Lynn S.K - Mémoires sensibles

Territoires : Paris, Lille, Marseille, Saint-Etienne
Une enquête sur les mémoires transgénérationnelles liées à la colonisation et à la guerre d’Algérie, à la croisée de l’intime et du collectif.
 
© Lynn S.K
Après des études de cinéma, Lynn S.K. choisit la photographie afin d’élaborer une recherche en images autour de la sororité, la mémoire enfouie et l’entre-deux géographique, directement issue de sa propre histoire personnelle, ancrée entre la France et l’Algérie.
Son travail autour de l’identité féminine et de l’adolescence l’amène à collaborer régulièrement avec des auteures telles que Virginie Despentes autour du film Bye-Bye Blondie ou Lola Lafon pour différents romans et albums notamment Une vie de voleuse.
Lynn participe à des expositions personnelles ou collectives en France et à l’international : Biennale des Photographes du Monde Arabe, Mairie du 4ème, Paris (2019), les Rencontres de la Jeune Photographie Internationale, Niort (2019), Photoforum Pasquart, Bienne (2020), Bastion 23/Palais des Raïs, Alger (2017)… Elle collabore également à des publications pour la presse ou des maisons d’éditions : Actes Sud, Eurozine, Médiapart… 
Lynn a remporté plusieurs prix et bourses, dont le Sony World Photography Awards (2018) et le Maghreb Photography Awards, ainsi que la bourse du Cnap (2020). Elle a été nominée pour le Foam Paul Huf Award (2019), le Cap Prize (2020), ainsi que pour la Counter-Stories Initiative de la Fondation Magnum (2022).