Hans Zeeldieb - Traversée

Territoires : Marseille, mer méditerranée, Alger / Provence-Alpes-Côte d’Azur, Alger (territoires hors UE)
Après deux ans de fermeture des frontières due à la pandémie, on peut de nouveau prendre le ferry et aller en Algérie. Pendant plusieurs mois et en embarquant sur ce bateau faisant la liaison Marseille-Alger, il s’agira de photographier à la chambre ces français et françaises issus de l’immigration algérienne qui ont enfin la possibilité d’aller « au pays ».
 

Valentin Giraldi alias Hans Zeeldieb est né en 1989 et a grandi à Nevers (58).

À 18 ans il s’installe à Paris où il commence des études d’histoire, puis de cinéma, à l’Université de Saint-Denis.

En parallèle, il apprend la photographie argentique de manière autodidacte. Il arrête rapidement ses études pour se consacrer à la photographie, et devient « minutero » sur la place de Beaubourg. Pendant une dizaine d’années, il gagne sa vie en tirant le portrait des passants à la chambre, développant ses photos directement sur place grâce à un laboratoire ambulant.

En 2014 il part en Bretagne où il apprend la navigation, puis s’embarque dans un voyage au long cours qui durera deux ans, dont sera tiré un livre, 2MISSISSIPPI aux éditions Le Mulet (2019).

Il habite aujourd’hui à Marseille et continue à utiliser exclusivement le même appareil, une chambre de la fin du XIXe, pour réaliser ses projets documentaires.