Appel à candidatures dans le cadre de la commande photographique du ministère de la Culture destinée aux photojournalistes

Radioscopie de la France : regards sur un pays traversé par la crise sanitaire
Dans le cadre du plan gouvernemental de soutien à la filière presse, le ministère de la Culture a confié à la Bibliothèque nationale de France la mise en œuvre d’une grande commande photographique, Radioscopie de la France : regards sur un pays traversé par la crise sanitaire, destinée aux photojournalistes. Deux appels à projets, l’un lancé en 2021, l’autre en 2022, permettront de sélectionner 200 lauréats sur leur parcours et leur proposition. Ce projet vient reconnaître et encourager la création contemporaine dans le champ du photojournalisme et de la photographie de presse.
 
Esplanade - François-Mitterrand © David Paul Carr / BnF

 

Plus de 500 candidatures ont été reçues dans le cadre du premier appel à projets lancé à l’automne 2021, présentées à 70 % par des hommes et 30 % par des femmes. Le jury, composé de représentants de la BnF, de représentants du ministère de la Culture et de personnalités qualifiées dans le domaine de la photographie et de la presse s’est réuni les 13 et 14 décembre 2021 à la BnF pour sélectionner les 100 premiers lauréats. Le second appel à projets sera lancé en février 2022.

À propos de l’appel à candidatures

Les photographes lauréats seront titulaires d’un contrat conclu avec la BnF et doté d’un financement d’un montant de 22 000 euros TTC chacun afin de mener à bien leur projet et de produire des photographies inédites.

À l’issue de cette commande, la BnF intégrera ces œuvres aux collections nationales dont elle a la garde. Elle sera chargée de valoriser et diffuser ces travaux par le biais d’une exposition rétrospective accompagnée d’un catalogue au printemps 2024, d’opérations de valorisation en ligne et de la mise en place de partenariats avec des institutions réparties sur l’ensemble du territoire.

La Bibliothèque nationale de France, opérateur de la grande commande

Le pilotage de cette grande commande photographique est confié à la Bibliothèque nationale de France qui a tissé une longue et riche relation avec les photojournalistes. Une politique d’acquisition volontariste affirme le soutien de la BnF en faveur des photographes travaillant en France de nos jours, et notamment dans le cadre du photojournalisme. La photographie de presse nécessite un archivage à double titre : d’une part, pour elle-même, en tant que témoignage matériel de l’évolution technique et sociale dans la production d’images d’information, d’autre part pour son rôle en tant que source visuelle de l’histoire des hommes des XXe et XXIe siècles et de leur regard sur le monde.

Conditions de candidature

L’appel à candidatures est ouvert à toute personne physique majeure française ou ressortissant de l’UE résidant en France ayant collaboré par la fourniture de photographies avec des entreprises de presse ou des agences de presse au cours des quatre années précédant la date de sa candidature ou à toute personne physique majeure française ou ressortissant de l’UE résidant en France diplômée d’une école de journalisme, de photographie ou d’art (section photographie) depuis 2018 (inclus) en France. Les candidatures doivent être présentées à titre individuel. Les photographes professionnels fourniront une documentation artistique présentant le travail déjà réalisé dans le photojournalisme et les journalistes diplômés depuis 2018 le portfolio présentant leur travail de fin d’étude. Chaque candidat devra également fournir une note d’intention répondant à la problématique Regards sur un pays traversé par la crise sanitaire. La commande s’adresse à une diversité d’acteurs de la photographie de presse. Les œuvres produites entreront dans les grands champs traditionnels des médias (économie, sport, culture, politique, société, sciences, mode, événementiel, etc.).

À l’issue de cette commande, la BnF intégrera ces œuvres aux collections nationales dont elle a la garde. Elle sera chargée de valoriser et diffuser ces travaux par le biais d’une exposition rétrospective à l’automne 2024, et de plusieurs opérations de valorisation en partenariat avec des institutions réparties sur l’ensemble du territoire.

Calendrier du projet

Année 1 : 2021-2022

  • octobre-novembre 2021 : appel à candidatures et réception de celles-ci / sollicitations des membres pour le comité de sélection et le jury de l’année 1 – Date et heure limite de remise des plis le 22 novembre 2021 à 16 h
  • novembre–décembre 2021 : instruction des dossiers, comité de pré-sélection, jury et proclamation des lauréats
  • janvier-juillet 2022 : déroulé de la mission des photographes lauréats de l’année 1 (7 mois)
  • septembre 2022 : rendu des œuvres produites lors de l’année 1

Année 2 : 2022-2023

  • février-mars 2022 : appel à candidatures et réception de celles-ci
  • mars-avril 2022 : instruction des dossiers, comité de pré-sélection, jury et proclamation des lauréats
  • mai 2022-décembre 2022 : déroulé de la mission
  • décembre 2022 : rendu des œuvres

À propos des photographes sélectionnés et des projets soutenus

Le jury qui s’est réuni à la BnF a sélectionné les 100 premiers lauréats, parmi lesquels 61 hommes et 39 femmes, âgés de 21 à 79 ans. Un tiers des photographes sélectionnés a moins de quarante ans.

