Joseph Gobin - Rituels

Territoires : Gironde, Guyane, Tarn, Gers, Finistère, Haute-Garonne, Haut-Rhin, Alpes-Maritimes, Pyrénées Atlantiques.
A travers neuf départements, Joseph Gobin s’intéresse au déroulement de neuf rituels sélectionnés parmi l’Inventaire National du Patrimoine Culturel Immatériel Français. Une réflexion sur notre relation aux patrimoines ancestraux et sur l’impact de la crise sanitaire sur notre perception du rassemblement. 
 
Joseph Gobin est un photographe français né à Mende en 1992. Il commence son activité de photographe indépendant en 2011 après l’obtention d’un Bac Professionnel Photographie au Lycée des Métiers d’Art de la SEPR à Lyon. 
Ses premiers travaux se concentrent sur l’Homme au travail et documentent plusieurs corps de métiers. Puis il remonte aux racines du savoir-faire et s’intéresse à différents schémas d’apprentissage : élève-maître, parents-enfant, professionnel-apprenant, militaire-recrue. Sa série dédiée à la filière de l’Hôtellerie Restauration intègrera la Mission photographique La France Vue d’Ici et sera exposée lors du festival ImageSingulières à Sète en 2015.
En 2013, grâce au programme du Monde Académie organisé par le quotidien éponyme, il perfectionne sa narration photographique et obtient une bourse qui lui permet de s’envoler pour le Vietnam. Sur place, il documente les mœurs et habitudes qui résistent aux changements d’époque et de société. Son travail est exposé dans les Instituts Culturels Français du Vietnam (Hanoï et Hue). 
Fin 2019, il rentre en France, documente et expose le Patrimoine Immatériel de l’Horlogerie pour le Musée du Temps de Besançon et le Musée International de l’Horlogerie de la Chaux-de-Fonds. 
Aujourd’hui, le travail photographique de Joseph Gobin se focalise principalement sur la notion de transmission. Comment les biens, les habitudes, les connaissances et la mémoire passent-ils du présent au futur et d’une personne à l’autre ?