La BnF

Bibliothèque de l'Arsenal

Située dans le quartier de la Bastille, la bibliothèque de l'Arsenal est l'ancienne résidence des grands maîtres de l'artillerie. Le marquis de Paulmy y constitua à partir de 1756 une vaste collection encyclopédique, transformée en bibliothèque publique en 1797.
Elle offre à la consultation plus d’un million de documents : livres, revues, manuscrits, estampes, cartes et plans, musique... Riche de son passé littéraire, elle marque aujourd’hui une prédilection pour la littérature et l’histoire. Elle conserve également des fonds variés, tels les archives de la Bastille, le fonds saint-simonien, le fonds Lambert consacré à Huysmans, la collection du typographe Ladislas Mandel ou encore les archives de Georges Perec et de l’Oulipo.
La Bibliothèque, qui a reçu en 2012 le label « Maison des illustres » est ouverte aux visites. Elle organise de nombreuses conférences, expositions ou concerts en lien avec ses fonds.

Actualités de la Bibliothèque de l'Arsenal

Louise-Denise Germain, reliures

Exposition, du 6 avril 2017 au 7 mai 2017 à la Bibliothèque de l'Arsenal

 

Reliure de Louise-Denise Germain sur G. Soulages, Les plus jolies roses de l’Anthologie grecque. L. Pichon, 1920, BnF, Réserve

Aquarelliste mais aussi artiste décorateur spécialisée dans le travail du cuir, Louise-Denise Germain fut une artiste discrète, dont l’œuvre reste méconnue. Les accessoires de mode et le mobilier de la créatrice ont souvent disparu, accomplissant leur destin d’objets d’usage, et ses reliures sont conservées dans le secret des bibliothèques. Ce sont ces reliures qui constituent le fil conducteur de l’exposition, où sont présentés des documents de la BnF et de collections publiques mais aussi un choix exceptionnel de pièces provenant de fonds privés. Le visiteur peut ainsi découvrir trois décennies d’un travail singulier, aussi fécond qu’original par son insistance à traiter le cuir dans sa matérialité. 

Fabienne Le Bars (BnF, Réserve des livres rares) présentera cette exposition le lundi 24 avril 2017, de 18h30 à 20h00.

Exposition : du mardi au dimanche, 12h-19h  (fermé lundi et jours fériés). Entrée libre.

Numérisation des manuscrits enluminés de la Bibliothèque de l’Arsenal

 

Histoire Romaine, Manuscrit, XVe siècle, BnF, Arsenal. Fol. 10. Le Triomphe de Rome

La Bibliothèque de l'Arsenal a poursuivi en 2016 son programme de numérisation des manuscrits de Réserve enluminés, avec la numérisation d’après l’original d'une quarantaine de volumes. Parmi ces ouvrages, quatre fleurons de la bibliothèque du marquis de Paulmy, fondateur de la bibliothèque, ont été rendus consultables sur Gallica :

  • Le très célèbre Armorial de la Toison d'or
  • Une superbe copie enluminée du Romuléon de Roberto da Porta, que le marquis de Paulmy considérait lui-même comme l’un de ses ouvrages les plus précieux
  • Une copie de la Fleur des histoires de Jean Mansel enluminée, sous la surveillance de l'auteur, par Loyset Liédet
  • Une copie du Livre du gouvernement des princes de Gilles de Rome, réalisée pour Robert Stuart d'Aubigny, maréchal de France mort en 1543
Tout au long de l’année 2017 la Bibliothèque de l’Arsenal numérisera ses reliures de velours et d’étoffe les plus fragiles, dans le but de préserver ces matériaux extrêmement difficiles à restaurer.

Plusieurs autres chantiers de numérisation portent actuellement sur les collections du département (imprimés rares du fonds ancien et archives de la Bastille notamment).

Don André Belleguie à l’Arsenal

 

A. Belleguie, Le Mouvement de l'espace typographique : années 1920-1930, Damase, 1986

André Belleguie, graphiste et plasticien, vient de faire don à la Bibliothèque de l’Arsenal d’une centaine de ses
créations, travaux de commandes pour les institutions (catalogues, affiches) mais aussi travaux libres, hommages, revues, livres de mouvements et Objets Visuels Nouveaux et Identifiants).

