Événements et culture

Journée d’étude annuelle des Cahiers d’études nodiéristes

 

Journée d'étude

  • Informations pratiques

  • vendredi 26 janvier 2018 – 09h00-20h00

    Bibliothèque de l'Arsenal

    1, rue de Sully - Paris 4e

    entrée libre sur réservation obligatoire au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr
Journée d’étude organisée par Caroline Raulet-Marcel (Université de Bourgogne Franche-Comté, ESPE - CPTC, Dijon), Virginie Tellier (ESPE de l’académie de Lyon - IHRIM, Lyon) et Georges Zaragoza (Université de Bourgogne Franche-Comté - CPTC, Dijon)

vendredi 26 janvier 2018 09h00-20h00

La littérature de jeunesse à l’époque romantique : Une littérature européenne ?

8H45 : Accueil

9H15 : CHRISTIAN CHELEBOURG (Université de Lorraine, CERLI) : Mot d’ouverture

DES LUMIERES VERS LE ROMANTISME
Président de séance : Christian Chelebourg

9H30 : FRANCIS MARCOIN (Université d’Artois, Textes & Cultures) : Fictions d'enfance, entre Lumières et Romantisme : ruptures et continuités

10h : MARTINE JACQUES (Université de Bourgogne-Franche-Comté - ESPE – CPTC) : L’enfant et le merveilleux : visions et conflits à la croisée des XVIIIe et XIXe siècles

10h30 : Discussion et pause

GRIMM EN FRANCE
Président de séance : Georges Zaragoza

11H : CHRISTIANE CONNAN-PINTADO (Université Bordeaux Montaigne, TELEM) : L’entrée des Contes des Grimm en France (1824-1848) : parcours, contours, détours

11H30 : JOËLLE LEGERET (Université de Lausanne, CLE) : « L’homme aux contes ne vous oubliait pas ». La (r)écriture des contes des Grimm pour petits et grands par Alexandre Dumas

12H : Discussion

FEMMES AUTEURES
Présidente de séance : Virginie Tellier

14H : DANIELLE DUBOIS-MARCOIN (Universite d'Artois, Textes & Cultures) : La robinsonnade, genre romanesque fondateur de la littérature pour la jeunesse, essentiellement une affaire de femme engagée au début du XIXe siècle

14H30 : LAURENCE OLIVIER-MESSONNIER (Université de Clermont-Auvergne, CELIS) : Amable Tastu et Elise Voïard : Littérature pour gouvernantes, littérature alimentaire ou littérature nourricière ? L’exemple des Contes de fées et des Enfants de la vallée d’Andlau

15H : Discussion et pause

PUBLIER LA LITTERATURE DE JEUNESSE
Présidente de séance : Caroline Raulet-Marcel

15H30 : AUGUSTIN GUILLOT (Université Paris 1, CRHXIX) : Le recueil de contes pour la jeunesse dans les années 1830 : une réponse éditoriale à la crise de la librairie romantique ?

16H : AMELIE CALDERONE (CNRS – IHRIM, Lyon) Le Théâtre du Seigneur Croquignole d’Édouard Ourliac : l’invention du théâtre de jeunesse sous la monarchie de Juillet ?

16H30 : Discussion

17H : CHRISTIAN CHELEBOURG : Conclusion de la journée

19H Un concert est donné en clôture de cette journée d’étude Mélodies romantiques de Marie Nodier

Marie Nodier, surnommée « Notre-Dame de l’Arsenal » publie à dix-neuf ans, un recueil de mélodies qu’elle a composées sur des poèmes d’amis qui fréquentent le fameux salon littéraire dit de l’Arsenal autour de son bibliothécaire, Charles Nodier.
Publié en 1831, il se compose de douze pièces dont quatre le sont sur des poèmes de Victor Hugo. La presse salue la qualité de l’inspiration de la jeune compositrice et nul doute que ces oeuvres furent chantées et applaudies lors des soirées de l’Arsenal.

Les Cahiers d’études nodiéristes et Georges Zaragoza ont demandé à Caroline Michel (mezzo-soprano) et Catie Evezard (pianiste) de ressusciter en un concert unique ces mélodies dans le lieu même où elles virent le jour.

 

vendredi 22 décembre 2017

Écouter la page

Partagez