Frédéric Stucin - Le réveil des fêtes de village

Territoires : France métropolitaine
En France, les bals, foires, carnavals, ferias, ducasses et autres manifestations locales ne se sont jamais aussi bien portées des années 2010 à 2020 juste avant la pandémie qui a marqué un coup d’arrêt. Aujourd’hui la renaissance se prépare, au sein des comités des fêtes qui ont arrêté leurs dates pour le printemps, l’été et l’automne 2022. Il s’agira de retranscrire cette identité locale à travers des portraits de participants et des images des lieux de fêtes.
 
©Jerôme Galland

Né à Nice en 1977, Frédéric Stucin vit aujourd’hui à Paris. Diplômé des arts décoratifs de Strasbourg et de l’École Louis Lumière, il a commencé à travailler comme photographe de presse en 2002. Il collabore depuis avec plusieurs médias : Libération, Le Monde, Le Figaro Magazine, Madame Figaro, L’Équipe Magazine, L’Obs, Les Échos WE, Les Inrocks, Elle, Stern… à la fois pour réaliser des portraits et du reportage. En parallèle, il mène un travail plus personnel à partir du réel à travers des projets qu’il initie seul ou dans le cadre de résidences. Depuis 2014, de nombreuses expositions monographiques ou collectives en France et à l’étranger ont permis de présenter son travail. C’est également à travers l’édition photographique que ses images sont diffusées depuis 2016. Au printemps 2022, l’exposition Les Interstices, restitue la résidence menée au sein du service psychiatrique de l’hôpital de Niort, pour la réouverture de la Villa Pérochon. Un livre a été publié aux éditions Filigranes.

 

Accéder au site du photographe