Événements et culture

Archéologie de la Guerre : de la fouille à l’écriture de l’Histoire

Conférence

Centré sur l'apport de l'archéologie française ou d'archéologues français à l'Histoire, ce cycle de conférences envisage de traiter différents aspects de l'archéologie de la Guerre, au sens large (étude d'objets, fouille, archéologie des textes...), dans la lignée d'une série de manifestations faisant écho aux commémorations 1917-1918. Co-organisé par le service Histoire, le département des Monnaies, médailles et antiques et la direction des études de l'Ecole française d'Athènes, l'idée est de montrer à travers l'exposé de travaux récents comment archéologie, matériel archéologique ou épigraphie dialoguent pour créer un discours historique.

Coordination :
Vanessa Desclaux
, chargée de collection du département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, BnF
Frédérique Duyrat
, directrice du département des Monnaies, médailles et antiques, BnF
Tassos Anastasiadis
, directeur des études Grèce moderne et contemporaine, EFA

mercredi 20 décembre 2017 18h30-20h00

Archéologie de la bataille de Sellasie (222 av. J.-C.) : entre sources antiques et réalités du terrain

Par Jean-Christophe Couvenhes, maître de conférence d’Histoire grecque, Université Paris-Sorbonne (Paris IV), UMR 8210 AnHiMA (Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques).

La bataille de Sellasie (222 av. J.-C.) mit fin aux espoirs de redressement de l’État spartiate par son roi Cléomène III. Cette bataille est restée célèbre grâce à l’historien Polybe et à Plutarque. En position de force défensive, sur son territoire, Cléomène est néanmoins défait par les troupes du roi de Macédoine Antigone Dôsôn, près de la localité périèque de Sellasie, à quelques kilomètres au nord-est de Sparte ; il doit s’enfuir en Égypte. Entre 1828 et 1833, lors de la guerre d'indépendance grecque, l’expédition de Morée passe par Sellasie. Emile Le Puillon de Boblaye (Paris-Strasbourg, 1835) y consacre une page, tentant d’articuler les textes au terrain. Tout au long des XIXeet XXesiècles, des voyageurs puis des archéologues de toutes nationalités reviennent sur le champ de bataille et sur les textes : Leake, Ross, Jochmus, Kromayer, Sotiriadis, Delbrück, Pritchett, Morgan, etc. Aujourd’hui encore, Sellasie reste un point d’observation intéressant pour comprendre les enjeux méthodologiques de la reconstitution d’une bataille antique.

   

jeudi 12 octobre 2017

Écouter la page

Partagez