La BnF

Bibliothèque de l'Arsenal

Située dans le quartier de la Bastille, la bibliothèque de l'Arsenal est l'ancienne résidence des grands maîtres de l'artillerie. Le marquis de Paulmy y constitua à partir de 1756 une vaste collection encyclopédique, transformée en bibliothèque publique en 1797.
Elle offre à la consultation plus d’un million de documents : livres, revues, manuscrits, estampes, cartes et plans, musique... Riche de son passé littéraire, elle marque aujourd’hui une prédilection pour la littérature et l’histoire. Elle conserve également des fonds variés, tels les archives de la Bastille, le fonds saint-simonien, le fonds Lambert consacré à Huysmans, la collection du typographe Ladislas Mandel ou encore les archives de Georges Perec et de l’Oulipo.
La Bibliothèque, qui a reçu en 2012 le label « Maison des illustres » est ouverte aux visites. Elle organise de nombreuses conférences, expositions ou concerts en lien avec ses fonds.

Actualités de la Bibliothèque de l'Arsenal

Journées du patrimoine

Dimanche 17 septembre 2017 de 10h à 18h

 

Arsenal, Salon de musique

Le dimanche 17 septembre, la Bibliothèque de l’Arsenal ouvrira ses portes dans le cadre des Journées du patrimoine. Les visiteurs pourront découvrir le bâtiment en compagnie du personnel et de l’association Paris-Historique, profiter d’une exposition sur le thème « jeunesse et patrimoine » et assister à la restauration de livres anciens.

« Bibliothèque de l’Arsenal, vision d’avenir » : de jeunes architectes de l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville viendront également partager le regard qu’ils portent sur le bâtiment.

Un nouveau programme de numérisation à l’Arsenal

 

Arsenal, section Belles-Lettres du fonds ancien

Après la Réserve des livres rares et les départements thématiques du site François-Mitterrand, c'est au tour de l'Arsenal d'accueillir, pour une durée d'un an, l'atelier de numérisation de l'éditeur ProQuest. Ce chantier de numérisation s'inscrit dans le cadre du partenariat conclu depuis 2013 entre Proquest et la BnF (via sa filiale BnF Partenariat) et destiné à alimenter la bibliothèque numérique « Early european books » (consultable en salle de lecture).

Il prévoit la numérisation d'1 800 000 pages d'ouvrages imprimés anciens des collections de l'Arsenal, du XVe siècle à 1700, comprenant tous les exemplaires d'incunables, ainsi que des éditions françaises ou de langue française n'ayant pas déjà été numérisées, principalement dans les domaines phares de la bibliothèque que sont l'histoire (les Mazarinades seront à l'honneur) et la littérature.

L'ensemble des documents reproduits sera à disposition des lecteurs dans Gallica Intra Muros, ou dans Gallica pour 5% d'entre eux. Les riches collections du marquis de Paulmy et du duc de La Vallière, connues dès le XVIIIe siècle pour leur excellence et le nombre d'exemplaires rares qui les compose, y gagneront sans le moindre doute une nouvelle visibilité.
Voir aussi

Plusieurs ouvrages de l’Arsenal exposés à l’Institut du Monde arabe

À partir du 26 septembre 2017

 

Liber Psalmorum Davidis regis et prophetae (...), Romae, ex typographia Savariana. MDCXIV, BnF, Arsenal

À l’occasion de l’exposition Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire qui se tiendra à l’Institut du Monde arabe du 26 septembre 2017 au 14 janvier 2018, la Bibliothèque de l’Arsenal prête plusieurs ouvrages anciens qui illustrent l’essor des premières imprimeries orientales capables d’imprimer des livres en caractères arabes, créées en Europe dès la fin du XVIe siècle pour accompagner l’œuvre des missions catholiques en Orient.

On pourra ainsi admirer la première édition des Évangiles en arabe [Fol-T-229], imprimée en 1591 à Rome par la Stamperia orientale Medicea, avec les caractères gravés par Robert Granjon, ou les réalisations de la Typographia Savariana fondée par le diplomate et orientaliste Savary de Brèves et dont les poinçons sont toujours conservés par l’Imprimerie nationale :  une traduction de l’arabe en latin par Gabriel Sionita des Psaumes de David [4-T-103] et le premier volume d’une grammaire arabe restée inachevée : Grammatica arabica Maronitarum, 1616 [4-BL-152].

Lire à la Bastille

Publication d’un ouvrage consacré à la lecture carcérale

 

Ex-libris de la bibliothèque de la Bastille sur : L. Moreri, Le Grand Dictionnaire historique, Paris, Mariette, 1725, BnF, Arsenal

Les très récentes éditions du Lampadaire, publient, dans leur collection « Curiosités », un ouvrage consacré aux bibliothèques de prison, depuis le XVIIIe siècle jusqu’à nos jours. La Bastille et ses archives sont au cœur du chapitre consacré à l’Ancien Régime. Sont évoquées la bibliothèque de la prison, créée au début du XVIIIe siècle, mais également les lectures plus personnelles des détenus.

