Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

Actualités de l'action internationale 2008

Vers une bibliothèque numérique francophone : le portail du RFBNN

Le portail du Réseau francophone des bibliothèques nationales numériques (RFBNN) a été lancé officiellement le 18 octobre dans le cadre du XIIe sommet de la Francophonie. Des journaux, revues, livres, cartes, plans et archives issus des collections d'une dizaine d'institutions documentaires de l'espace francophone sont déjà disponibles.

Ce portail, réalisé par Bibliothèque et Archives nationales du Québec, s'enrichira continuellement avec de nouveaux documents versés par les bibliothèques participantes.

Très présente dans la conception du projet et l'animation du réseau, la BnF a notamment contribué à l'alimentation du portail avec ses collections de presse. Elle soutient également par du conseil et de la formation les BN des pays francophones du Sud qui entreprennent une démarche de numérisation.

[Novembre 2008]

Conférence sur la numérisation du patrimoine culturel en Europe, 27 - 28 novembre 2008

Paris - Musée du quai Branly

« La numérisation du patrimoine culturel en Europe » fait l'objet d'une conférence organisée par le ministère de la culture et de la communication les 27 et 28 novembre prochains au musée du Quai Branly, dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne.

La numérisation du patrimoine culturel est inscrite dans les priorités culturelles de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne.

Numérisation et accessibilité en ligne des contenus culturels sont essentielles à la valorisation du patrimoine culturel, au dynamisme de la création de contenus et à l'émergence de nouveaux services en ligne. Elles contribuent à la démocratisation de l'accès à la culture et au développement de la société de l'information et de l'économie de la connaissance.

Cette conférence sera l'occasion de présenter à un large public professionnel le prototype EUROPEANA, point d'accès multilingue au patrimoine numérisé en Europe. Les différentes réalisations en Europe sont également au programme : EUROPEANA, MICHAEL, portails nationaux et thématique, mise en réseaux des contenus numérisés dans l'ensemble des domaines du patrimoine (archives, bibliothèques, musées, audiovisuel, patrimoine architectural et archéologiques), nouveaux usages et nouveaux services pour les publics, modèles de collaboration entres secteurs public et privé.

La BnF fortement engagée dans l'édification de la bibliothèque numérique européenne, en particulier à travers sa participation à EUROPEANA, prend part à cette conférence.

Le programme et les modalités d'inscription sont disponibles sur le site de la conférence.

[Octobre 2008]

Mise en ligne d’un site sur les relations France-Québec

Partenariat entre Bibliothèque et Archives nationales du Québec et la Bibliothèque nationale de France

Le chercheur aguerri comme le simple curieux bénéficient désormais d’un nouvel outil de recherche sur tout ce qui touche les relations France-Québec depuis 1760. En effet, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et la Bibliothèque nationale de France (BnF) annoncent aujourd’hui la mise en ligne d’une refonte majeure du site Relations France-Québec depuis 1760.

[Octobre 2008]

"Profession Culture" 2009 : appel à candidatures pour les professionnels étrangers

Depuis 2004 , dans le cadre du programme d'accueil "Profession Culture" mis en place par le ministère français de la culture et de la communication, la Bibliothèque nationale de France a accueilli 41 professionnels étrangers : bibliothécaire, restaurateur, catalogueur, musicologue, incunabuliste, numismate, iconographe, phonothécaire, pédagogue, sociologue, etc. Pendant son séjour, le "pensionnaire", épaulé par un tuteur de la BnF, a pu mener des recherches approfondies dans son domaine. Des relations étroites fondées sur l'échange de connaissances se sont ainsi nouées entre nos institutions.

Le séjour "Profession Culture" est d'une durée moyenne de trois mois.

Le "pensionniare" est logé à titre individuel, gratuitement, à Paris et reçoit une bourse de 1000 euros par mois.

Le titre de transport aller-retour pays étranger-Paris est à la charge du "pensionnaire" (ou de son institution).

