Événements et culture

Les Conférences de Richelieu. Trésors de la BnF et de la bibliothèque de l'INHA

Conférence

La Bibliothèque nationale de France et l'Institut national d’histoire de l’art organisent la 7e édition de ce cycle, où conservateurs, chargés de collections, historiens de l’art, du spectacle, de la mode et de la musique, spécialistes des textes et restaurateurs partagent leurs savoirs avec un plus large public. A chaque conférence, des œuvres d’art, des manuscrits, des costumes ou des partitions musicales sortent exceptionnellement des magasins de la BnF et de l'INHA, pour être présentés en direct à l’aide d’une caméra, qui en reproduit les plus infimes détails sur le grand écran de l’auditorium de la galerie Colbert.

Cycle organisé par la BnF et l’Institut national d’histoire de l’art.

mardi 26 mars 2013 18h15-19h30

Georges Wilson. L’Amante anglaise, de Marguerite Duras, enregistrement sonore de la création, 1969

Par Joël Huthwohl, directeur du département des Arts du spectacle, BnF et Marie-Madeleine Mervant-Roux, directrice de recherches en Études théâtrales, laboratoire ARIAS/CNRS.

Les archives sonores du théâtre sont longtemps restées oubliées : négligées par les chercheurs, mal connues par les conservateurs. L’enregistrement sur bande magnétique de deux représentations de L’Amante anglaise de Marguerite Duras lors de la création de la pièce par Claude Régy durant la saison 1968-1969 du Théâtre national populaire (TNP) avec Madeleine Renaud, Michael Lonsdale et, selon la période, Claude Dauphin ou Jean Servais, se trouvait de longue date dans le fonds du Théâtre national de Chaillot, dirigé alors par Georges Wilson. Ce n’est pourtant qu’en 2012 que ce document précieux pour l’histoire du théâtre contemporain est sorti de son obscurité et de son silence.

  

lundi 23 octobre 2017

Écouter la page

Partagez