Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

L'école nationale d'administration pénitentiaire, nouveau pôle associé

"Pour "refroidir" un "paute", ne vous servez jamais de cet outil-là ! ça fait trop de "pétard" et ça attire la "rousse"".

"Pour "refroidir" un "paute", ne vous servez jamais de cet outil-là ! ça fait trop de "pétard" et ça attire la "rousse"".

Dans le cadre du réseau des pôles associés de la BnF, cette coopération s’articule autour de deux axes& : acquisitions et numérisation partagées dans le domaine des sciences juridiques et plus particulièrement du "Droit et exécution des sanctions pénales".

 

Depuis 2002, l’ENAP s’est en effet engagée dans la numérisation de ses fonds anciens, avec la mise en place d’une bibliothèque numérique accessible sur Internet donnant accès à environ 3 500 documents parmi lesquels le Bulletin de la Société générale des prisons/ Revue pénitentiaire, les statistiques pénitentiaires et des prisons ou un ensemble d’œuvres d’auteurs comme Gabriel Tarde ou Charles Lucas. Outre l'accès à ces documents, l’ENAP accompagne le lecteur par le biais de parcours thématiques, d’expositions virtuelles ou de bibliographies dans ses ressources en ligne.

 

La coopération avec la BnF va permettre d’enrichir le contenu de la bibliothèque numérique de l’ENAP de nouveaux documents et notamment d’une importante série de plans et élévations des établissements pénitentiaires français datant du XIXème siècle, qui permettent de suivre l’évolution de l’architecture des prisons en France. A l’avenir, ce partenariat pourra être élargi à la mise en place d’un moissonnage OAI entre la bibliothèque numérique de l’ENAP et Gallica pour en favoriser l’accessibilité.

 

Par ailleurs, l’ENAP collabore activement à l’initiative lancée en mai dernier par la BnF et la Bibliothèque Cujas en matière de numérisation concertée en sciences juridiques. Des échanges ont eu lieu afin que l’ENAP puisse prendre à sa charge la numérisation de certaines monographies essentielles en droit pénal et sciences criminelles, de manière à compléter les corpus numérisés par la BnF dans le cadre de ces programmes de numérisation de masse.

 

Par bien des aspects, les relations fructueuses qu’entretiennent l’ENAP et la BnF illustrent le repositionnement de la politique de collaboration nationale initiée par le Département de la coopération, avec un accent fort mis sur les questions de numérisation partagée et l’inscription de l’action au sein des réseaux documentaires français.

L’Ecole Nationale d’Administration Pénitentiaire

Ecole Nationale d´Administration Pénitentiaire à Agen

Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire à Agen

Implantée à Agen, l’ENAP accueille et forme les futurs personnels des établissements pénitentiaires français, depuis les agents de surveillance jusqu’aux directeurs d’établissements. Le campus de l’école comporte plusieurs pôles documentaires, dont la médiathèque Gabriel Tarde et le Centre de ressources sur l’histoire des crimes et des peines (CRHCP). L’ENAP est également membre du ReDEJ (Réseau documentaire des écoles de la Justice), qui comprend l’Ecole nationale de la Magistrature, l’Ecole nationale des Greffes, l’Ecole nationale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse et la Bibliothèque de la Chancellerie. Des réflexions sont en cours pour élargir la coopération entre l’ENAP et la BnF à ce réseau d’établissements.

La médiathèque Gabriel Tarde
La médiathèque Gabriel Tarde rassemble une riche documentation contemporaine couvrant toutes les disciplines liées à l’univers pénitentiaire : droit pénitentiaire, politique criminelle, criminologie, prévention du crime et de la délinquance, et leur histoire. Certains fonds de la médiathèque sont particulièrement originaux, comme celui des « productions culturelles » (ouvrages, brochures, journaux, vidéos …) élaborés par les détenus au cours d’ateliers en prison et rassemblés systématiquement par l’ENAP. Le fonds ancien du CRHCP, ouvert aux chercheurs, compte 15 000 documents, parmi lesquels se distinguent la bibliothèque personnelle (ouvrages et papiers) du sociologue Gabriel Tarde ou des fonds iconographiques de grande valeur (collections de plans d’établissements pénitentiaires, fonds Henri Manuel de photographies de prisons des années 1920-1930). Chaque année, l’école accueille dans ses murs un colloque d’ampleur internationale portant sur les questions pénitentiaires et criminelles.

vendredi 6 novembre 2009

Partagez