Expositions BnF

Filtrer la liste

8 résultats
Ex : 23-03-2019 - 24-03-2019
L'île d'amour et repos de pêche en largeur
Expositions

Jean-Jacques Lequeu (1757-1826)

Bâtisseur de fantasmes
Hors les murs
Six mois avant de disparaître dans le dénuement et l’oubli, Jean-Jacques Lequeu déposait à la Bibliothèque nationale l’une des œuvres graphiques les plus singulières et les plus fascinantes de son temps. Cet ensemble de plusieurs centaines de dessins présentés ici au public dans toute son étendue pour la première fois, témoigne, au-delà des premières étapes d’un parcours d’architecte, de la dérive solitaire et obsédante d’un artiste hors du commun.
Lire la suite
Vladimir Jankélévitch, 9 janvier 1980.  © Sophie Bassouls
Expositions

Vladimir Jankélévitch

figures du philosophe
François-Mitterrand
Philosophe, professeur à la Sorbonne et musicologue, Vladimir Jankélévitch (1903-1985) est l’une des plus grandes figures de la philosophie française. Morale, métaphysique et musique sont les domaines de prédilection de sa pensée, écrite dans une langue à la fois fluide et subtile. Engagé dans les combats de son siècle, durant la Résistance notamment, et contre l’antisémitisme, il est l’auteur d’écrits et de prises de position dont le rayonnement a dépassé les cercles de spécialistes et touché le grand public. Cette exposition rétrospective rassemble manuscrits, correspondances, photographies ou documents audiovisuels qui éclairent la pensée et l’itinéraire du philosophe. Données par sa famille à la BnF, ces quelque 120 pièces sont conservées au département des Manuscrits.
Lire la suite
Bible. A.T Hébreu 42
Dans les collections

Manuscrits hébreux d’Italie

Dans les collections de la BnF
Manuscrits hébreux d’Italie
Dans les collections de la BnF 16 manuscrits hébreux enluminés et copiés en Italie issus des collections de la Bibliothèque nationale de France font l’objet d’une exposition exceptionnelle au musée d’art et d’histoire du Judaïsme. Ils sont présentés avec quelques pièces remarquables appartenant au musée d’art et d’histoire du Judaïsme. Ces manuscrits figurent parmi les chefs-d’œuvre de l’enluminure italienne. Ils témoignent d’un moment particulier dans l’histoire de la communauté juive italienne, la plus ancienne d’Europe : celui d’une intense activité intellectuelle, littéraire et artistique dans le cadre de l’Italie du Moyen Âge et de la Renaissance.
Lire la suite
Lettre du P. Joseph Poncet, de la Compagnie de Jésus, 1647, écrite sur écorce de bouleau, faute de papier, pendant la mission du  jésuite chez les Hurons
Expositions

Manuscrits de l’extrême

Prison, passion, péril, possession
François-Mitterrand
La BnF consacre une exposition aux manuscrits écrits dans des contextes extrêmes d’enfermement, de péril, de détresse, de folie, ou de passion. Quelque 200 manuscrits sont exposés, parmi lesquels on découvre des billets et notes de personnalités et d’auteurs connus. Feuillets et notes d’André Chénier, Napoléon Ier, Alfred Dreyfus, Guillaume Apollinaire ou Nathalie Sarraute y côtoient les mots d’anonymes, simples soldats, prisonniers, hommes et femmes ordinaires. Un propos sensible et encore jamais tenu dans une exposition.
Lire la suite
Nova et integra universi orbis descripsio, dit « Globe doré », vers 1527 Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Cartes et plans
Expositions

Le Monde en sphères

François-Mitterrand
Retracez 2500 ans d’une histoire des sciences et des représentations avec l'exposition "Le Monde en sphères", conçue par la BnF et présentée au Louvre Abou Dhabi au printemps 2018. Près de 200 œuvres impressionnantes, objets d’art et de savoir, issus des collections de la BnF et de prêts exceptionnels venus de bibliothèques et musées prestigieux incarnent cette vision sphérique du monde : globes terrestres et célestes, sphères armillaires, astrolabes et manuscrits... Un voyage époustouflant !
Lire la suite
H.-J. Magog, L’homme qui devient gorille, couverture anonyme, « Grande Collection Nationale », n°196, Paris : F. Rouff, [1911] circa 1921 BnF, Littérature et art © Collection privée
Expositions

Le Merveilleux-scientifique

Une science-fiction à la française
François-Mitterrand
À l’aube de la Grande Guerre, le public se passionne pour la découverte des rayons X, la photographie des auras ou les essais de communication avec la planète Mars. C’est dans cette atmosphère de rêverie scientifique que l’écrivain Maurice Renard entreprend de structurer un nouveau mouvement littéraire, inscrit dans la lignée de H. G. Wells et en rupture avec Jules Verne : le « merveilleux- scientifique ». La BnF consacre une exposition inédite à ce pan méconnu de la littérature française du début du XXe siècle. Un voyage dans le temps jubilatoire aux côtés de ces auteurs « chasseurs de chimères » et « scribes de miracles », qui révèle la richesse de l’imaginaire scientifique français, avant même l’avènement de la science-fiction américaine au début des années 1930.
Lire la suite
 Antonio Seguí Ville de nuit, série « Ciudadana », 1990-1991 Lithographie en couleurs 53,8 x 75,6 cm BnF, Estampes et photographie © Antonio Seguí, ADAGP, Paris, 2019
Expositions

Antonio Seguí

François-Mitterrand
Artiste argentin installé en France depuis plus de 50 ans, Antonio Seguí (né en 1934) est à l’origine d’une œuvre figurative qui fait vivre un monde coloré et graphique, sur fond d’agitation urbaine. À travers un personnage récurrent coiffé d’un chapeau, archétype de l’homme banal, qu’il met en scène seul ou perdu dans la ville et qu’il confronte à des situations tragiques ou cocasses, le peintre tend à réduire l’homme à son comportement social. À la suite de la donation effectuée par Antonio Seguí qui a permis d’enrichir les collections du département des Estampes et de la photographie ainsi que de la Réserve des livres rares, la BnF expose en galerie des donateurs une cinquantaine d’estampes, la plupart inédites, qui vont permettre de (re) découvrir l’univers de cet artiste singulier.
Lire la suite
Egée, dans Thésée, BnF, département de la Musique
Expositions

Un air d'Italie

L'Opéra de Paris de Louis XIV à la Révolution
Opéra
Issu du ballet de cour, en vogue sous les derniers Valois, et de l’opéra italien introduit en France par le cardinal Mazarin, l’opéra français voit le jour au début du règne de Louis XIV. C’est dans la relation ambiguë entre l’affirmation d’une ambition nationale et l’aspiration à un modèle transalpin qu’est créée en 1669 la première « Académie d’opéra ». L’exposition organisée par la BnF et l’Opéra national de Paris entend célébrer le 350e anniversaire de la première scène lyrique française et retracer l’activité de cette institution, depuis l’époque du Roi-Soleil jusqu’à la Révolution. Autour de 130 pièces, issues pour l’essentiel des collections de la BnF et des Archives nationales (manuscrits, dessins de costumes, projets de décors, etc.), l’exposition s’attache à décrire le processus d’imprégnation des arts du spectacle en France par la culture italenne, tout en illustrant le rayonnement national et international de cette institution.
Lire la suite