Le 30 janvier 2017, dans le cadre des Rendez-vous des métiers du livre, il a présenté ses réalisations et recherches au fil d’un dialogue avec Emmanuel Souchier, professeur à l’Université paris-Sorbonne CELSA (Centre d’Etudes Littéraires et Scientifiques Appliquées).

Un « Ci nous dit » du XIVe siècle annoté par Monmerqué

La Bibliothèque de l'Arsenal a récemment acquis un « Ci nous dit » du XIVe siècle, recueil d'instruction chrétienne en français composé de courts chapitres empruntant à la Bible, aux vies de saints ou aux fables, dans lequel les laïcs de la fin du Moyen âge puisaient l'inspiration de leur dévotion personnelle. Cette copie se compose de trois fragments très certainement complémentaires de trois autres aujourd’hui conservés au Département des manuscrits et à la Bibliothèque municipale de Caen. La reconstitution virtuelle du manuscrit d’origine pourrait permettre de mieux situer ce livre dans la tradition manuscrite, dont il semble être un des plus anciens témoins.

Les fragments composant le volume récemment acquis par l’Arsenal avaient été achetés séparément à des libraires par l’érudit et bibliophile Louis Jean Nicolas Monmerqué (1780-1860), surtout connu pour ses éditions des lettres de madame de Sévigné et de plusieurs textes médiévaux. Membre fondateur de la Société des bibliophiles françois en 1820, il était très proche de plusieurs bibliothécaires de l’Arsenal, et notamment de Treneuil et de Grosier. Le manuscrit comporte de nombreuses annotations de sa main, comme d’autres à l’Arsenal, rappelant l’usage qui était alors fait des collections par les lecteurs privilégiés, qui allaient jusqu’à les emprunter pour les étudier. On sait en effet que plusieurs manuscrits des archives de la Bastille et des papiers de la famille Arnauld furent restitués à la bibliothèque plusieurs années après sa mort.

Des Vermeer à l’Arsenal ?

 

J. Vermeer, Jeune femme assise au virginal, vers 1671-1674. Huile sur toile. Londres, The National Gallery

De 1869 à 1884, la Bibliothèque de l’Arsenal a abrité la riche collection de tableaux de Théophile Thoré (1807-1869) prenant ainsi les allures d’une bibliothèque-musée. On pouvait admirer, dans ce cadre feutré propice aux causeries, cette belle galerie de tableaux réunissant des œuvres de Johannes Vermeer, Carel Fabritius, Jacob Jordaens, Pieter Brueghel l’Ancien, Gabriel Metsu et Jean Steen.

Ces tableaux de maîtres côtoyaient ainsi la célèbre bibliothèque de Paul Lacroix, conservateur et locataire de l’Arsenal depuis 1855. Apolline Lacroix, épouse du bibliophile et maîtresse du collectionneur, hérita de ces tableaux à la mort de Théophile Thoré. Quand elle disparut à son tour en 1896, les trois Vermeer de la collection, Le Concert, La Jeune femme debout au virginal et La Jeune femme assise au virginal, furent acquis aux enchères par Isabella Stewart Gardner à Boston et par la National Gallery. Ce dernier tableau, conservé depuis lors à Londres, se trouve actuellement au musée du Louvre, le temps d’une exposition déjà annoncée comme l’un des grands succès de 2017.

C’est l’occasion de rappeler que la redécouverte du génie de Johannes Vermeer, longtemps oublié, a commencé à Paris, dans la bibliothèque de l’Arsenal, dès la fin du XIXe siècle (Magali Charreire).

Un numéro de la revue Littératures consacré à Paul Lacroix

Le dernier numéro de la revue Littératures intitulé Paul Lacroix, « l'homme-livre » du XIXe siècle reprend l'ensemble des communications des deux journées d'études organisées à l’Arsenal et à l'université de Montpellier en 2015 et 2016.

