Soutenez
le Trésor national
Formulaire de recherche

U comme Universalisme

Provenant de tous les continents, les collections de la Bibliothèque témoignent de la diversité des cultures. De nombreux documents sont dus à des voyageurs, des diplomates ou des chercheurs. L'éventail des langues, des pays, des écritures, des matériaux est très vaste. Les collections offrent l'occasion de faire le tour du monde, du Mexique au Japon, du Moyen-Orient à la Russie, des Amériques à l'Inde et jusqu'aux îles les plus lointaines et aux contrées les plus exotiques.

Dachenka ou la vie d’un chiot

Couverture de Dášeňka čili Život štěněte

Karel Čapek (1890-1938)
Dášeňka čili Život štěněte
Prague, SNDK, 1958

BnF
département Littérature et art (CNLJ-La joie par les livres)
[T 6027

L’écrivain tchèque Karel Čapek (1890-1938) passe à la postérité en popularisant le mot « robot », forgé du slave robota par son frère Josef. Le terme apparaît pour la première fois dans sa pièce de théâtre R. U. R. (Rossum's Universal Robots), une dystopie écrite en 1920. L’un des écrivains majeurs de la littérature tchèque de la première moitié du vingtième siècle, démocrate et anti-fasciste, Čapek a écrit de nombreux ouvrages (romans, théâtre, scénarios, essais…), dont quelques-uns en littérature de jeunesse.

Son Dášenka, « écrit, dessiné, photographié et expérimenté pour les enfants » par l’auteur, est publié pour la première fois à Prague en 1933, puis en anglais à Londres, en allemand à Berlin, etc. Il contient l’histoire de son petit terrier, de même que des contes adressés au chiot. La première traduction en français date de 1946 aux éditions de L’Enfant poète, mais sans les photos. Ce recueil, traduit en de nombreuses langues, reste un classique pour les enfants tchèques.

[Document présenté du 16 septembre au 10 décembre 2012]

jeudi 13 septembre 2012

Écouter la page

Partagez