Prochainement

Un texte, un mathématicien - J.W. Gibbs : les mathématiques du hasard au cœur de la physique ?

22 avr. 2020

Grand auditorium

Depuis 2008, le cycle Un texte, un mathématicien permet à un large public de découvrir les mathématiques contemporaines. À chaque séance, le conférencier part d’un texte récent ou ancien – de Buffon à Moser, en passant par Poincaré ou Turing – pour présenter des recherches mathématiques en cours.

Par Vincent Beffara, directeur de recherches au CNRS, Institut Fourier, Grenoble.

Au XIXe siècle, la révolution industrielle tourne à plein, et avec elle on s’intéresse aux propriétés physiques des machines et de leur façon de transformer la chaleur en travail. La thermodynamique est la branche de la physique qui décrit les phénomènes impliqués : échanges de chaleur entre différents fluides, dilatation des gaz en fonction de leur température et de leur pression. Sadi Carnot écrit en 1824 le texte fondateur de la thermodynamique, « Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance », dans lequel il donne un cadre théorique à l’étude des machines thermiques et de leur efficacité…

En savoir plus sur le cycle

Le texte de départ

J. W. GIBBS, Principes élémentaires en mécanique statistique, 1902

Vincent Beffara

Vincent Beffara est directeur de recherches au CNRS, actuellement au sein de l’université Joseph Fourier, à Grenoble. Il était auparavant chercheur à l’École normale supérieure de Lyon, après une thèse soutenue à l’université d’Orsay. Il s’intéresse à la théorie des probabilités, et notamment aux phénomènes critiques en lien avec la physique statistique. En 2012, il a reçu avec Hugo Duminil-Copin le prix Rollo Davidson.
Cycle de conférences organisé par la BnF et la Société Mathématique de France.

Informations pratiques

tarifs et conditions d’accès
 

Entrée libre et gratuite

Date et Horaires

Mercredi 22 avril 2020
18 h 30 – 20 h

Accès

François-Mitterrand - Grand auditorium
Quai François-Mauriac – Paris 13e
Entrée Est face à la rue Émile Durkheim

 


Illustration : J. Willard Gibbs