Historien, érudit, bibliographe et romancier, Paul Lacroix, dit le Bibliophile Jacob, fut aussi conservateur à la bibliothèque de l’Arsenal durant plus de trente ans. Ces actes reviennent sur la place qu’il occupait au sein des réseaux unissant le monde des lettres (ami de Nodier, Dumas, Balzac, Hugo, Janin…), celui de la librairie (collaboration avec les éditeurs Techener, Jouaust ou Renduel) et celui des bibliothèques publiques. Les actes de ces journées, dirigées par Magali Charreire et Marine Le Bail, spécialistes de l’auteur et des écrivains bibliophiles au XIXe siècle, sont accompagnés d'une sélection de lettres inédites de Paul Lacroix, transcrites d'après les documents du fonds de l'Arsenal.
En savoir plus

La religion industrielle, un nouvel ouvrage de Pierre Musso

 

Projet pour le tracé du PLMLyon . 1844, BnF, Arsenal, Fonds Enfantin

Philosophe et docteur en Sciences politiques, Pierre Musso s’est surtout intéressé au concept et à la métaphore du « réseau ». Professeur des Universités et titulaire de la Chaire de recherche et d'enseignement « Modélisations des imaginaires, innovation et création », il est notamment l’auteur de La religion du monde industriel, analyse de la pensée de Saint-Simon, et de Saint-Simon, l'industrialisme contre l'État (Éditions de l'Aube, 2006 et 2010). Il publie un nouvel ouvrage chez Fayard intitulé La religion industrielle, Monastère, Manufacture, Usine. Une généalogie de l'entreprise (à paraître).

D’autres spécialistes des réseaux et des nouvelles technologies reviennent dans le même temps sur ses travaux, dans un ouvrage collectif édité par José-Luis Garcia, intitulé Pierre Musso and the Network Society, From Saint-Simonianism to the Internet (Springer, 2017).
Voir aussi

Enfantin, chef suprême de la religion saint-simonienne. Henri Grévedon, 1832
Fonds Enfantin ou fonds saint-simonien
Manuscrits, documents imprimés et objets retraçant l'histoire du saint-simonisme, célèbre mouvement pré-socialiste

« L’Admirable police ». Tenir Paris au siècle des Lumières. Par Vincent Milliot

 

Papiers de  Meusnier, l'inspecteur de police chargé des mœurs, 1752-1757, BnF, Arsenal, archives de la Bastille

Un récent ouvrage de Vincent Milliot, historien et professeur à l’université de Caen vient de paraître, qui s’intitule « L'admirable  police ». Tenir Paris au siècle des Lumières (Champ Vallon, 2016). Cette étude très approfondie consacrée à la police d’Ancien régime s’appuie notamment sur les archives de la Bastille conservées à l’Arsenal, et plus précisément sur celles de la Lieutenance de Police (correspondance, notes, procès-verbaux, gazetins de police, dossiers des divers bureaux).

Spécialiste de l’histoire urbaine, du peuple et de la pauvreté, mais surtout des pratiques administratives et des systèmes policiers en Europe au siècle des Lumières, Vincent Milliot est également auteur ou co-auteur des ouvrages suivants : Les Cris de Paris ou le peuple travesti. Les représentations des petits métiers parisiens. XVIe-XVIIIe siècles (1995, 2014) ; Les mémoires policiers, 1750-1850 : écritures et pratiques policières du siècle des Lumières au Second Empire (2006) ;  Métiers de police, Être policier en Europe, XVIIIe-XXe s. (2008) ; Réformer la police. Les mémoires policiers en Europe au XVIIIe siècle (2009) ; Un policier des Lumières, suivi de Mémoires de J.-C.-P. Lenoir (1732-1807), ancien lieutenant général de police de Paris (2011) ; Cesare Beccaria : la controverse pénale, XVIIIe-XXIe siècle  (2015). Il s’intéresse actuellement aux rapports entre police et justice à la fin du XVIIIe siècle, ainsi qu’à l’histoire de l’enfermement.
Voir aussi

Ordre de suspendre la promenade du marquis de Sade à la Bastille. Bernard René Jourdan de Launay, 1788
Archives de la Bastille
Les archives de la Lieutenance de police et des principales prisons parisiennes d'Ancien Régime

Histoire de la reliure : le cycle de conférences de la Bibliothèque de l’Arsenal

 

André Mare, Reliure sur vélin vernie, années 1920 sur Le pain brié en Vénétie, Jouve, 1912, BnF, Arsenal

Pour les curieux et les amateurs, comme pour les initiés ou les professionnels des métiers du livre qui souhaitent mieux connaître l’histoire de la reliure, la Bibliothèque de l’Arsenal propose un cycle de conférences illustrées, dispensées par des spécialistes. La première d’entre elles, donnée par Anne Zali et intitulée Enveloppes et secret : aux origines du livre, se tiendra le jeudi 23 février de 18h30 à 20h.
Entrée libre sur inscription au 01.53.79.49.49 ou à l'adresse : visites@bnf.fr.

