Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

Événements et culture

Les rendez-vous du samedi

Rencontres

La BnF organise régulièrement un rendez-vous avec l'actualité éditoriale le samedi de 17h30 à 18h30. Des personnalités dont l'œuvre a retenu l'attention - auteurs, chercheurs, metteurs en scène, artistes… - sont invitées à rencontrer le public de la BnF dans un « salon de lecture » installé dans la Galerie Jules Verne (hall Ouest) du site François-Mitterrand, et ouvert librement aux visiteurs et curieux. De l'économie à la littérature, des sciences au cinéma et à l'histoire, tous les domaines sont explorés, en lien avec les collections de la Bibliothèque. Ainsi, tout au long de la saison culturelle, littéraire et scientifique, se constitue un panorama choisi de l'actualité des publications, écrites, sonores ou audiovisuelles.

samedi 17 mai 2014 17h30-18h30

Valéry. Tenter de vivre, de Benoît Peeters.

Paul Valéry est bien autre chose que ce que la postérité a fait de lui. Derrière l'académicien aux éternelles moustaches se cache un penseur qui, toute sa vie, de silences en éclats, s'est débattu avec son désir de littérature. Derrière le disciple de Mallarmé, le poète glorieux et le contempteur du roman, voici un prosateur à la langue superbe, énergique et multiforme. Derrière l'écrivain mondain, c'est un homme désargenté, contraint, pour « faire bouillir la marmite », de servir un vieillard des décennies durant ou de monnayer ses propres manuscrits. Derrière le pur esprit, on découvre l'ami exigeant de Gide et de Louÿs, mais aussi un amant fragile et brûlant dans sa liaison tourmentée avec Catherine Pozzi ou ses passions pour Renée Vautier et Jeanne Loviton. Les funérailles nationales du 25 juillet 1945 furent celles d'un homme au destin tragique, pour qui « tenter de vivre » ne fut pas que la moitié d'un vers.

Impénitent lecteur de Valéry, nourri d'archives et de correspondances inédites, Benoît Peeters livre dans cet essai, dont il s'entretiendra en compagnie de Thierry Grillet à la BnF ce samedi 17 mai, le portrait empathique d'une des plus fascinantes figures d'écrivain qui ait jamais existé, et renouvelle avec brio la lecture de son oeuvre.

vendredi 13 juin 2014

Écouter la page

Partagez