Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Événements et culture

L'avant-dernier mot, archives de l'aveu

Jacques Derrida

Cycle Matière et mémoire, le ruban de machine à écrire

Conférence du 22 janvier 2001

Vous avez désactivé javascript ou vous n'avez pas le plugin Flash Player. Pour voir la vidéo, veuillez activer javascript dans les préférence de votre navigateur ou télécharger la dernière version de Flash Player sur le site d'Adobe

86 min

Écouter la conférence :

Résumé

Comment penser à la fois « l’événement » et la « machine » vouée à la répétition de l’ordre reçu, obéissante à un programme calculable,comment penser l’organique et l’inorganique, penser le nouveau concept de « penser la pensée » ou penser le « pensable ». La généalogie des  vols  de Rousseau et de St Augustin sont l’objet de la question du « signifiant » et du signifiant libre et du substitut symbolique. L’œuvre devient comme une machine à « tuer le temps », à « racheter la faute » : par l’œuvre « l’innocence éclatera ». Repentir regret et remord sont l’objet d’une contradiction entre la culpabilité à ne pas se sentir coupable et l’absence du regret. Pour Rousseau la question du repentir s’illustre par sa conversion au catholicisme que Derrida considère plus « mécaniste » et autoritaire que le protestantisme, plus spirituel et « littéraliste ».

En partenariat avec : L'Histoire.

jeudi 28 novembre 2013

Écouter la page

Partagez