Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Événements et culture

Colloque international

Colloque

Ce colloque, international et pluridisciplinaire, voudrait interroger, au-delà de la sexualisation attachée à tout épisode belliqueux, l’omniprésence du sexe dans les discours et les figurations de la guerre d’Algérie. Car viols (des femmes comme des hommes), émasculations, bâtardises, exacerbations viriles, tortures ciblées, outrages sexuels des cadavres, commerces des corps ne sont pas simplement des lieux communs des guerres. Ils valent d’être contextualisés et resitués, spécifiés et comparés. Les viols de la guerre d’Algérie, pour profanatoires qu’ils aient été, n’ont pas les caractéristiques de ceux perpétrés en ex-Yougoslavie. Les mutilations et exhibitions de cadavres doivent être examinées comme autant de« véhicules discursifs » et la dimension sexuelle des tortures doit être pensée dans sa centralité. L’obsession virile, celle du gain ou de la perte de la puissance, exige d’être appréhendée comme une construction stratégique, politique, symbolique, anthropologique. C’est donc aux confins des disciplines, entre anthropologie, psychanalyse, littérature, arts de l’image, histoire, qu’on tentera de penser la vectorisation sexuelle de ce conflit, de ses figurations et de ses mémoires – de ses hantises. Quelles représentations du sexe ? de la violence sexuelle ? Quelles constructions identitaires ? Génériques ? Quelles genèses et quelles postérités de cette sexualisation massive ? Dans les mémoires, dans l’imaginaire, dans l’organisation socio-politique de la nation ? Quelles singularités et quelles comparaisons?

Colloque international organisé par Sorbonne Nouvelle - Paris 3 (UMR 7172 THALIM « Théorie et Histoire des arts et des littératures de la modernité XIXe-XXIe siècles ») et Johns Hopkins University (Program for the Study of Women, Gender, and Sexuality), en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France et l’Institut du Monde Arabe.

Ce colloque aura lieu le 9 octobre à la BnF de 9h à 19h15 et le 10 octobre à l'Institut du Monde Arabe (Paris 5e) de 9h20 à 12h30.

jeudi 9 octobre 2014 9h30-19h30

La guerre d'Algérie, le sexe et l'effroi

1ère journée : d'une guerre à l'autre

MATIN
9h Allocution d’ouverture

par Bruno Racine, Président de la BnF et Carle Bonafous-Murat, Administrateur provisoire de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

9h15 Présentation du colloque par Catherine Brun
et Todd Shepard

Rumeurs, fantasmes et séquelles
Présidence : Abderrahmane Moussaoui (Université Lyon 2)


9h30 Sexe et effroi dans la presse à sensation pendant la guerre d’Algérie
Philippe Mezzalsalma (chef du service Presse, département Droit, économie, politique, BnF)

10h Mohamed ben Mohamed, l’« assassin probable » de Hayange Alain Ruscio (Historien)

10h30 Disparues d’Algérie et traite des blanches : rumeurs, fantasmes et réalités
Soraya Laribi (Université Sorbonne Paris IV)

11h « Les ouvriers étrangers doivent avoir des femmes françaises à leur disposition sinon toutes les jeunes filles sérieuses seraient violées » : Traite des blanches et prostitution dans la France postalgérienne, 1962-1979
Todd Shepard (Johns Hopkins University)

11h30 Discussion

Présidence : Jean-Michel Hirt (Université Paris 13)

12h15 Ce que la Guerre fait au genre. Culture, violence et sexualité dans la psychiatrie de Fanon
Éric Fassin (Université Paris 8)

12h45 Discussion

APRES-MIDI
La place des femmes
Présidence : Zineb Ali-Benali (Université Paris 8)


14h30 Le Roman familial de la contre-insurrection : Action psychologique et famille musulmane dans la Guerre d’Indépendance algérienne
Terrence Peterson (University of Wisconsin - Madison

15h «Un pont sur la Méditerranée » : vie associative et analyse genrée de la guerre d’Algérie
Elise Franklin (Boston College)

15h30 Représentations artistiques postcoloniales des femmes en guerre d’Algérie : dévoilement d’une « non-histoire »
Emilie Goudal (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

16h Discussion

Viol(ence)s
Présidence : Éric Fassin (Université Paris 8)


16h45 Viol, violence et valence dans Où j’ai laissé mon âme de Jérôme Ferrari
Pierre-Louis Fort (Université de Cergy-Pontoise)

17h15 Le viol en temps de guerre : le (non) sens d’un meurtre Abderrahmane Moussaoui (Université Lyon 2)

17h45 Discussion

18h30-19h15 Lecture d’extraits des Vieux fous, de Mathieu Belezi par Niels Arestrup (sous réserve)

vendredi 12 septembre 2014

Écouter la page

Partagez