Ceux d'entre vous qui seraient intéressés par ce programme sont invités à adresser par messagerie leur candidature à :

Jacques Faule
Courriel : jacques.faule@bnf.fr

Le dossier comporte :

  • un cv (avec notamment date de naissance, emploi occupé, adresse personnelle et adresse de l'institution) ;
  • une lettre d'intention - où sera proposé un projet solide de recherche en relation avec les collections et les services de la BnF ;
  • vos périodes de disponibilité (1er semestre 2009, 2ème semestre 2009 en précisant les mois).

Les futurs pensionnaires doivent pouvoir comprendre le français, le lire et l'écrire.

Merci d'adresser également un exemplaire de votre dossier à l'Ambassade de France (ou au Consulat de France) de votre pays (en précisant "Programme Profession culture") à l'attention du Service de Coopération et d'Action Culturelle.

La date limite de réception des dossiers est le vendredi 28 novembre 2008.
La commission de sélection se réunira à la mi-décembre 2008.
Les séjours débuteront en janvier 2009.

[Septembre 2008]

En savoir plus

« Profession Culture »

La bibliothèque numérique européenne, un projet devenu réalité

La bibliothèque numérique européenne est un projet de numérisation et de mise en ligne sur Internet d’un vaste ensemble d’oeuvres représentatives du patrimoine européen (livres, journaux provenant des bibliothèques nationales, collections d'autres bibliothèques, de musées et d'archives, notamment audiovisuelles) via un point d’accès unique et multilingue.

L'origine de ce projet européen remonte au début des années 2000, lorsque les bibliothèques nationales d’Europe, réunies au sein de la Conference of European National Librarians (CENL) ont développé The European Library (TEL). Mis en service en mars 2005, TEL est un portail qui offre actuellement un accès unique et multilingue aux catalogues et aux collections de trente-quatre bibliothèques nationales, soit 150 millions de ressources. La BnF, membre fondateur de TEL, y contribue en mettant à disposition ses ressources numériques (catalogue en ligne, documents numérisés de Gallica).

[Juin 2008]

La bibliothèque numérique francophone : un projet qui se concrétise

Réunis le 16 mai à la BnF, les partenaires du "Réseau francophone des Bibliothèques nationales numériques" ont notamment fait le point sur l'état d'avancement du prototype de portail qui permettra l'accès à des collections de journaux et d'autres documents déjà numérisés par une douzaine de bibliothèques. Ce portail fera l'objet d'une présentation le 12 août 2008 à l'occasion du Congrès mondial des bibliothèques et de l'Information organisé par l'IFLA.

[Juin 2008]

Télécharger

le communiqué de presse : "la Bibliothèque numérique francophone" [fichier .pdf – 61 Ko – 05/06/09]

Nouvel accord de coopération avec la Bibliothèque nationale du royaume du Maroc

Un nouvel accord de coopération entre la Bibliothèque nationale du royaume du Maroc et la Bibliothèque nationale de France, couvrant les années 2008 à 2010, a été signé le 8 février 2008. Jacqueline Sanson, directrice générale de la BnF et Driss Khrouz, directeur de la BNRM l’ont signé aux côtés de François Thibault, ambassadeur de France au Maroc, à l'occasion du Salon international du livre et de l’édition de Casablanca.

Cet accord renforce la collaboration entre les deux institutions et s'organise autour de plusieurs axes :

  • l’ouverture prochaine du nouveau bâtiment de la BNRM et le développement des services ;
  • la coopération numérique ;
  • la conservation et valorisation du patrimoine ;
  • les échanges professionnels, culturels et scientifiques.

[Février 2008]

La BnF partenaire du projet européen IMPACT

La BnF est un partenaire du projet européen IMPACT (IMProving ACcess to Text), qui vient d'être lancé à Innsbruck les 14 et 15 janvier 2008.

Ce projet, piloté par la Bibliothèque nationale des Pays-Bas, permettra aux partenaires de partager leur savoir-faire et leurs bonnes pratiques, développer des outils innovants pour accroître les capacités des moteurs d’OCR et l'accès aux textes numérisés ainsi qu’établir les principales bases des programmes de numérisation de masse qui seront lancés au cours de la prochaine décennie.

Ce projet qui se déroulera sur 4 ans, a été accepté par la Commission européenne dans le cadre de son 7e programme de recherche et développement. Doté d'un budget de 15 millions d'euros, il est considéré par la Commission comme un centre de compétence européen en matière de numérisation.

