Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

Numérisation de la presse écrite 

Depuis le XIXe siècle jusqu'en 1944

La BnF poursuit son programme de numérisation du patrimoine écrit, en s’engageant dans la numérisation de la presse quotidienne française.

Annoncé par le président Jean-Noël Jeanneney dans une conférence de presse le 16 février au Sénat, le programme de numérisation de la presse quotidienne, du XIXe siècle à 1944, concerne 27 titres. C’est le journal « La Croix » (créé en 1883) qui sera le premier titre à être numérisé.

A terme, ce sont 3,2 millions de pages qui seront accessibles gratuitement sur Gallica.

 

Cette opération est financée sur le budget propre de la BnF avec le concours financier du Sénat et la collaboration des quotidiens nationaux et régionaux.

Elle s'inscrit dans le cadre du programme d'actions de la BnF pour conserver le patrimoine écrit, enrichir les services à distance et faciliter l'accès aux documents.

Conserver, valoriser et communiquer la presse par le biais de la numérisation

La presse, outil de recherche remarquable pour les historiens, est aussi un objet d’histoire. Ces collections sont mises en péril par :
  • la fragilité du papier,
  • les dimensions des périodiques,
  • les conditions matérielles de rangement en magasin,
  • les manipulations répétées.

Longtemps, les bibliothèques ont considéré le microfilm comme le support de conservation et de consultation par excellence. La numérisation ouvre aujourd’hui des perspectives nouvelles en matière de conservation, valorisation et de communication avec des facilités de navigation et de recherche au sein des articles (OCR : technique de reconnaissance optique des caractères).
Le plan de numérisation part de plusieurs principes :
  • résoudre des problèmes de gestion interne (stockage, coûts de maintenance),
  • valoriser les collections de la presse quotidienne,
  • et améliorer l’accessibilité de ces documents.

mardi 10 novembre 2009

Écouter la page

Consulter

Partagez