Dedans et Pardessus : textes, reliures et livres-objets

Rencontre avec Sün Evrard et Jean Lissarague lundi 20 mars 2017 à l’Arsenal

Sün Evrard, relieure, et Jean Lissarague, animateur des éditions Écarts, présenteront un certain nombre de leurs réalisations partagées et de leurs réflexions autour du livre de dialogue et de la reliure contemporaine. Une exposition de livres des éditions Écarts et de reliures de Sün Evrard accompagnera cette présentation.
Entrée libre sur inscription au 01.53.79.49.49 ou à l'adresse : visites@bnf.fr

Séminaire d’Études saint-simoniennes

H. Ravergie, A. Labille-Guyard, Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon, XIXe s., Arsenal

H. Ravergie, A. Labille-Guyard, Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon, XIXe s., Arsenal

La Bibliothèque de l’Arsenal, qui conserve les archives du mouvement saint-simonien (fonds Enfantin), accueille un séminaire de recherche annuel, qui se tient une fois par mois de 15h à 17h (ouvert à tous ; inscription auprès de la société des Études saint-simoniennes).  Dates des prochaines séances :

  • 7 avril 2017 : « Pour ou contre Ismaÿl Urbain », dialogue contradictoire entre Michel Levallois et Philippe Régnier (à l’occasion de la sortie du livre Les saint-simoniens dans l’Algérie du XIXe siècle. Le combat du Français musulman Ismaÿl Urbain, Riveneuve éditions, 2016).
  • 2 juin 2017 (programme à venir)
Voir aussi

Le portail Métiers du livre

Un portail thématique de la BnF

Portail Métiers du livre, BnF, Arsenal

Portail Métiers du livre, BnF, Arsenal

La BnF a ouvert en 2015 un portail consacré aux métiers du livre. Celui-ci propose des informations pratiques et juridiques (annuaires professionnels, chiffres clefs, etc.), sur la formation et la recherche, les politiques du livre, la bibliophilie et le livre d’artiste, ainsi que sur les principaux événements concernant les métiers du livre (débats, salons, expositions) en France et au-delà.

Le portail relaie l’ensemble des annonces disponibles sur les sites des très nombreux acteurs, publics ou non, intervenant dans ce domaine. D’autres pages sont spécifiquement destinées aux métiers : écrivains, traducteurs, illustrateurs, graphistes, papetiers/imprimeurs, typographes/calligraphes, relieurs/restaurateurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires/documentalistes.

La Bibliothèque de l’Arsenal s’appuie sur ses collections patrimoniales en matière d'histoire du livre (reliure, typographie, livres d’artistes, etc.) pour s’affirmer comme un lieu privilégié de découverte, de promotion des métiers du livre et d’échanges entre les professionnels du livre et le public le plus large. Elle propose un centre de ressources sur les métiers du livre en accès libre, ainsi que des manifestations dédiées au livre et à ses acteurs.
Consulter

Visuel portail Métiers du Livre Portail Métiers du Livre
Sélection de sites web, d'informations et de ressources sur les métiers du livre : événements, formations, politiques du livre, bibliophilie, etc.

vendredi 24 mars 2017

Écouter la page

Voir

  • Visuel portail Métiers du Livre Portail Métiers du Livre
    Sélection de sites web, d'informations et de ressources sur les métiers du livre : événements, formations, politiques du livre, bibliophilie, etc.

Contact

Olivier Bosc
Directeur
Secrétariat : 01 53 79 39 02
Télécopie : 01 53 79 39 03
Courriel : arsenal@bnf.fr

Pour une recherche bibliographique, posez une question à SINDBAD, le service de réponses à distance de la BnF :
Courriel : arsenal@bnf.fr
Poser votre question à SINDBAD

Partagez