Ses activités/actions se déclinent ainsi :

  • collecter et diffuser les bonnes pratiques ;
  • consolider et appliquer les savoir-faire existants concernant la numérisation des textes contemporains et les rendre applicables aux documents anciens ;
  • exploiter des pistes de travail dans lesquelles les résultats du post-traitement de l’OCR pourraient être réutilisés afin d’améliorer le moteur OCR lui-même (en particulier en terme de traitement des erreurs d'identification, de reconnaissance de la structure et de reconnaissance linguistique) ;
  • fournir des outils (lexiques…) capables d’apporter une valeur ajoutée au traitement de numérisation et permettant une meilleure accessibilité aux textes numérisés ;
  • faire en sorte que tous les outils développés par le projet puissent être largement réutilisés par les institutions patrimoniales européennes.

Ce projet regroupe 15 partenaires :

  • dix bibliothèques nationales, universitaires et régionales (British Library, BN d’Autriche, d’Allemagne, de France, des Pays-Bas, BU d’État de Bavière et de Göttingen, Universités d’Innsbruck, de Bath et de Salford) ;
  • trois établissements de recherches (Instituut voor Nederlandse Lexicologie, National Centre for Scientific Research "Demokritos" et Centrum für Informations- und Sprachverarbeitung (Munich University) ;
  • deux sociétés commerciales (ABBYY et IBM Israël).

Tous ont une expérience reconnue dans le domaine des procédés et technologies de numérisation de masse.

Pour sa part, la contribution de la BnF au projet prendra la forme d'échanges d'expériences et d'enseignements tirés des marchés de numérisation de masse actuellement en cours. Elle mettra également à disposition un vaste corpus de textes numérisés ainsi que ses fichiers d'autorité pour tester et améliorer les performances du moteur OCR.

[Janvier 2008]

"Profession Culture" : candidats retenus en 2008

Pour des séjours à la BnF dans le cadre de ce programme

La Commission de sélection au programme "Profession Culture", réunie le 18 décembre 2007, a retenu la candidature de 7 postulants pour des séjours à la BnF en 2008 dans le cadre de ce programme d'accueil de professionnels étrangers. Il s’agit de :

  • Australie : Mme Samantha Tidy, directrice d’éducation de la State Library of Victoria, qui étudiera les services offerts par la BnF et par d’autres bibliothèques parisiennes aux publics jeunes ;
  • Brésil : Mme Mariana Osue Ide Sales, professeur d’histoire à l’Universidade Estadual de Campinas, qui travaillera sur le catalogage et la transcription des documents diplomatiques entre les royaumes de France et du Portugal ;
  • Chine (République de) : Mme Tai Li-Chuan, chercheur à l’Academia Sinica à Taipeh qui entreprendra des recherches sur deux missionnaires jésuites naturalistes français, Pierre Heude et Emile Licent et sur leurs œuvres muséales en Chine ;
  • Chine (République populaire de) : M. Zhang Xing-Cheng, chercheur à Shanghai Normal University qui décrira les livres rares chinois conservés au département des Manuscrits ;
  • Italie : Mme Antonella Cutro, enseignante à l’Université de Salerno qui analysera les fonds du psychiatre Edouard Toulouse consacrés à "l’idée d’un gouvernement biopolitique des hommes" ;
  • Pologne : Mme Anna Grazyna Piotrowska, musicologue de l’Université de Jagelonne qui travaillera sur l’origine des stéréotypes dans la musique tzigane ;
  • Tunisie : Mme Noura Landolsi, conservateur responsable de la bibliothèque publique de Sidi Médiene qui analysera les fonds jeunesse et traduira le "Guide de l’animateur en bibliothèque jeunesse".

Un appel sera lancé prochainement pour recueillir les candidatures des professionnels étrangers intéressés par un séjour d'étude et de recherche à la BnFau 2e semestre 2008 , dans le cadre du programme "Profession Culture".

[Janvier 2008]

En savoir plus

« Profession Culture »

mercredi 2 février 2011

Partagez