S’abonner à la Lettre du CCFr.
Logo de la BnFLettre d’information du CCFr
Les actualités de la Base patrimoine
De vastes chantiers s’achèvent en ce printemps dans la Base patrimoine avec des chargements récents provenant essentiellement de fonds anciens et locaux
 
Pour deux bibliothèques municipales classées,
à Périgueux, la médiathèque Pierre Fanlac signale son fonds ancien, qui a la particularité de conserver une part importante de l’ancienne bibliothèque de la reine Marie-Antoinette. Il a été complété par la collection  du marquis Albéric de Saint-Astier, le legs d’André Lavertujon, la collection du bibliophile Marius Levy et le fonds Editions Pierre Fanlac, à côté des ouvrages d’intérêt régional du fonds Périgord.
À découvrir également la bibliothèque numérique Petrocoria-Num !
À Valenciennes, la Bibliothèque encyclopédique des ducs de Croÿ, le fonds Joseph Bénézech de Saint-Honoré et le legs Alfred Girard constituent quelques-uns des principaux fonds versés par la Bibliothèque municipale.
Pour d’autres médiathèques,
en Lorraine, la bibliothèque multimédia intercommunale d’Epinal rejoint également la Base patrimoine avec le versement de plusieurs fonds d’abbayes : ChaumouseyMoyenmoutier, et la bibliothèque savante de Saint-Pierre de Senones qui accueillit en son temps Voltaire. La collection des princes de Salm, réputée notamment pour ses estampes, reste partiellement signalée.
En Bretagne, la bibliothèque André Malraux de Saint-Brieuc, avec son fonds ancien met en avant une belle collection d’éditions du 16e siècle. La bibliothèque est également un membre actif du blog Mille-feuille de Bretagne présentant le patrimoine écrit breton des bibliothèques.
Et pour des institutions spécialisées :
L’Écomusée du Creusot avec la Bibliothèque de la Société des ingénieurs civils de France, rassemble des documents sur près de 150 ans de techniques de tous pays. Son fonds local regroupe des informations sur l’actuel territoire de la Communauté Creusot Montceau, et en particulier sur son histoire sociale et industrielle.
Le Répertoire : 5 000 notices de bibliothèques et plus…
De nouvelles notices d’établissement et de fonds (particuliers, patrimoniaux, locaux ou spécialisés) ont été ajoutées, complétées et mises en ligne avec la collaboration des professionnels,
Les actualités des Manuscrits et Archives
De nouveaux inventaires complètent le Catalogue général des manuscrits (CGM) pour des bibliothèques municipales de l’ex-région Champagne-Ardenne :
Dans ce cadre, l’Association professionnelle de coopération régionale Interbibly nous fait découvrir 13 manuscrits et fonds nouvellement intégrés dans le CGM dans un petit document à feuilleter en ligne richement illustré.
Autres régions : mises à jour réussies !
Des inventaires supplémentaires pour la médiathèque La Grand-Plage de Roubaix et pour la bibliothèque patrimoniale Villon à Rouen permettent de compléter les descriptions existantes dans le CGM. Le catalogue des manuscrits (CGM) de la bibliothèque patrimoniale de Grasse a bénéficié d’une refonte complète et s’est enrichi d’un inventaire qui décrit en détails le fonds Marguerite Burnat-Provins.
Enfin, signalons l’arrivée de la bibliothèque du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, à La Courneuve, dans le CGM. Le catalogue de leur collection de manuscrits révèle une grande variété dans les documents conservés tant au niveau des sujets que des époques. Cet établissement coopère depuis 2009 avec la BnF aussi bien en matière de numérisation dans Gallica que de signalement de ses collections dans le Répertoire et la Base patrimoine du CCFr. La « Bibliothèque Diplomatique Numérique », Gallica marque blanche, a été lancée le 12 mars 2018.
Les évolutions du Catalogue : l’outil TAPIR
Petit TAPIR devient grand
TAPIR (Traitement Automatisé pour la Production d’Instruments de Recherche), l’outil de catalogage en EAD, destiné aux établissements partenaires du CCFr, passe ce printemps en phase de tests ! Le prototype sera mis à disposition d’une dizaine de bibliothèques qui vont pouvoir expérimenter cette nouvelle façon de cataloguer leurs archives et leurs manuscrits pour l’alimentation du CGM.
Nous vous donnons rendez-vous aux prochaines JPAC pour une présentation de l’outil en avant-première, avant sa sortie nationale.
Retenez son nouveau logo !
Agenda
Les 17es Journées des Pôles Associés et de la Coopération
Les prochaines JPAC auront lieu les lundi 1er, mardi 2 et mercredi 3 octobre 2018 à Paris à la Bibliothèque nationale de France (site François-Mitterrand).
Ouverture des inscriptions en juin prochain. Le programme s’organisera autour du thème Partager, enrichir, contribuer.
Rétroconversion des catalogues patrimoniaux : prochaine formation
Une nouvelle session de formation à la conversion rétrospective des fonds patrimoniaux, locaux ou spécialisés est organisée à la BnF les 14 et 15 juin prochain. Cette formation est destinée aux agents des bibliothèques qui s’engagent dans ce type d’action ou aux personnes appelées à coordonner de telles opérations. Elle sera animée par des intervenants de la BnF et par des membres du réseau de coopération qui pilotent des opérations de rétroconversion.
Renseignements et inscription à cette adresse.
Le CCFr à votre service
Widget du CCFr : Pour vous aider à créer le vôtre, personnalisé, un guide utilisateur et des modèles de base sont consultables en ligne. Voir : Réutilisation et accès aux données du CCFr.
 Pour rappel,  ces petits outils permettent d’insérer dans n’importe quelle page web un encart de recherche rapide.
Des paramètres de recherche peuvent être définis pour sélectionner la ou les bases interrogées, limiter les résultats à une région ou un établissement. Ils s’adaptent à toute charte graphique : couleurs, polices de caractères, etc…
Retrouvez toutes les informations concernant le CCFr sur les pages du site bnf.fr : les objectifs de signalement du patrimoine, le portail, la Base patrimoine, le Catalogue Général des Manuscrits, le Répertoire, l’origine des données et leur réutilisation.
Question / Réponse sur le CCFr
Question : Quels sont les principaux critères d’éligibilité que doit remplir une bibliothèque pour charger des notices dans la Base patrimoine ?
Réponse : Les chargements de notices dans le CCFr constituent des opérations complexes. Elles nécessitent une collaboration étroite entre l’établissement qui les fournit et l’équipe du CCFr autant sur le plan technique que scientifique. La première étape obligatoire sera la création de notices d’établissement et de fonds dans le Répertoire. Les notices qui sont versées dans la Base patrimoine doivent correspondre à des fonds de conservation : les documents ne sont pas destinés à être désherbés ou retirés des collections. De bonnes conditions de conservation doivent être assurées. Les pré-requis techniques sont précis. Les fichiers seront de type ISO2709, structurés en Unimarc, le tout  codé en UTF8 (unicode) ou ISO 5426 (latin étendu).
Pour en savoir plus, concernant vos fonds propres,  écrire  à cette adresse .
Bibliothèque nationale de France / Catalogue collectif de France – Juin 2017
Conformément à la loi N° 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements de données à caractère personnel et modifiant la loi N° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur ayant déposé des informations directement ou indirectement nominatives, peut demander la communication de ces informations et les faire rectifier le cas échéant.
Direction de publication : Laurence Engel, Sylviane Tarsot-Gillery
© Bibliothèque nationale de France, 2017 • Quai François Mauriac • Paris 75706 CEDEX 13
Site du CCFr Site de la BnF