Événements et culture

Archéologie de la Guerre : de la fouille à l’écriture de l’Histoire

Conférence

Centré sur l'apport de l'archéologie française ou d'archéologues français à l'Histoire, ce cycle de conférences envisage de traiter différents aspects de l'archéologie de la Guerre, au sens large (étude d'objets, fouille, archéologie des textes...), dans la lignée d'une série de manifestations faisant écho aux commémorations 1917-1918. Co-organisé par le service Histoire, le département des Monnaies, médailles et antiques et la direction des études de l'Ecole française d'Athènes, l'idée est de montrer à travers l'exposé de travaux récents comment archéologie, matériel archéologique ou épigraphie dialoguent pour créer un discours historique.

Coordination :
Vanessa Desclaux
, chargée de collection du département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, BnF
Frédérique Duyrat
, directrice du département des Monnaies, médailles et antiques, BnF
Tassos Anastasiadis
, directeur des études Grèce moderne et contemporaine, EFA

mercredi 21 mars 2018 18h30-20h00

Le Fort Saint-Sébastien de Saint-Germain-en-Laye (78 ): La préparation des troupes de Louis XIV à la guerre de siège (1669-1770)

Par Séverine Hurard, Ingénieure de recherches à l’ Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Situé, à l’intérieur de la boucle de la Seine, dans la plaine alluviale dite d’Achères, le Fort Saint-Sébastien accueillit, vraisemblablement à partir de1669 et pour quelques années seulement, les troupes dites de la «Maison du Roi», soit entre 9000 et 30000 soldats, faisant l’apprentissage des techniques de la guerre de siège. La fouille archéologique, menée entre 2011 et 2012 sur une surface de 28 hectares, a révélé l’existence de deux ouvrages fortifiés distincts associés à leurs aires de campement. Cette lecture archéologique inédite de la préparation à la guerre de siège offre un éclairage différent, à une échelle inaccoutumée, sur la rationalisation des pratiques militaires sous Louis XIV. Elle permet de s’intéresser plus globalement à la société des gens de guerre, à laquelle appartiennent les compagnies de mousquetaires et d’examiner la réalité matérielle de cette société composite.

   

jeudi 12 octobre 2017

Écouter la page

Partagez