Événements et culture

Séminaire Sound Studies

 

Séminaire

Tandis que les écrans - ordinateurs, smartphones, consoles, etc. - accaparent une place croissante de notre temps libre et de notre attention, quelle place occupe l’écoute dans notre rapport au monde ? Ou plutôt, le monde qui nous environne s’appréhende t-il différemment, dès lors que nous l’écoutons ? Que nous disent par exemple du dérèglement climatique le coassement des grenouilles vertes ? Pourquoi l’aboiement d’un chien est-il perçu aujourd’hui comme plus insupportable qu’un flot de circulation automobile en contexte urbain ? Le son d’un Stradivarius est-il objectivement supérieur à la sonorité d’un violon en carbone fabriqué à l’aide d’une imprimante 3D ? La voix synthétique d’un robot nous confronte t-elle à de nouvelles formes d’interactions avec les non-humains ? Car à y bien regarder – ou à y bien entendre ! - des phénomènes aussi divers que l’industrialisation et l’urbanisation, les politiques raciales ou de genre, le post-colonialisme, l’écologie environnementale, les rapports de classe, la montée en puissance de l’Intelligence Artificielle, etc. s’inscrivent dans un ensemble où la diversité des expressions sonores constituent autant d’empreintes possibles du social.
En prenant appui sur les archives sonores de la BnF et sur des interventions de spécialistes et de passionnés des sons, ce séminaire mensuel dédié aux Sound Studies entreprend de revisiter le monde à partir de son écoute.

vendredi 16 février 2018 18h30-20h00

Parcours sonores et cartographies : du terrain à la carte

Par Gilles Malatray (créateur sonore : https://desartsonnantsbis.com/)

Comment un artiste promeneur écoutant construit-il un paysage sonore, par un jeu de relectures et d’écritures auriculaires, avant de le partager via différentes cartographies ?
Partant de l’immatérialité et du caractère éphémère du sonore, la trace et (re)construction, via une ré-écriture cartographique, redonnent une tangibilité, une visibilité, à des expériences au départ plutôt conceptuelles, tout en proposant de nouvelles approches, points de vue, modes d’analyse…
Partant du PAS - Parcours Audio Sensible - qui s’inscrit dans une déjà longue tradition de Soundwalks, nous verrons, à partir d’exemples cartographiques personnels, comment au travers des traces, mises en lignes publiques, parcours géolocalisés à vivre in situ, formes d’installations mixe-média, podcasts, compilation d’expériences, de points d’ouïe, sont partagées des données audio-cartographiques ayant trait au paysage sonore.

   

lundi 5 février 2018

Écouter la page

Partagez