Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Événements et culture

Rencontre net art

Journée d'étude

  • Informations pratiques

  • vendredi 19 avril 2013 – 9h30-19h00

    François-Mitterrand – Petit auditorium

    Entrée libre

Comment lire un million de pages de mangas en un seul coup d’oeil ? Comment déconstruire nos catégories culturelles et artistiques grâce à la visualisation des big data ? Comment représenter l'information sur le réseau ? Comment naviguer dans les paysages de données ?
Archiver, comptabiliser et cartographier nos désirs les plus intimes sont autant de rouages de l'économie à l'ère des réseaux. Derrière l'accumulation massive d'information et de signes découlant de cette activité, peut-on déceler des structures « à grande échelle » qui révèleraient un envers du décor, des formes récurrentes invisibles à l’oeil nu qui annonceraient une météorologie du discours ?
Ces journées d'études, destinées à un public non spécialiste, artistes, théoriciens, scientifiques, viendront éclairer ce qui se joue au coeur de ces mécanismes. Plus précisément, il s'agira, tout en gardant une distance critique, de tenter de comprendre comment l'art, la littérature, l'esthétique et le politique peuvent s'en trouver transformés.

vendredi 19 avril 2013 9h30-19h00

Cartographies de l'invisible. Art, réseau, big data

9h30 Ouverture
Jacqueline Sanson, directrice générale de la Bibliothèque nationale de France
Matin
Modération : Marie Lechner, journaliste nouveaux médias, Libération

9h45 Collecter les arts numériques
Marie Saladin, chargée de collections, BnF

10h Cartographies de l'invisible : Big data, art, littérature...
Christophe Bruno, artiste

10h30 Changer de focale : la navigation dans les paysages de données
Tommaso Venturini, enseignant-chercheur, responsable recherche du Medialab Sciences Po
Axel Meunier, manager de projet au Medialab, Sciences Po Paris

Pause

11h30 Looking at one million images: How visualization of big cultural data helps us to unlearn our cultural categories
Lev Manovich, théoricien des nouveaux médias, enseigne à la City University of New York (traduction française en simultané)

12h15 Brigade anti-criminalité et statactivisme
Julien Prévieux, artiste

12h45 Table ronde

Après-midi
Modération : Claire Leroux, enseignant-chercheur, directeur du laboratoire ARNUM, ESIEA

14h15 Émergence, obsolescence et import-export des formes artistiques sur Facebook
Christophe Bruno, artiste / Samuel Tronçon, philosophe

15h De l'Atlas Mnémosyne au blog « territoires-écran » : une histoire de l'art entre l'archive et le performatif
Chrystelle Desbordes, historienne de l’art (ESA Pyrénées) et critique d’art

15h30 L'art de loin
Etienne Cliquet, artiste

Pause

16h15 Auto-archivage immédiat
Julie Morel, artiste

16h45 De la volatilité à la pérennité : le dépôt légal du Web
Annick Lorthios, chargée de collections, dépôt légal numérique, BnF

17h15 Questions-réponses

17h30 Art, humanities and complex networks
Modération : Annick Bureaud, chercheur et critique d’art des nouveaux médias, Leonardo/Olats
Roger Malina, directeur de recherche au CNRS, Université Aix Marseille, chaire d’excellence Art and technology, University of Texas, Dallas / Maximilian Schich, professor at UT Dallas and Associate Director of Arts and Technology/ATEC
(traduction française en simultané)

En partenariat avec La Gaité Lyrique.
La 2e journée aura lieu le samedi 20 avril à la Gaité lyrique, 3, rue Papin, Paris 3e, de 16h à 19 h, entrée libre.
http://www.gaite-lyrique.net/

16h-19h

Sonosphères : une oeuvre sonore contributive et géo-localisée
Collectif Kom.post et Orbe

Art et archive numérique
Chrystelle Desbordes / Julie Morel, artiste

Cartographie du Web
Guilhem Fouetillou, fondateur de Linkfluence

Art, réseau, big data
Christophe Bruno / Lev Manovich

         

En partenariat avec :

Libération

mardi 26 mars 2013

Écouter la page

Partagez