S’abonner à la Lettre du CCFr.
Logo de la BnFLettre d’information du CCFr
Plus de 6 millions de notices dans la Base patrimoine !
Une rentrée très fructueuse en cet automne 2016 a permis d’atteindre un chiffre record : 6 090 827 notices à ce jour. C’est l’aboutissement d’une politique de coopération ouverte à un nombre toujours plus élevé de partenaires.
Coup de projecteur sur les contributions récentes de plusieurs médiathèques municipales avec :
le fonds ancien général de la Bibliothèque Villa Saint-Hilaire à Grasse, qui conserve de belles éditions provençales dont les œuvres complètes du poète Louis Bellaud de la Bellaudière (1543-1588) éditées par Pierre Mascaron en1595. Le chargement a été complété par le fonds Octave Roubaud, avocat grassois qui légua sa bibliothèque en 1905, ainsi qu’une belle collection d’affiches.
le fonds basque et son sous- fonds Lafitte, du chanoine Pierre Lafitte composés d’ouvrages en langue basque ou concernant la langue basque. Ces fonds sont signalés par la médiathèque de Bayonne, dans le cadre d’une collaboration avec la BnF pour le développement du portail Bilketa, bibliothèque numérique du patrimoine du Pays basque. Bilketa propose régulièrement des expositions numériques telles que "Les carnets du naturaliste Pierre-Thomas Ducourraux" et, est depuis peu, moissonné par Gallica.
le fonds ancien et le fonds local de la médiathèque municipale Louise Labé de Saint-Chamond. S’y rajoutent les legs Prénat et celui de Jean-Baptiste Dugas Montbel qui laissa en 1832 une bibliothèque spécialisée de grands textes latins et hellénistiques, souvent dans de belles éditions anciennes de référence, à commencer par l’édition majeure de l’Illiade et de l’Odyssée imprimée à Florence en 1488-1489.
le fonds du 19e siècle de la médiathèque Maurice Delande de Honfleur au sein duquel sont notamment conservés les dons du journaliste et vulgarisateur scientifique Paul Laurencin et du docteur François-Victor Lamare-Picquot .
 