Les documents sont introduits par des historiens, bibliothécaires et sociologues. Une importante iconographie issue du fonds de l’École nationale d'administration pénitentiaire, des archives du Sénat, de l'Assemblée nationale et d’archives départementales, de journaux, de collections de cartes postales, accompagne les chapitres consacrés aux XIXe et XXe siècles.
Voir aussi

Ordre de suspendre la promenade du marquis de Sade à la Bastille. Bernard René Jourdan de Launay, 1788
Archives de la Bastille
Les archives de la Lieutenance de police et des principales prisons parisiennes d'Ancien Régime

Un second manuscrit d’À vau-l’eau rejoint les collections de l’Arsenal

 

J.-K. Huysmans, À vau l’eau, manuscrit, [1881-1882], BnF, Arsenal

Lors de la récente mise en vente de la collection Jean Bonna par Pierre Bergé et Sotheby’s, l’Arsenal a obtenu par préemption un manuscrit autographe d’À vau-l’eau, court récit de J.-K. Huysmans.

Ce manuscrit in-folio de 47 pages, qui porte encore le titre primitif de l’œuvre, M. Folantin, est presque complet et abondamment corrigé (il manque une dizaine de pages par rapport à l’édition originale, parue à  Bruxelles chez Kistemaeckers en 1882 ). Il s’agit d’un état du texte antérieur à celui du manuscrit Ms-15360 acquis par l’Arsenal en 1990. Cette œuvre qui, selon les spécialistes, est un condensé de la philosophie et de l'esthétique de l’auteur, intéresse beaucoup les chercheurs, qui pourront, avec ce nouveau manuscrit, en approfondir l’étude génétique.

Grâce au don du libraire Pierre Lambert en 1970, l’Arsenal possède un fonds important consacré à Huysmans, qu’elle continue d’enrichir régulièrement. En décembre 2013, trois manuscrits essentiels avaient notamment rejoint les collections : Autobiographie inédite [1898], Les sœurs Vatard [1876-1878]  et Les foules de Lourdes [vers 1904-1905].
Voir

Joris-Karl Huysmans chez lui, rue de Sèvres. Cornac et Cie, 1891 ?
Autour de Joris-Karl Huysmans : le fonds Lambert
Une collection entièrement consacrée à l'écrivain Joris-Karl Huysmans rassemblée par le libraire Pierre Lambert

Des affiches de la Commune à l’Arsenal

 

Appel aux prolétaires !, Recueil d'affiches de la Commune, 1871, BnF, Arsenal

Un récolement récent dans les fonds d’imprimés de la Bibliothèque de l’Arsenal a permis de redécouvrir un intéressant ensemble d’affiches de la Commune.


Au printemps 1871, Paris vivait sous le régime de la Commune. La ville de Paris entre en cette fin d’été 1870 dans une longue période de troubles politiques, d’enfermement et de privations qui ne prendra fin qu’au printemps. Qui pour administrer alors la cité de Paris suite au départ des autorités françaises pour Tours, Bordeaux ou Versailles ? Le 18 mars 1871 est le premier jour de l’insurrection populaire. La période qui court du 21 au 28 mai 1871 doit son surnom de « Semaine sanglante » aux combats, destructions, incendies de ces derniers jours de la Commune.

L’Imprimerie nationale est reprise en main par le Comité central de la Garde nationale. Son activité principale du temps de la Commune est la production d’affiches à caractère informatif et politique. En un peu moins de 70 jours ce sont presque 400 affiches qui sortent de l’atelier pour être placardées dans les rues de la capitale. Il faut donner du courage aux troupes, ne pas trop inquiéter la population civile en ce climat propice à la révolte. Quelques exemples : la feuille numérotée 59 (3 avril 1871) annonce que « L’Eglise est séparée de l’Etat », la n° 176 (20 avril 1871) annonce la suppression du travail de nuit dans les boulangeries, la n° 388 (22 mai 1871) est un appel à prendre les armes, à monter des barricades « pour la République, pour la Commune et pour la liberté ! »

Le Sâr Péladan à New York et Venise

À partir du 30 juin 2017

 

Portrait de Joséphin Péladan, BnF, Arsenal

L’exposition Mystical symbolism: The Salon de la Rose+Croix in Paris (1892-1897) organisée par le Musée Guggenheim se tiendra du 30 juin au 4 octobre 2017 à New York et du 27 octobre 2017 au 7 janvier 2018 à Venise. À cette occasion, la bibliothèque de l’Arsenal prête trois pièces de son fonds Péladan : deux recueils contenant documents autographes, dessins, photographies et coupures de presse, ainsi qu’un portrait conservé dans un cadre de bois sculpté.

Entre la seconde moitié du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle, de nombreux ordres rosicruciens naissent en Europe en riposte à l’essor industriel et au progrès scientifique croissant. L’association de l’ordre du temple de la Rose+Croix est fondée par Joséphin Péladan en 1891. L’auteur et critique souhaite opposer au réalisme et au matérialisme le culte de la Beauté et de Dieu (« Artiste… sais-tu que l’art descend du ciel, comme la vie coule du soleil ? Qu’il n’est pas de chef-d’œuvre qui ne soit le reflet d’une idée éternelle ? Que ce que l’on nomme abstrait, peintre ou poète, le sais-tu ? C’est un peu de Dieu même dedans une œuvre ». L’art idéaliste et mystique).

