Événements et culture

Cycle Monnaies virtuelles et monnaies locales, quels enjeux ?

Conférence

Ces dernières décennies ont vu se multiplier dans de nombreux pays quantité de monnaies parallèles ayant cours sur un territoire donné et/ou entre des personnes d’une même communauté.
Ainsi, bitcoin, éther et autres monnaies virtuelles universalistes, de même que des monnaies locales complémentaires, se développent en alternative aux monnaies officielles émises par les Etats. C’est ainsi le cas en Région parisienne où une monnaie locale à vocation régionale circule à Montreuil et un projet est en cours pour Paris.
Si l’utilisation de ces nouvelles monnaies est accessible à tous, l’information sur leur nature et leurs implications reste souvent obscure. La monnaie, moyen d’échange, de don et d’accumulation, véhicule de confiance et de puissance, souffre de manière générale d’un déficit chronique d’information facilement accessible aux citoyens, malgré le rôle central qu’elle joue dans la vie quotidienne et les conséquences du fait d’en disposer ou pas. L’objectif de ce cycle « Monnaies virtuelles et monnaies locales, quels enjeux ? » est de permettre à tous de saisir les enjeux de ces nouvelles monnaies. Un parcours sera proposé qui, partant de la nature de la monnaie et de la diversité de ses supports, mènera à découvrir le panorama des monnaies virtuelles ainsi que des retours d’expérience de monnaies locales.
Ce cycle permettra également de donner un coup de projecteur sur la richesse de la recherche sur les questions monétaires, notamment en France, ainsi que sur les collections de la BnF en ce domaine. En particulier, des objets monétaires seront exposés, et certains d’entre eux présentés, dans la salle 70.

Coordination : Carmen Guy, département Droit, économie, politique, BnF et Florence Codine, département des Monnaies, médailles et antiques, BnF
Modérateur : Arnaud Manas, chef du service du Patrimoine Historique et des Archives de la Banque de France.

jeudi 9 mars 2017 18h30-20h00

Les supports de la monnaie et leur dématérialisation : de l’électrum aux cryptomonnaies

Avec Patrice Baubeau, maître de conférences en histoire économique à Paris-Ouest et enseignant à Sciences-po Paris, et Odile Lakomski-Laguerre, maître de conférences en économie à l’université de Picardie.

Si le bitcoin apparaît comme un cas extrême de monnaie au seul support électronique, la norme a plutôt été la coexistence de plusieurs supports pour une même monnaie. Des encoches sur des bâtons aux séquences électroniques, en passant par les métaux et le papier, un parcours des différents supports permettra de découvrir la logique en jeu ayant déterminé leur apparition. En effet, des marchandises durables et transportables, faciles à échanger, seraient à l’origine des monnaies métalliques, qui présentent une valeur vénale indépendante de leur valeur symbolique, tandis que les reconnaissances de dettes et les promesses de paiement seraient devenues des supports de monnaie dont la valeur s’appuie uniquement sur la confiance. Apparu comme nouvelle option pour les monnaies existantes, le support électronique se développe ensuite comme support exclusif des monnaies virtuelles.

 

vendredi 10 février 2017

Écouter la page

Bibliographie

 
Monnaies virtuelles, monnaies locales : quels enjeux ?
Permet d’approfondir les sujets abordés par le cycle de conférences « Monnaies virtuelles et monnaies locales, quels enjeux ? » [09/02/2017]

Partagez