le fonds local de la bibliothèque municipale Léon Deubel de Belfort et son fonds de bibliophilie qui a  bénéficié de dons remarquables comme celui de l’écrivain Michel Butor (1926-2016) et qui alimente régulièrement les expositions du lieu.
ainsi que sur la mise à jour complète des données de deux bibliothèques municipales classées.
La médiathèque Louis Aragon au Mans ajoute ainsi dans le CCFr la bibliothèque de la famille Bollée, pionnière dans la  construction automobile, la bibliothèque du Docteur Gustave Etoc-Demazy, premier médecin chef de l’asile du Mans, la bibliothèque du géologue Albert Guillier avec de nombreuses cartes géologiques et coupes de chemin de fer, le fonds Paul Cordonnier Détrie, bibliothèque de travail avec une iconographie très riche portant sur le vieux Mans, le fonds du Lycée Montesquieu qui hérite pour partie des collections de l’ancien collège de l’Oratoire et enfin un complément important pour le fonds auto-moto, toujours en accroissement, sur les transports terrestres roulants à moteur.
La Médiathèque publique et universitaire de Valence participe avec les fonds Chantiers de la jeunesse, ensemble d’ ouvrages de propagande de l’État français sous le régime de Vichy, le fonds Barlangue constitué par la bibliothèque de travail de Maurice Champavier, félibre, poète de langue d’Oc drômois, le fonds de Bibliophilie contemporaine qui laisse une belle place à la poésie et aux éditeurs indépendants régionaux (Ed. La Sétérée, Atelier du Hanneton, Ed. du Pigeonnier) et le fonds 20e siècle composé de collections généralistes.
Les nouveautés de la base Manuscrits et Archives
La base Manuscrits et Archives s’enrichit !
Le Catalogue général des manuscrits atteint désormais 610 000 notices, parmi lesquelles :
de nouveaux inventaires pour la Bibliothèque historique de la Ville de Paris : la rétroconversion, toujours en cours, offre plus de 31 500 nouvelles notices publiées et porte le total à 86 300 notices pour cette importante bibliothèque patrimoniale du réseau des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris.
une importante mise à jour des catalogues de manuscrits de la bibliothèque municipale de Nantes avec les fonds Cadou et Dugast-Matifeux qui sont entièrement repris, enrichis et nouvellement décrits. Un supplément au Catalogue général des manuscrits a été créé avec au total 5 559 notices décrivant désormais les collections nantaises.
le complément des catalogues de la médiathèque de Moulins-Communauté, ajout important de 1 207 nouveaux composants via quatre nouveaux inventaires : le fonds Sanvoisin, décrit en détail dans la base Manuscrits et les fonds de correspondance d’Emile Guillaumin avec tous leurs suppléments.
La base Manuscrits et Archives évolue.
Nouveau : le niveau « archdesc » est interrogeable ! C’est le plus haut niveau de description d’un inventaire archivistique, dans lequel sont contenues les précieuses informations concernant l’ensemble du catalogue ou du fonds. On peut y chercher tout ce qui a été indexé (personnes, lieux) par un mode de consultation simplifié. Exemple : l’interrogation par ville « Nantes » et par institution « bibliothèque municipale » offre une liste de résultats écourtée avec possibilité d’arborescence pour consulter la totalité des notices inventaire par inventaire. Leur visualisation est bien plus aisée avec une navigation facilitée. Des informations importantes qui pouvaient parfois échapper à la recherche sont désormais mises en valeur.
Le Répertoire national : un enrichissement permanent pour les fonds patrimoniaux
Par la participation des bibliothécaires partenaires ou à partir d’un travail de veille de l’équipe du CCFr, plus de 35 notices de fonds ont été créées récemment.
Quelques figures littéraires célèbres sont représentées avec les fonds suivants :
André Gide à la bibliothèque Jacques Villon de Rouen. Depuis plusieurs années, la bibliothèque municipale de Rouen s’attache à constituer un fonds de référence sur André Gide pour lequel elle a déjà acquis la bibliothèque de travail de l’écrivain, diverses correspondances, des éditions originales, ainsi que des manuscrits d’œuvres.
Alfred Jarry à la bibliothèque Albert Legendre à Laval. Le fonds est  composé de manuscrits, des éditions originales ou bibliophiliques de l’œuvre ainsi que des documents iconographiques et des publications émanant du Collège de Pataphysique.
Paul Eluard avec les éditions originales ou premières éditions d’une grande partie de la production éluardienne au Musée d’Art et d’Histoire de Saint Denis.
Fonds Paul Eluard
Anonyme, André Breton, Paul Eluard, Benjamin Péret et Tristan Tzara (1920-1921) © I. Andréani
Pour tout savoir sur le CCFr : nouvelles présentations synthétiques
 
Dans la  rubrique Actualités du CCFr, cinq tutoriels sont en ligne pour guider les utilisateurs  : le fonctionnement général du CCFr, la Base Patrimoine, le Répertoire, le prêt-inter bibliothèque (PIB), les bases Manuscrits et Archives.
 
Question / Réponse sur le CCFr
Question : Quelles sont les bibliothèques qui possèdent le nombre le plus important de notices dans la base Patrimoine ?
Ce sont deux bibliothèques spécialisées qui arrivent en tête avec la quasi totalité de leurs fonds de recherche : la bibliothèque du Saulchoir spécialisée en sciences humaines et religieuses avec 278 689 notices,  suivie de la Bibliothèque du Ministère des Affaires étrangères et du développement international avec 202 537 notices. Les deux premières bibliothèques territoriales dans ce classement de fonds patrimoniaux sont la bibliothèque municipale classée de Grenoble (176 087 notices) et la médiathèque André Malraux à Strasbourg (175 271 notices).
Reflet de la diversité du paysage documentaire français, la Base patrimoine met également en valeur des ensembles plus restreints. Ainsi, la  médiathèque intercommunale de Sablé-sur-Sarthe a permis tout récemment l’apport des 140 notices du fonds Reverdy dans le CCFr alors que les bibliothèques du Muséum d’histoire naturelle de Nice et des Archives départementales de Guyane offrent respectivement 230 et 265 notices.
Pour plus de détails, vous pouvez consulter sur le site de la Bibliothèque nationale de France un état complet de la Base patrimoine.
Bibliothèque nationale de France / Catalogue collectif de France – Octobre 2016
Conformément à la loi N° 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements de données à caractère personnel et modifiant la loi N° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur ayant déposé des informations directement ou indirectement nominatives, peut demander la communication de ces informations et les faire rectifier le cas échéant.
Direction de publication : Laurence Engel, Sylviane Tarsot-Gillery
© Bibliothèque nationale de France, 2016 • Quai François Mauriac • Paris 75706 CEDEX 13
Site du CCFr Site de la BnF