Christian Gobeli - Morne plaine : reportage nomade

Territoires : France métropolitaine
Il s’agit d’une déambulation photographique dans une France post-Covid à travers un pays inquiet du fait de la crise mondiale, économique, climatique, mais aussi de la pandémie, de la guerre en Ukraine… Sans a priori, seulement le ressenti, le plaisir de la marche, des rencontres porteront ce projet.
 
Despantin & Gobeli en train de portraiturer Charles Nemes ©Charles Nemes

Christian Gobeli, photographe né en 1949 de nationalité Franco Suisse travaille en duo avec François Despatin depuis 1974.
Sollicités en 1983 par la Mission photographique de la DATAR, ils ont choisi de réaliser un ensemble de portraits des Français de toutes conditions sociales, seuls, en couple, sur leur lieu de travail ou dans leur intérieur.
Depuis, en dehors d’une recherche plus personnelle, nus sur socle, gomme bichromatée, photo sur céramique, ils réalisent des reportages pour le théâtre, La Comédie Française, les Amandiers de Nanterre, théâtre des Champs Elysée et la presse (Lire, Le Magazine Littéraire, Le Monde, la Tribune).
L’architecture et le portrait, surtout le portrait, sont traités avec une approche systématique. Prise de vue rigoureuse et équilibre calculé entre les corps et leur environnement donnent de leurs modèles une vision juste et puissante. Leurs images sont d’autant plus pénétrantes qu’elles introduisent, le plus souvent, entre eux et le sujet de la photographie, une distance ironique.

 

Accéder au site du photographe