Gilles Coulon - Retour à l’anormal

Territoires : Allier, Hérault, Moselle
Au cœur de trois bars et cafés de Sète, Villefranche d’Allier et Forbach, Gilles Coulon se donne pour objectif de faire le portrait en creux de la société française à travers ces lieux de socialisation durablement fermés pendant la crise sanitaire.
 
© Pascal Aimar / Tendance Floue
Né en 1966 à Nogent sur Marne, France. Gilles Coulon, membre du Collectif Tendance Floue, a étudié la photographie à l’Ecole Nationale Louis Lumière à Paris.
 Dès 1988, il puise en Afrique les sujets de plusieurs histoires photographiques notamment Avoir 20 ans à Bamako, Delta et Un président en campagne. Il obtient, en 1997, un World Press Photo catégorie « Daly Life ».A partir des années 2000, il se met en quête d’une poétique nouvelle. Il en ressort White Night, une déambulation nocturne, à la recherche d’une lumière universelle et suggestive, un livre aux Editions Steidl est publié en 2005.
Avec For Reasons commencé en 2010, il écrit une histoire en contrepoint. Dans quatre pays précisément choisis, il photographie des paysages et les met en regard de témoignages retranscrits qui leurs font écho, ce travail est présenté en 2013 à La Galerie Particulière à Paris.
En 2016, avec Extime, il est l’un des lauréats de la commande publique du Centre National des Arts Plastiques pour ses portraits de Jeunes-Générations. En 2017, Hiver(s) est exposé à la Bibliothèque Nationale de France à Paris dans le cadre de Paysages Français. La même année il est Lauréat du Prix Eurazéo, son travail Rebirth est exposé à la Maison Européenne de la Photographie à Paris. 
Début 2018, il est en résidence à Vichy pour le Festival Portrait(s), son travail Entrevues est exposé et un livre éponyme est publié aux Editions Filigranes. En 2020 il est invité en résidence à la Villa Saint-Louis Ndar au Sénégal pour initier un travail intitulé Outrenuit. La même année il expose Quand le ciel, restitution d’un travail réalisé au Guilvinec en Bretagne dans le cadre du festival L’homme et la mer.
Ses travaux font partie des collections publiques du Fond National d’Art Contemporain, de la Bibliothèque Nationale de France, du Musée de la Marine, de l’Artothèque de Rome et de diverses collections privées.

 

accéder au site du photographe