Jane Evelyn Atwood - L'Île d’Ouessant, La Fin de la Terre

Territoire : L’île d’Ouessant (Finistère).
Un portrait documentaire, social et environnemental de l’île d’Ouessant dans le Finistère, Bretagne.
 
©Nicolo Lo Calzo
Jane Evelyn Atwood est une photographe franco-américaine qui vit en France depuis 1971.
Son œuvre traduit la profonde intimité qu’elle entretient avec ses sujets pendant de longues périodes. Fascinée par les gens et par la notion de l’exclusion, elle a réussi a pénétrer des mondes que la plupart d’entre nous ignorent ou choisit d’ignorer. Elle décrit elle-même sa méthode de travail comme obsessionnelle. Elle continue un sujet jusqu’à ce qu’elle sente qu’elle l’a complètement compris et qu’elle a bien assimilé sa relation à ce sujet.
Elle est l’auteure de treize livres, ses images sont exposées internationalement et figurent dans de nombreuses collections publiques et privées. Elle a été récompensée par les prix les plus prestigieux, dont la première bourse de la Fondation W. Eugene Smith (New York, 1980), le prix SCAM du portfolio (Paris, 1990), le Prix Oskar Barnack de Leica Caméra (1997), un prix Alfred Eisenstadt en 1998, et, en 2018, le grand prix photo Planète Albert Kahn (Paris) ainsi qu’un Lucie Award (New York). 
Elle est représentée en France par la galerie IN CAMERA, et aux Etats-Unis, par L. Parker Stephenson Photography;  pour les archives éditoriales, par l’Agence VU en France et Contact Press Images aux Etats-Unis.