Chau-Cuong Lê - Le champ des étoiles ou la terre remuée

Territoires : Rhône-Alpes, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine
Sur la route de Compostelle et à travers trois régions, Chaud-Cuong Lê questionne pèlerins et hospitaliers sur leurs motivations et leurs difficultés dans ce contexte inédit.
 
Après ses études, Chau-Cuong Lê voyage en Asie. Au retour, il endosse le rôle d’écrivain public, puis intègre le Samu Social. En 2003, il se forme au photojournalisme à l’EMI-CFD, puis cofonde le collectif BaSoH.
Jusqu’en 2009, il prend part à des projets collégiaux (reportages sur la précarité pour le Secours Catholique, couverture des FSE Paris et Londres, les 20 ans de la chute du Mur de Berlin).
En 2008, il entre au studio Rouchon, assiste portraitistes et photographes de mode. Sa photo change et s’inscrit dans la durée. Il se recentre sur son environnement proche et développe une approche d’auteur documentaire. Chau-Cuong Lê orchestre ses images de manière mosaïcale, en investissant un champ ou territoire pour y aborder des thématiques liées à la jeunesse, l’intimité, la relation au temps et à la nature.
En 2019, à l’occasion de sa 1re résidence de création pour le Festival Planches Contact de Deauville il propose de travailler sur l’adolescence : Standing On The Beach, Staring At The Sea. Il remporte simultanément Grand prix du Jury et Prix du public.
En 2020, à la sortie du 1er confinement, il entame une réflexion sur le chemin de Compostelle.
Chau Cuong Lê est représenté par Marie Dathanat.
 

Avril 2022

 

Photo de mon bureau, dans la préparation du prochain départ qui me mènera de Paris à Moissac, d’où je reprendrai la marche et le chemin pour atteindre St Jean Pied de Port / Roncevaux.

 

© Chau-Cuong LÊ