Les projets retenus par le jury témoignent de l’ampleur du thème proposé pour cette commande. L’ensemble des territoires français est concerné, avec une plus forte représentation de l’Île de France (et particulièrement de la Seine Saint-Denis), Marseille et la région PACA, les Hauts- de-France, la Bretagne, plusieurs territoires ultra-marins (Saint-Pierre et Miquelon, La Réunion, la Guadeloupe et la Guyane).

Parmi les axes privilégiés par les photographes, on retrouve le territoire comme fil conducteur : une ville, un quartier, une route, un cours d’eau… Le monde du travail, dans sa diversité, touché par la COVID et les préoccupations environnementales constituent également des lignes de forces des projets retenus. De nombreux photographes sélectionnés ont souhaité privilégier par ailleurs les genres du portrait et du paysage, pris sur le vif ou bien posés. Si le choix du numérique couleur est majoritaire, certains adopteront la chambre argentique ou le noir et blanc. Enfin, le jury a retenu des travaux qui s’inscrivent dans les codes du photojournalisme historique ainsi que des écritures documentaires qui s’ouvrent à de nouvelles formes (intégration d’archives, images réalisées en concertation créative avec leur sujet…).

Liste des 100 photographes lauréats du premier appel à projets (automne 2021)

  • Cyril Abad
  • Jean-Michel André
  • Jane Evelyn Atwood
  • Aurore Bagarry
  • Julie Balagué
  • Lucas Barioulet
  • Benjamin Béchet
  • Mathias Benguigui
  • Guillaume Binet
  • Anaïs Boileau
  • Samuel Bollendorff
  • Jef Bonifacino
  • Sylvie Bonnot
  • Pablo Baquedano
  • Bruno Boudjelal
  • Julie Bourges
  • Sophie Brändström
  • Philippe Brault
  • Michael Bunel
  • Cédrick-Isham Calvados
  • Daniel Challe
  • Céline Clanet
  • Gilles Coulon
  • Jean-Louis Courtinat
  • Valérie Couteron
  • Olivier Culmann
  • Antoine D’Agata
  • Denis Dailleux
  • Jean-Robert Dantou
  • Hélène David
  • Axelle De Russé
  • Véronique De Viguerie
  • Bertrand Desprez
  • Anouk Desury
  • Agnès Dherbeys
  • Marie Docher
  • Claudine Doury
  • Odhràn Dunne
  • Thomas Dworzak
  • Edouard Elias
  • Pierre Faure
  • Vincent Ferrané
  • Bruno Fert
  • Olivia Gay
  • Laurence Geai
  • Jérôme Gence
  • Josef Gobin
  • David Godichaud
  • Julien Goldstein
  • Samuel Gratacap
  • Diane Grimonet
  • Raphaël Helle
  • Guillaume Herbaut
  • Françoise Huguier
  • Claire Jachymiak
  • Olivier Jobard
  • Lewis Joly
  • Florence Joubert
  • Alain Keler
  • William Kéo
  • Samuel Kirzenbaum
  • Nicolas Krief
  • Olivier Laban-Mattei
  • Philippe Labrosse
  • Stéphanie Lacombe
  • Stéphane Lagoutte
  • Yohanne Lamoulère
  • Jean Larive
  • Marc Lathuillière
  • Géraldine Lay
  • Chau-Cuong Lê
  • Ulrich Lebeuf
  • Gilles Leimdorfer
  • Hervé Lequeux
  • Lucien Lung
  • Emilienne Malfatto
  • Geoffroy Mathieu
  • Sandra Mehl
  • Lorenzo Meloni
  • Camille Millerand
  • Olivier Monge
  • Thomas Morel-Fort
  • Malik Nejmi
  • Anaïs Oudart
  • Juliette Pavy
  • Anita Pouchard Serra
  • Sarah Ritter
  • Sandra Rocha
  • Lizzie Sadin
  • Lucille Saillant
  • Jérôme Sessini
  • Lynn SK
  • Eleonora Strano
  • Patrick Swirc
  • Théophile Trossat
  • Lorraine Turci
  • Céline Villegas
  • Mélanie Wenger
  • Kamil Zihnioglu
  • Mathias Zwick

Télécharger la liste des 100 premiers sujets et synopsis

La photographie de presse à la BnF

Le département des Estampes et de la photographie de la BnF conserve quelques-uns des plus importants fonds de photographie de presse, notamment le fonds Monde et Camera, le fonds de l’agence d’illustration Alliance Photo, devenue l’ADEP après-guerre, le fonds de l’agence d’illustration Atlantic Press ou encore le fonds de documentation photographique du journal L’Aurore. Le département compte aussi de nombreux tirages acquis rétrospectivement ou donnés et déposés de leur vivant par les photographes de presse eux-mêmes, de Robert Capa à James Nachtwey, en passant par Gilles Caron, Marc Riboud, Annette Léna, Marc Garanger, Jean-Philippe Charbonnier, Claude Dityvon, Sebastião Salgado, Henri Cartier-Bresson, René Burri, Raymond Depardon, Martine Franck, Gilles Peress et bien d’autres.

Outre les tirages de presse, la BnF conserve les supports de diffusion de ces photographies, à travers sa prestigieuse collection de presse : avec 247 000 titres de presse du XVIIe siècle à nos jours, elle est l’une des plus anciennes et des plus riches au monde. La BnF est ainsi la seule institution nationale à conserver des photographies de presse en même temps que les supports qui les accompagnent.

 

Logo du ministère de la Culture Logo France Relance Logo Financé par l'Union européenne