Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Événements et culture

Transfigurations, Nerval, Lautréamont, les surréalistes

Yves Bonnefoy

Cycle Le poète et le flot mouvant des multitudes

Yves Bonnefoy poète, essayiste mais aussi traducteur propose dans un cycle de conférences, « Le poète et le flot mouvant des multitudes », un éclairage sur la poésie, et plus précisément sur la fonction du poète au sien de la cité. Trois conférences seront données sur ce thème.

Conférence du 28 novembre 2001

Vous avez désactivé javascript ou vous n'avez pas le plugin Flash Player. Pour voir la vidéo, veuillez activer javascript dans les préférence de votre navigateur ou télécharger la dernière version de Flash Player sur le site d'Adobe

53 min

Écouter la conférence :

Résumé

Au tournant du XVIIIe siècle, le divin n’apparaît plus comme un moyen d’identification des êtres. Cette transformation du regard a, comme le souligne Bonnefoy, influencé le poète, ce témoin du monde. Avec l’effondrement des signes divins, le poète cherche des signes pouvant inscrire les êtres dans la réalité. Si certains poètes voient dans les signes extérieurs des hommes un moyen de les identifier, d’autres les trouveront dans la rêverie.

C’est le cas de Gérard de Nerval qui, dans la plupart de ses recueils et notamment dans Sylvie, propose un monde empreint de mythologie. Les villes deviennent des réserves de signes.

Dans l’exemple de Nerval, Bonnefoy démontre que l’apparition du rêve est une première tentative de réponse au néant de la condition humaine relevée dans la foule moderne parisienne.

Le surréalisme reprendra cette thèse. André Breton, tête de file du mouvement surréaliste, intégrera la femme surréelle dans ses écrits aux accents nervaliens. 

Toute écriture s’attachant à faire émerger la transcendance de notre réalité dans le rêve poussera le poète à fuir la ville et ses fantômes qui apparaissent même en « plein jour ».

Avec le soutien de la Fondation Simone et Cino del Duca - Institut de France

jeudi 28 novembre 2013

Écouter la page

Voir aussi

Yves Bonnefoy
Reconnaissances, Baudelaire, Rimbaud, Apollinaire
Yves Bonnefoy

Conférence du 29 novembre 2001
durée : 56 min
Yves Bonnefoy
Passants et passantes d’un Paris qui change
Yves Bonnefoy

Conférence du 26 novembre 2001
durée : 65 min

Bibliographie

Ouvrages cités :

  • Yves Bonnefoy se réfère souvent aux œuvres complètes de Gérard de Nerval aux Editions de la Pléiade.
Partagez