Il organise à la galerie parisienne Durand-Ruel le premier Salon de la Rose+Croix en 1892. Cinq autres suivront jusqu’en 1897, qui rassemblent, autour d’un même idéal artistique et souvent spirituel, écrivains, peintres, sculpteurs et musiciens. Parmi eux, Elémir Bourges, Fernand Khnopff, Carlos Schwabe, Jean Delville, Jan Toorop, Eugène Grasset, Félix Vallotton, Georges Rouault, Antoine Bourdelle, Erik Satie, Claude Debussy, Richard Wagner…

L’exposition retrace l’histoire du Salon, et présente les pièces majeures exposées et jouées pour les visiteurs d’alors.
En savoir plus

Prêt d'un manuscrit du XIIIe siècle à Autun

Du 23 juin au 15 octobre 2017

 

Maistre Aldebrandins de Sciane, La flours et la rose de toute medicine de fisique, manuscrit, 1275-1300, f.8r, BnF, Arsenal

La Bibliothèque de l'Arsenal prête le manuscrit Ms-2510 au musée Rolin d'Autun pour l'exposition temporaire Eve ou la folle tentation. Il contient une version abrégée et traduite en langue française du célèbre traité du Régime du corps d'Aldebrandin de Sienne, médecin italien mort vers 1287. Le Régime du corps, « qui doit être appelé la fleur et rose de toute médecine de physique » est l'un des premiers traités de médecine à parler d'hygiène ; les nombreux manuscrits subsistants témoignent du succès de cet ouvrage dont la bibliothèque détient sept copies (pas toutes complètes). Celle-ci présente l'intérêt et la particularité d'être abondamment enluminée par le Maître de Bute, qui illustre chaque chapitre d'une miniature à l'iconographie expressive et originale.

Séminaire d’Études saint-simoniennes

H. Ravergie, A. Labille-Guyard, Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon, XIXe s., Arsenal

H. Ravergie, A. Labille-Guyard, Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon, XIXe s., Arsenal

La Bibliothèque de l’Arsenal, qui conserve les archives du mouvement saint-simonien (fonds Enfantin), accueille un séminaire de recherche annuel, qui se tient une fois par mois de 15h à 17h (ouvert à tous ; inscription auprès de la société des Études saint-simoniennes). 

Calendrier 2017 / 2018 :
  • Vendredi 22 septembre 2017  (date à confirmer)
  • Vendredi 6 octobre 2017
  • Vendredi 10 novembre 2017
  • Vendredi 8 décembre 2017
  • Vendredi 12 janvier 2018
  • Vendredi 6 avril 2018
  • Vendredi 25 mai 2018
  • Vendredi 8 juin 2018

Voir aussi

Le portail Métiers du livre

Un portail thématique de la BnF

Portail Métiers du livre, BnF, Arsenal

Portail Métiers du livre, BnF, Arsenal

La BnF a ouvert en 2015 un portail consacré aux métiers du livre. Celui-ci propose des informations pratiques et juridiques (annuaires professionnels, chiffres clefs, etc.), sur la formation et la recherche, les politiques du livre, la bibliophilie et le livre d’artiste, ainsi que sur les principaux événements concernant les métiers du livre (débats, salons, expositions) en France et au-delà.

Le portail relaie l’ensemble des annonces disponibles sur les sites des très nombreux acteurs, publics ou non, intervenant dans ce domaine. D’autres pages sont spécifiquement destinées aux métiers : écrivains, traducteurs, illustrateurs, graphistes, papetiers/imprimeurs, typographes/calligraphes, relieurs/restaurateurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires/documentalistes.

La Bibliothèque de l’Arsenal s’appuie sur ses collections patrimoniales en matière d'histoire du livre (reliure, typographie, livres d’artistes, etc.) pour s’affirmer comme un lieu privilégié de découverte, de promotion des métiers du livre et d’échanges entre les professionnels du livre et le public le plus large. Elle propose un centre de ressources sur les métiers du livre en accès libre, ainsi que des manifestations dédiées au livre et à ses acteurs.
Consulter

Visuel portail Métiers du Livre Portail Métiers du Livre
Sélection de sites web, d'informations et de ressources sur les métiers du livre : événements, formations, politiques du livre, bibliophilie, etc.

jeudi 14 septembre 2017

Écouter la page

Voir

  • Visuel portail Métiers du Livre Portail Métiers du Livre
    Sélection de sites web, d'informations et de ressources sur les métiers du livre : événements, formations, politiques du livre, bibliophilie, etc.

Contact

Olivier Bosc
Directeur
Secrétariat : 01 53 79 39 02
Télécopie : 01 53 79 39 03
Courriel : arsenal@bnf.fr

Pour une recherche bibliographique, posez une question à SINDBAD, le service de réponses à distance de la BnF :
Courriel : arsenal@bnf.fr
Poser votre question à SINDBAD

Partagez