Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

Le livre numérique : quelles normes pour le produire, le diffuser, l’utiliser ?

Journée d'étude AFNOR/BnF
Vendredi 29 juin 2012
BnF, site François-Mitterrand

Le livre numérique est un objet encore jeune, difficile à contenir dans une définition, et dont l'appropriation et l'usage par le grand public suscitent beaucoup d'incertitudes. Dans ce contexte, le considérer sous l'angle de la normalisation peut apporter un éclairage utile et original.

La possibilité de créer des contenus riches, de les échanger et les faire circuler, d'y accéder depuis de multiples supports, d'en partager la lecture et les annotations sont autant de promesses qui ne seront pas tenues sans normes ni standards. La reconnaissance des normes est progressive, jamais acquise d'avance ; mais il est certain qu'elle accompagnera et permettra le succès du livre numérique.

Cette journée a permis d'établir un état des lieux général, présentant les enjeux de cette normalisation aujourd'hui, ses acteurs, ses atouts et ses faiblesses. Différents représentants de la chaîne du livre ont confronté leurs regards lors de trois tables rondes, qui ont éclairé successivement la production et les formats de contenu, la diffusion et les métadonnées, enfin l'utilisation et les usages numériques.dans une profession à la fois ancienne et récente, la question du métier des conservateurs-restaurateurs sera également abordée au cours de deux interventions, du point de vue sociologique et anthropologique.

Ouverture de la journée

par Gildas Illien, directeur du département Information bibliographique et numérique de la BnF Françoise Pellé, présidente de l’ISO TC 46 "Information et Documentation" Pierre Fuzeau, président de l’AFNOR GC 46 "Information et Documentation"

Les normes dans l’économie du livre numérique : état des lieux, enjeux, acteurs

par Catherine Thiolon, éditions Quae, GFII et Virginie Clayssen, Editis.

Vous avez désactivé javascript ou vous n'avez pas le plugin Flash Player. Pour voir la vidéo, veuillez activer javascript dans les préférence de votre navigateur ou télécharger la dernière version de Flash Player sur le site d'Adobe

33 min

Télécharger

Le diaporama [fichier .pdf – 592 Ko – 29/06/12 – 24 p.]

Produire : Pourquoi des formats de contenu ? (table ronde)

Modérateur : Florent Souillot, éditions Flammarion
Participants : Fernando Pinto Da Silva, Association Valentin Haüy, Alain Pierrot, I2S Innovative Imaging Solutions, et Luc Audrain, Hachette Livre.

Vous avez désactivé javascript ou vous n'avez pas le plugin Flash Player. Pour voir la vidéo, veuillez activer javascript dans les préférence de votre navigateur ou télécharger la dernière version de Flash Player sur le site d'Adobe

1 h 5 min

Le livre numérique offre des possibilités d’enrichissement des contenus, de portabilité, d’ajout de services, qui invitent à reconsidérer et à étendre l’expérience de la lecture. Cette ouverture est rendue possible par les formats ; on peut donc se demander comment les métiers du livre s’en saisissent : trouvent-ils dans ces formats une réponse à leurs attentes, ou bien le livre se réinvente-t-il au gré des possibilités techniques ?
Télécharger

Diffuser : Métadonnées, chacun pour soi ? (table ronde)

Modérateur : Emmanuelle Bermès, Centre Pompidou
Participants : Laurent Dervieu, Cercle de la Librairie Françoise Bourdon, BnF, Philippe Le Pape, ABES, Rosa Maria Gomez de Regil, CNED, et Dominique Parisis, Editis-Interforum, CLIL.

Vous avez désactivé javascript ou vous n'avez pas le plugin Flash Player. Pour voir la vidéo, veuillez activer javascript dans les préférence de votre navigateur ou télécharger la dernière version de Flash Player sur le site d'Adobe

1 h 12 min

Le livre numérique circule, ne serait-ce qu'au travers de sa chaîne de production. Cela suppose que les livres soient identifiables et que chacun des acteurs utilise des standards et des formats de métadonnées interopérables.
Les éditeurs utilisent ONIX ; les bibliothèques, engagées dans la mise en oeuvre du modèle FRBR et du standard RDA, envisagent des vecteurs susceptibles de prendre le relais des formats MARC ; d’autres communautés professionnelles, comme le secteur enseignant, ont chacune leurs métadonnées spécifiques. Comment dépasser ce fractionnement ?
Télécharger

Le compte rendu de la table ronde [fichier .pdf – 27 Ko – 02/08/12 – 1 p.]

Utiliser : La normalisation, levier pour de nouveaux usages (table ronde)

Modérateur : Caroline Buscal, Serda Conseil
Participants : Hadrien Gardeur, Feedbooks, International Digital Publishing Forum, Marc Jahjah, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Nadine Delcarmine, SICD 2 UPMF Grenoble.

Vous avez désactivé javascript ou vous n'avez pas le plugin Flash Player. Pour voir la vidéo, veuillez activer javascript dans les préférence de votre navigateur ou télécharger la dernière version de Flash Player sur le site d'Adobe

1 h 2 min

On ne fait pas rentrer les usages dans des normes, mais on normalise pour permettre le développement des usages : on a besoin de standards pour récupérer des livres et constituer des catalogues, ou pour partager sa lecture. C’est également sous l’angle des usages qu'est abordée la question de l’évaluation et des outils statistiques.
Télécharger

Conclusion

par Arnaud Beaufort, directeur des Services et réseaux, BnF
Télécharger

Le texte de conclusion [fichier .pdf – 21 Ko – 02/08/12 – 1 p.]

mercredi 19 mars 2014

Écouter la page

Télécharger

Partagez