Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

Coopération : Amériques, Asie

La Bibliothèque nationale de France participe à l’activité scientifique internationale et poursuit des collaborations de diverses natures avec les bibliothèques étrangères et plus largement avec les institutions à vocation patrimoniale.

Partenariats - Asie

Accord de coopération entre la Bibliothèque nationale de Chine et la BnF

Un accord de coopération entre la Bibliothèque nationale de Chine et la BnF a été signé à Paris le 29 mars 2007.

Cet accord s'organise autour de plusieurs axes :

  • des échanges documentaires,
  • une collaboration culturelle autour de sujets d'intérêt commun,
  • un dialogue professionnel sur les pratiques respectives des deux établissements,
  • l'accueil de pensionnaires dans le cadre du programme "Profession culture".
    La coopération porte d'autre part sur sur la numérisation d'un corpus de textes consacré à la sinologie.
Télécharger

le communiqué de presse du 30 mars 2007 [fichier .pdf – 44 Ko – 05/06/09]

Manuscrits coréens conservés à la BnF

Depuis 1866, la Bibliothèque Nationale conserve 297 volumes de manuscrits coréens, saisis en Corée par les militaires français, en représailles au massacre de missionnaires.

La question de la propriété de ces documents a fait l’objet depuis plusieurs années d’un contentieux entre la France et la Corée, celle-ci ayant revendiqué la restitution desdits manuscrits.

L’un des volumes (identifié sous la cote « Coréen 2495 ») de cet ensemble a été remis au gouvernement coréen en septembre 1993, à l’occasion d’une visite d’État du Président Mitterrand sous la forme d’un prêt à long terme accordée par la France.

Une mission de médiation a été confiée en 1999 à M. Jacques Sallois, conseiller maître à la Cour des Comptes, pour explorer avec la partie coréenne les termes d’un accord. L’idée d’un prêt croisé de manuscrits de longue durée, un temps envisagé, n'a pas abouti.

Des avancées ont été réalisées vers une meilleure accessibilité du public aux manuscrits et un accord sur deux points a été confirmé en juin 2006 à l’occasion de la visite officielle à Paris de Mme Han Myeong-Sook, premier ministre de Corée :

  • facilitation de l’accès à la Bibliothèque nationale de France des chercheurs coréens qui auraient à consulter, dans le cadre de leurs recherches, les originaux des manuscrits coréens, par une simplification des procédures d’accréditation ;
  • numérisation de 30 volumes de manuscrits (unica) selon des spécifications arrêtées en commun avec des experts coréens, ceux-ci étant également associés aux principales étapes du contrôle de qualité. Les opérations de numérisation ont été achevées début 2008 et les copies numériques remises à la Corée le 14 mars 2008.

Lors du sommet du G20 qui s’est tenu à Séoul les 11 et 12 novembre, le Président Nicolas Sarkozy et son homologue coréen, Lee Myung-Bak, se sont entendus sur la formule d’un prêt renouvelable tous les 5 ans, afin de régler définitivement la question. Les manuscrits qui restent propriété française demeurent disponibles pour des manifestations en France concernant le patrimoine culturel coréen, notamment dans le cadre des années croisés France Corée en 2015-2016.

Les manuscrits numérisés sont consultables en ligne simultanément sur les sites de l'Agence coréenne du Patrimoine Culturel et de la BnF.

mercredi 17 novembre 2010

Écouter la page

Partagez