Margaux Senlis - Un miel au goût amer

Territoires : Grand-Est, Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Occitanie, Mayotte
Ce projet raconte la disparition des abeilles et la difficile expérience de l’apiculture contemporaine. Aujourd’hui on voit des ruches partout, depuis le train, dans les jardins, en ville, sur les toits des grands monuments, des entreprises luxueuses … Pourtant on entend aussi que les abeilles, et plus largement les pollinisateurs, disparaissent. Ce projet documentaire qui place le déclin des colonies au cœur de l’anthropocène se rapporte aux problématiques écologiques, environnementales et sociétales.
 

Margaux Senlis, photographe, est installée à Arles depuis 2018 après avoir obtenu son bachelor aux Gobelins. Elle poursuit ses études à L’ENSP puis obtient son master en 2021. Cette double formation lui apporte un bagage technique dans un premier temps, puis artistique et théorique autour des enjeux contemporains. Son travail est rythmé entre des commandes (magazines ou pubs) et une pratique plus personnelle, plastique et engagée. Sensibilisée par des problématiques écologiques, sociétales et environnementales, Margaux utilise la photographie comme un moyen d’expression et de transmission d’idées.

 

Accéder au site du photographe