Soutenez la BnF
Formulaire de recherche

Pour les professionnels

ISBD (International Standard Bibliographic Description)

L'ISBD est élaboré par l'IFLA. C'est un ensemble normatif de règles validées au niveau international, pour la description bibliographique de toute ressource publiée existant dans les bibliothèques, quel qu’en soit le support. La version actuelle de référence est l'ISBD International standard bibliographic description: consolidated edition, publiée en 2011.

Caractéristiques de l'ISBD

Le concept de Description bibliographique internationale normalisée ou ISBD :

  • précise les éléments requis pour une description bibliographique établie par une agence bibliographique nationale;
  • prescrit leur ordre de présentation, en les répartissant entre 8 zones cohérentes;
  • définit une ponctuation pour les délimiter, cette ponctuation étant utilisée comme un codage;
  • donne des règles pour leur transcription à partir de sources d'information clairement identifiées.

Elaboré et maintenu par l'IFLA, l’ISBD garantit une description bibliographique rigoureuse et fiable, facilement intégrable dans des catalogues multimédia et échangeable entre établissements au niveau international, national ou local.

Destiné en priorité aux bibliothèques nationales et agences bibliographiques nationales, il définit tous les éléments de description bibliographique d'une notice destinée à une bibliographie nationale, c'est-à-dire une notice d'identification très complète, permettant d'éviter tout recours ultérieur à la ressource elle-même à des fins d'identification.

L’ISBD s’applique également aux notices produites par les autres bibliothèques, en particulier celles qui travaillent en réseau. Celles-ci ne sont pas tenues de faire figurer dans leurs catalogues tous les éléments définis par l’ISBD ; cependant elles doivent pouvoir récupérer les éléments dont elles ont besoin à partir des notices fournies par la bibliographie nationale.

Un peu d'histoire

La Conférence internationale des experts en catalogage réunie en 1969 par l'IFLA à Copenhague adopta une résolution demandant la création de normes pour harmoniser la forme et le contenu des descriptions bibliographiques établies dans les différents pays afin de faciliter le partage et l'échange international de l'information bibliographique. De cette résolution naquit le concept de la description bibliographique internationale normalisée. L'ISBD(G), publié en 1977, définit le schéma général de la description bibliographique internationale normalisée auquel tous les ISBD ont fait référence.

De 1971 à 2007, ce concept fut traduit en règles déclinées par type de ressource ou mode de publication, publiées en sept ISBD spécialisés largement adoptés dans le monde et qui ont servi de référence pour les règles nationales ou supranationales de catalogage : monographies [texte imprimé]: ISBD(M) ; publications en série : ISBD(S) puis (CR) pour Ressources continues ; documents cartographiques : ISBD(CM) ; musique imprimée : ISBD(PM) ; documents non-livres : ISBD(NBM) ; livres anciens : ISBD(A) et ressources électroniques : ISBD(CF) puis (ER).

ISBD intégré

L'ISBD intégré rassemble les textes des sept ISBD spécialisés par types de ressources. Une première version a été publiée en 2007 sous le titre International standard bibliographic description (ISBD): preliminary consolidated edition et a été traduite en français par la BnF.

La version actuelle de référence de l'ISBD intégré est celle publiée en 2011 sous le titre ISBD International standard bibliographic description: consolidated edition. Sa traduction française a été réalisée par la BnF. Le site de l'IFLA indique les références de l'éditeur de la version originale et les traductions autorisées accessibles en ligne.
Consulter

L'ISBD s'applique à tous les types de ressources et modes de publication.

L'ISBD intégré doit :

  • assurer la cohérence des directives dans un document unique pour :
    • faciliter l'échange international de notices bibliographiques ;
    • permettre l'analyse des éléments d'information bibliographique présents dans une notice, malgré les barrières linguistiques ;
    • permettre un accès rapide aux données bibliographiques de toute ressource publiée dans tout pays ;
    • permettre l’interopérabilité avec les autres standards de contenu.
  • faciliter le travail des personnes et institutions chargées de la description des ressources bibliographiques afin de satisfaire les besoins des utilisateurs de l’information bibliographique ;
  • prendre en compte l’informatisation des catalogues et des échanges bibliographiques ;
  • servir de norme de référence dans la perspective du contrôle bibliographique universel.
Afin de rendre ses règles compatibles avec les Spécifications fonctionnelles des notices bibliographiques, texte publié par l’IFLA en 1998 sous le titre Functional requirements for bibliographic records (FRBR), l'ISBD distingue, parmi les éléments de la description bibliographique, ceux qui sont :
  • obligatoirement présents dans tous les cas;
  • obligatoires seulement dans certains cas bien définis;
  • facultatifs et laissés à l’appréciation de l’établissement de catalogage.
Consulter

Principales modifications introduites dans l'ISBD intégré

  • application des mêmes règles à l’ensemble des types de ressources, chaque fois que possible ;
    les règles communes sont signalées par la numérotation traditionnelle (numéro de la zone, numéro de l’élément, etc.) suivies lorsqu’il y a lieu des exceptions ; ces dernières sont signalées simplement par un chapeau qui est la dénomination du type de ressource ou du mode de publication en question;
  • utilisation systématique du terme « ressource » pour désigner ce qui fait l’objet d’une description bibliographique;
  • utilisation de l’expression « musique notée » pour tenir compte de l’édition électronique de partitions;
  • ajout d'exemples en écritures non latines, en particulier chinoise et coréenne.

vendredi 2 août 2013

Écouter la page

Consulter

À noter

Pour la description des parties composantes il faut se reporter aux Principes directeurs pour l'application des ISBD à la description des parties composantes. - Liège : Éditions du CLPCF, 1991, toujours valides pour le catalogage au niveau de l'article ou du chapitre d'un livre.
Guidelines for the application of the ISBDs to the description of Component Parts
Version en langue anglaise
[fichier .pdf - 625 Ko - 28/05/09 - 30 pages]

Archives

ISBD par type de ressource (ces documents n'ont plus de valeur normative et ne sont indiqués ici qu'à titre historique):

Partagez