Prochainement

Séance reportée - L’archéologie photographiée - L’apport de la photogrammétrie et du relevé en 3-D pour construire la recherche en archéologie

6 Mai. 2020

Cette cinquième édition du cycle de conférences « De la fouille à l’écriture de l’Histoire » entre en résonance avec l’exposition de photographies de Josef Koudelka, Ruines, à voir à la BnF à partir du 21 avril prochain. Elle explore le rôle de la photographie comme partenaire indispensable des fouilles et du travail de l’archéologue.

Les mode travail des archéologues sont aujourd’hui en phase de transformation depuis que les outils, autrefois analogiques, sont devenus numériques notamment dans les domaines de l’image et de la 3D. C’est cette évolution dans les approches archéologiques qui sera d’explorée au travers de deux projets de recherche : Délos, un des plus prestigieux sanctuaires grecs de la Méditerranée, et La Roche Guyon (Val-d’Oise) château médiéval classé. Ces deux projets permettent d’illustrer de manière concrète les questions de manipulation et de structuration de données en 3 voire en 4D issues de techniques d’acquisition multiples (restitution 3D, scan 3D, photogrammétrie), dont la précision des données mais aussi la masse imposent de réfléchir aux outils et aux modes de travail.

Par Laurent Costa, ingénieur de recherche, université Paris-Nanterre (ArScAn UMR 7041)

Organisé par Vanessa Desclaux et Frédérique Duyrat, BnF

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès
 

Entrée libre et gratuite

Date et Horaires

Mercredi 6 mai 2020
18 h 30 – 20 h

 

Accès

François-Mitterrand - Salle 70
Quai François-Mauriac – Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim

 

 
 

 

Illustration : Arêtier de toit décoré du corps de logis du château de La Roche-Guyon, Val-d’Oise. Période Renaissance – Global Digital Heritage

Autres séances