Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Événements et culture

Mémoires du web

Après-midi d'étude

  • Informations pratiques

  • mardi 30 mars 2010 – 13h30-18h30

    François-Mitterrand – Petit auditorium

    Entrée libre

Sur fond de débat sur le droit à l’oubli numérique, la BnF, dont la mission de conservation s’étend désormais aux sites web, s’interroge sur la constitution d’un patrimoine numérique issu de l’Internet. Que doit-elle garder des millions de sites qui naissent et s’éteignent chaque jour en France ? À quoi et à qui ces collections serviront-elles ?
Cette mission nouvelle mérite d’être mieux connue des lecteurs, qu’ils soient des habitués de la bibliothèque désireux de diversifi er leurs sources, ou des chercheurs étudiant spécifi quement le média Internet et la propagation de nouvelles pratiques sociales et culturelles.
Ce nouveau cycle de rencontres permettra aux éditeurs, chercheurs et conservateurs du web de croiser leurs regards lors de tables rondes et de débats portant sur la constitution d’un patrimoine de l'Internet.
Après un premier après-midi consacré à l’archivage des sites électoraux et militants, « Mémoires du web » se penche sur les contenus plus intimes des pages personnelles et blogs, des réseaux sociaux et du micro-blogging.

mardi 30 mars 2010 13h30-18h30

L'archivage des sites électoraux et politiques

13h30 Introduction
La mise en œuvre du dépôt légal de l’Internet : Missions et défis des institutions patrimoniales
Gildas Illien, chef du service Dépôt légal numérique à la BnF, et Claude Mussou, chef de projet Dépôt légal du Web à l’INA
Des traces aux sources : faut-il opposer un devoir de mémoire au droit à l’oubli numérique?
Dominique Cardon, sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs

14h30 L'archivage des sites électoraux et politique
Corpus et parcours électoraux dans les collections de la BnF
Amel Taleb et Sylvie Truc, chargées de collections au Département Droit, Economie, Politique, BnF
L’expérience d’une chercheuse « archinaute »
Fabienne Greffet, Maître de conférences en sciences politiques, Université Nancy 2
Le point de vue d’un web-communicant
Matthieu Lerondeau, Directeur associé, Agence La Netscouade

15h20 Table ronde : pourquoi et pour qui archiver le Web politique ?
Modérateur : Stéphane Grégoire, chargé de mission au Forum des Droits sur l’Internet
Nicolas Vanbremeersch (alias Versac), directeur de l’Agence de communication politique Spintank
Thierry Vedel, chercheur au CEVIPOF, Sciences-Po Paris
Franck Rebillard, chercheur à l’Institut de la Communication, Université Lyon 2
Pascal Sanz, directeur du Département Droit, économie, politique, BnF

16h30 L'archivage des sites militants et des sciences sociales
Corpus et parcours du Web militant dans les collections de la BnF
Françoise Durand, chargée de collections en sociologie, BnF, et Françoise Blum, historienne au Centre d’Histoire sociale de Paris I
Le point de vue d’un acteur-chercheur du militantisme
Philippe Rivière, co-créateur de la liste zpajol et animateur de rezo.net

17h10 Table ronde : pourquoi et pour qui archiver le Web militant ? Quel archivage du Web pour les sciences sociales de demain ?
Modérateur : Christophe Aguiton.
Sylvie Célérier, sociologue du travail, Université d’Evry-Val d’Essonne
Danielle Tartakowsky, historienne, Université de Paris 8
Frédéric Manfrin, chef du service Histoire, BnF
Isabelle Saint-Saëns, informaticienne et militante, Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité

18h Conclusion

mardi 9 novembre 2010

Écouter la page

Partagez