Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

Programme national de numérisation et valorisation concertées des cartes et atlas portulans

Jeudi 17 mars 2011
Paris, Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, Salle des Commissions

Accès sur invitation et inscription préalable
Logo de la journée Numérisation concertée des cartes et atlas portulans
Les cartes et atlas portulans, dont la rareté a depuis longtemps suscité l’intérêt des bibliophiles, font l’objet de nouveaux travaux de recherche au sein de la communauté scientifique. Un programme de numérisation et de valorisation concertées regroupant les quelque 650 pièces conservées en France (dont 500 à la Bibliothèque nationale de France) dans un corpus numérique accessible en ligne sur Gallica permettra à ces collections de prendre toute leur place dans la recherche internationale.

 

Discours d'ouverture

par Jacqueline Sanson, directrice générale de la Bibliothèque nationale de France

D'un programme de recherche à un programme national de numérisation et de valorisation concertées des cartes et atlas portulans

Interventions modérées par Jean-Yves Sarazin, BnF, département des Cartes et plans

Les cartes et atlas portulans à la Bibliothèque nationale de France

par Catherine Hofmann, BnF, département des Cartes et plans
Avec plus du quart des cartes et atlas portulans conservés dans le monde (près de 600 pièces), les collections françaises sont sans conteste parmi les plus riches au monde. Si la BnF - conséquence d’une politique suivie d’acquisitions depuis la création du département des Cartes et Plans en 1828 - rassemble aujourd’hui l’essentiel de ces portulans, près d’une centaine d’entre eux, souvent à forte valeur patrimoniale, est dispersée dans une trentaine de dépôts d’archives, de bibliothèques et de musées français. La constitution d’un corpus numérique, en ligne sur un portail commun, serait le meilleur moyen d’y donner accès à la communauté des chercheurs, mais aussi de valoriser ce patrimoine éclaté auprès du grand public.
Télécharger

Pourquoi un programme de recherche à l’échelon national ?

par Hélène Richard, Inspection générale des bibliothèques et Catherine Hofmann
Le programme national de recherche sur les portulans conservés en France est issu de la nécessité de constituer un corpus national de ces documents, très dispersés en dehors de la BnF, et d’actualiser les catalogues existants, compte-tenu des travaux récents dans ce domaine. Il consiste à localiser les portulans conservés dans les collections publiques françaises, à en faire une description précise et à créer un corpus numérique complet, muni des outils nécessaires à leur exploitation, outils techniques, mais aussi de présentations destinées aux chercheurs et au grand public. Une exposition à la BnF et un livre permettront sa mise en valeur.
Télécharger

Le texte de l’intervention [fichier .pdf – 47 Ko – 22/03/11 – 2 p.]

La numérisation des cartes et atlas portulans : contexte et état des lieux

par Cécile de Becdelièvre, BnF, département de la Coopération
Dans la continuité du programme de recherche sur les cartes et atlas portulans conservés dans les collections publiques françaises, un état prospectif de la numérisation de ce corpus montre qu’au côté de la numérisation des collections de la BnF (déjà 400 pièces sur Gallica), près d’un tiers des institutions partenaires auraient déjà numérisés un ou plusieurs de leurs portulans. Une mutualisation des compétences et des expertises, au sein d’un programme de numérisation et de valorisation concertées, s’impose ainsi avec d’autant plus d’acuité que les spécificités des portulans impliquent une attention soutenue aux critères de numérisation comme aux outils de visualisation dédiés.
Télécharger

Attentes de la communauté scientifique

par Emmanuelle Vagnon, chercheur (programme ANR – MeDIAN
On assiste ces dernières années au développement de la recherche sur les cartes portulans sur plusieurs plans : les travaux les plus récents tentent d’affiner les questions de datation, de provenance, de généalogie, en s’appuyant sur une étude très poussée de l’histoire des documents, de l’écriture, du style. Ils sont interprétés dans de nouvelles perspectives et replacés dans un contexte international d’échanges commerciaux mais aussi d’échanges de connaissances, à l’échelle de l’Europe et à l’échelle du monde. C’est un document qui s’intègre parfaitement aux nouvelles perspectives, élargies, d’une histoire qui s’ouvre au monde et qui dépasse l’histoire nationale ou l’histoire des empires coloniaux. [...]
Télécharger

Présentation du programme national de numérisation et de valorisation concertées pour les cartes et atlas portulans

Interventions modérées par Aline Girard, BnF, département de la Coopération

Gallica et la coopération numérique

par Frédéric Martin, BnF, département de la Coopération
Télécharger

Le diaporama [fichier .pdf – 1106 Ko – 06/04/11 – 14 p.]

Spécificités techniques de la numérisation des cartes portulans

par Marie-Elise Fréon, BnF, département de la Conservation
Présentation synthétique des éléments techniques retenus pour la numérisation des cartes et plans à la Bibliothèque nationale de France, qu’il s’agisse de choisir une numérisation en couleur ou en niveaux de gris, de choisir la résolution, les formats de fichiers, les mires ou les profils… La chaîne de numérisation des documents externes à la BnF est constituée de différentes étapes à exécuter selon la situation des partenaires (4 cas de figure : portulans numérisés et diffusés en ligne – portulans numérisés et non diffusés – portulans non numérisés avec possibilité de mise en ligne – portulans non numérisés sans possibilité de mise en ligne).
Télécharger

Enjeux d’un signalement dans le Catalogue collectif de France

par Véronique Falconnet, BnF, département de la Coopération
Le Catalogue collectif de France signale déjà des portulans à différents niveaux, de la simple mention dans une notice d'institution à la notice descriptive détaillée dans le Catalogue général des manuscrits. Tous sont conçus pour mener à la visualisation d'un document numérisé. Des corrections et des enrichissements pourront être apportés par les institutions les conservant. A ces différents titres, le CCFr est susceptible d'être un outil de signalement national.
Télécharger

Le diaporama [fichier .pdf – 593 Ko – 22/03/11 – 12 p.]

Modalités pratiques de mise en œuvre du programme national

par Aline Girard
Télécharger

Le diaporama [fichier .pdf – 581 Ko – 22/03/11 – 21 p.]

vendredi 3 août 2012

Écouter la page

Télécharger

Partagez