brentano (F.) et Deslandres (P.), La Bibliothèque de l’Arsenal, Paris, 1930.
  • Calot (F.), La Bibliothèque de l’Arsenal, Paris, 1936.
  • Trésors de la bibliothèque de l’Arsenal, Paris, Bibliothèque nationale, 1980.
  • Arts et métiers du livre, n° 206, novembre-décembre 1997.
  • Bulletin du bibliophile, Paris, 2000, n°2.
En savoir plus

Histoire de la BnF

lundi 16 juin 2014

Écouter la page

Voir aussi

Voir

Les conférences-spectacles du cycle "Les Plaisirs de l'Arsenal", sur l'Arsenal comme lieu de divertissement au XVIIe et XVIIIe siècles.

Contact

Bruno Blasselle
Directeur
Secrétariat : 01 53 79 39 39
Fax : 01 53 79 39 03
Courriel : arsenal@bnf.fr
Partagez