Laurence Geai - Repose en paix, le deuil impossible

Territoires : Grand-Est, Ile de France
Alors que la crise du Covid a empêché la société française d’honorer ses défunts, l’objectif de ce projet est de laisser une trace de ce traumatisme collectif en rencontrant les familles, les soignants et les employés des pompes funèbres, et en retournant sur les lieux de mémoire. 
 
Laurence Geai est photojournaliste depuis 2014.
Après un diplôme en commerce international et une expérience professionnelle dans le secteur de la mode, elle décide de changer de trajectoire pour devenir journaliste, d’abord en télévision où elle réalise plusieurs reportages, puis en photo. Intéressée par les racines des guerres, elle se rend alors en Centrafrique, en Syrie, en Irak, et en Israël/Palestine. Elle s’attache à rencontrer les protagonistes de chaque conflit, dans la mesure du possible. 
Elle est basée à Paris, et apprécie photographier la France. Son travail a pour objet les inégalités, les migrations, la politique et différentes problématiques de la société. En 2021, elle est lauréate d’un World Press pour sa série sur le covid en France. (3ème prix, catégorie information générales).
En 2022 elle rejoint l’agence MYOP.
Laurence collabore avec plusieurs publications: Le Monde, Paris Match, Elle, Polka, La Vie, le Washington Post, La Croix Hebdo, etc… Elle réalise aussi des reportages pour des ONGs.