Si ce courriel ne s’affiche pas correctement, vous pouvez le consulter en cliquant sur ce lien.
Logo de la BnFLettre d’information du CCFr - Été 2011 - n°3
D’importantes avancées pour les bases Manuscrits du CCFr
La nouvelle version du Catalogue collectif de France, mise en ligne le 16 juin 2011, apporte de nombreuses améliorations à l’interface dédiée aux manuscrits. Elle permet avant tout d’établir des liens vers les documents numérisés sous la forme d’un texte cliquable agrémenté, le cas échéant, d’une vignette. Dans la base BnF Archives et manuscrits, les notices renvoient ainsi aux manuscrits consultables dans Gallica. Au sein du Catalogue général des manuscrits (CGM), des liens ont d’ores et déjà été établis vers les bibliothèques numériques des BM de Nice, Roubaix et Verdun ainsi que vers celle du Centre culturel irlandais (exemple ci-contre) qui a récemment fait son entrée dans le CCFr Manuscrits.
Le Centre culturel irlandais constitue en effet le premier établissement à intégrer le CGM depuis l'arrêt de sa publication sous forme imprimée. Au cours de l’automne et de l’hiver 2010-2011, cette institution a procédé à l’encodage au format XML/EAD de son catalogue de manuscrits et de son inventaire d’archives. Riche de 206 ouvrages, la collection de manuscrits comporte notamment trois livres enluminés de la fin du Moyen Age et de nombreux cours professés dans les collèges anglophones parisiens au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Le fonds d’archives, pour sa part, compte près de 20 000 pièces relatives à l’histoire du collège des Irlandais et du collège des Lombards de Paris.
De son côté, la Bibliothèque du Sénat a intégralement revu le catalogue de ses manuscrits. Les données issues de la rétroconversion du CGM ont été largement enrichies tandis qu’un supplément a été réalisé pour signaler les documents qui ne figuraient pas dans l’édition imprimée (importantes séries sur le clergé de France et les états du Languedoc sous l’Ancien Régime).
De nouveaux catalogues interrogés par la recherche fédérée
Aux catalogues « historiques » du CCFr : le catalogue général de la BnF, le Sudoc et la Base patrimoine étaient venus s’ajouter des catalogues courants de bibliothèques municipales, Dijon, Rennes et Limoges puis plus récemment le catalogue des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris, tous interrogés en direct via le protocole Z39.50.
La nouvelle version du CCFr  met désormais à disposition, dans le cadre de conventions de pôles associés,  les catalogues de 2 réseaux :
Les notices sont disponibles grâce au moissonnage des entrepôts OAI et seront régulièrement mises à jour.
Ces catalogues, inclus par défaut dans la Recherche globale, peuvent bien sûr être ajoutés aux catalogues sélectionnés par défaut dans la recherche Imprimés multimédia.
Une nouvelle interface RISM - France dédiée aux sources musicales
La nouvelle version du CCFr propose une interface RISM - France, consacrée au signalement des sources musicales manuscrites et imprimées antérieures à 1800, qu’il s’agisse des partitions ou d’écrits sur la musique. Elle trouve son origine dans le projet bibliographique de Répertoire international des sources musicales (RISM) lancé en 1952 et qui a débuté en France à l’initiative de la Bibliothèque nationale sous la direction de François Lesure jusqu’en 1972. A partir de 1989, un programme national d’inventaire du patrimoine musical conservé en région a été lancé, permettant la publication de trente-six catalogues qui ont été informatisés par la BnF en 2010-2011.
La nouvelle interface permet d’interroger à la fois les notices du département de la Musique de la BnF issues du programme RISM et les notices issues des catalogues du Patrimoine musical régional, intégrées à la base Patrimoine. A l’instar des autres interfaces, il est possible de ne sélectionner qu’une seule des deux sources ou bien de lancer une recherche fédérée à partir des index communs, dont certains spécifiques aux sources musicales. Une partie des notices intègre également une image numérisée des incipits musicaux.
Le corpus interrogé s’enrichira au fur et à mesure grâce à l’intégration de nouveaux documents tant dans la base Patrimoine que dans le catalogue général de la BnF, encore actuellement incomplet en ce qui concerne les collections musicales.
Des nouvelles du PIB
(Prêt Inter Bibliothèques)
Encore de nouveaux membres pour le PIB : la bibliothèque diocésaine de sciences religieuses La Puya à Annecy, la bibliothèque municipale de Concarneau, la Maison des Savoirs d’Agde, la bibliothèque spécialisée de l’Académie François Bourdon du Creusot (archives industrielles).
Attention pendant l’été de nombreux services de prêt de bibliothèques universitaires ou municipales ferment leurs portes
Question / Réponse sur le CCFr
Question : Peut-on accéder directement à une des interfaces du CCFr ou doit-on passer obligatoirement par la page d’accueil principale ?
Réponse : Oui, il est possible d’accéder directement à une interface. Depuis la nouvelle version de juin 2011, il est possible d’accéder directement à l’interface de la recherche Imprimés multimédia, de la Base Patrimoine, des Bases Manuscrits, de la nouvelle interface RISM - France ou bien au Répertoire national des bibliothèques et des fonds documentaires (RNBFD). La petite étoile en haut à droite de chaque interface vous permet de sauvegarder le lien vers les favoris de votre navigateur.
Bibliothèque nationale de France / Catalogue collectif de France – Été 2011.
Site du CCFr Site de la BnF