Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

La conservation à la BnF : politique, laboratoire, sites

Au fil de son histoire, la Bibliothèque a développé des techniques appropriées à sa mission de conservation. Aux activités de conservation curative traditionnelle et à la reliure, sont venues s’ajouter des activités nouvelles : la prévention et la préservation, la formation et la sensibilisation des personnels, la numérisation, la recherche et la veille technologique.
Son laboratoire permet une véritable approche scientifique grâce au développement des méthodes d’analyse des matériaux, de leurs conditions de vieillissement et de dégradation.
Les activités se répartissent sur quatre sites distincts coordonnés au sein du département de la Conservation (DSC) par un service central basé sur le site François-Mitterrand.

Le laboratoire : présentation

Sa principale mission : fournir assistance et conseils au personnel chargé de la conservation des collections (conservateurs et restaurateurs de la BnF et des bibliothèques des pôles associés), mais également de répondre à la demande d'autres établissements.

Le laboratoire scientifique et technique de la Bibliothèque nationale est  composé de 7 agents, chimistes et biologistes

  • Il assure :
    • le contrôle de la qualité des produits et matériaux utilisés pour la restauration, la reproduction et la conservation des documents (papier, carton, cuir, colle, adhésif, encre,etc.) ;
    • le contrôle de la qualité des traitements et de l’aide à l’amélioration des traitements  (restauration, désacidification, désinfection, etc.) ;
    • les expertises physico-chimiques sur les documents anciens et contemporains (identification de fibres, des encres, des colorants, des liants, etc.) ;
    • le contrôle de la qualité de l'environnement dans les magasins et les lieux d'expositions (climat, éclairage, polluants …) ;
    • les expertises biologiques des documents et des locaux de stockage  (identification du type de contaminant, préconisation d’actions à mener, mise en place de traitements curatifs,…).
  • Il collabore à des programmes de recherche avec des laboratoires spécialisés en conservation et pratique une veille scientifique active.
  • Il participe:
    • à la formation des professionnels des bibliothèques et des archives à la conservation du patrimoine écrit, photographique et audiovisuel
    • à l’accueil des élèves d’écoles de chimie, physique, biologie ou restauration-conservation du patrimoine.

Quelques exemples de stages réalisés au laboratoire :

  • Stage de fin d’études INP département des restaurateurs :
    - Spécialité mobilier 2011 : "Une histoire habitée : conservation-restauration d'une maison de poupées du XIXe siècle (musée des Arts décoratifs, Paris). Étude d'une méthode de refixage à sec d'un décor en papier sur un support en bois"
    - Spécialité Arts graphiques et livre 2010 : "Souvenir d'un tour du monde en écorce battue: un Kapa hawaiien du XiX siècle (Muséé du quai Branly, Paris). Recherche sur les interactions entre le support de l'œuvre et son décor. Etude comparative d'adhésifs pour la consolidation de zones fragmentaires" 
  • Stage de fin d’année de DUT chimie : "Caractérisation de composés organiques d'oeuvres du patrimoine par Pyrolyse-CPG-SM "

lundi 17 février 2014

Écouter la page

Contacts

Pôle CHIMIE:

Pôle BIOLOGIE:
biologie-environnement@bnf.fr
  • Caroline Laffont
    01 53 79 85 98
  • Valentin Rottier
    01 53 79 38 34

Partagez