Odhràn Dunne - La vie entre les cercles

Territoire : France métropolitaine

Odhràn Dunne s’inspire librement du livre Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson (2016) pour faire une traversée de la France à pied, du Mercantour au Cotentin et ainsi rendre compte des zones dites « hyper-rurales ».
 
© Philippe Labrosse
Odhràn Dunne est un photojournaliste freelance français. 
« Après un bac STIGénie électrotechnique je débute une formation en cinéma et audio-visuel à la Sorbonne Nouvelle (Paris 3) que je conclus avec un master. Durant mon parcours universitaire, je m’intéresse au cinéma engagé de mai 68, du Vietnam, de l’Algérie, et au travail de Chris Marker et Jean Rouch. En parallèle, je découvre Saul Leiter, Josef Koudelka, Klavdij Sluban, Harry Gruyaert… ainsi que les collectifs MYOP et Tendance Floue.
Inspiré par ces découvertes, je pars en Irlande durant sept mois afin de concrétiser un premier reportage photo sur les célébrations du centenaire de la première insurrection Irlandaise, l’Easter Rising. Ce voyage est l’occasion pour moi de me confronter aux problématiques inhérentes à la réalisation d’un reportage, mais également d’en découvrir un peu plus sur mes origines ; ma famille paternelle étant native de ce pays.
Fort de cette expérience, je décide à mon retour de perfectionner ma pratique photographique,notamment le cadrage et la narration. Pour cela, je reprends des études de photojournaliste, à L’EMI-CFD, dont je sors en 2017 avec les félicitations du jury. Depuis, je travaille en freelance et je partage mon temps entre piges iconographiques, commandes photographique (reportages, portraits, etc.) et projets personnels.
Depuis le début de mon activité professionnelle, mon travail a été publié dans le journal Le Monde, le magazine Manière de voir et le PSG Magazine. » - Odhràn Dunne

 

accéder au site du photographe

Février 2022

Odhràn Dunne a début sa traversée de la France, inspirée de Sylvain Tesson. 

Ici dans les Alpes Maritimes entre paysages enneigés et villages de montagne.

 

Sentier entre Tende et le lac des Mesches, dans les Alpes-Maritimes, le 19 février 2022 © Odhràn Dunne

 

Sur la route pour le refuge des merveilles dans le parc du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes, le 20 février 2022, 00’22”

>

 

Arrivée au refuge des merveilles dans la vallée des merveilles, dans les Alpes-Maritimes, le 20 février 2022 © Odhràn Dunne

 

Le refuge des merveilles dans le parc du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes, le 20 février 2022 ©Odhràn Dunne

 

En chemin pour passer le pas de l’Arpette dans le parc du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes, le 21 février 2022, 00’15”

>

 

Pas de l’Arpette, à 2600 m d’altitude, en direction de la vallée de la Gordolasque, dans les Alpes-Maritimes, le 20 février 2022 © Odhràn Dunne

 

Mairie de Roquebillière, Alpes Maritimes, le 20 février 2022 © Odhràn Dunne

 

Entre Roquebillière et Saint-Martin en Vésubie, dans les Alpes-Maritimes, le 22 février 2022, 00’13”

>

 

Les abords de la Vesubie, en travaux après la tempête Alex de 2020, à Roquebillière, Alpes Maritimes, le 21 février 2022 ©Odhràn Dunne

 

En route pour La Bolline depuis Saint-Martin en Vésubie, dans les Alpes-Maritimes, le 23 février 2022, 00’29”

>

 

Arrivée à La Bolline, dans les Alpes-Maritimes, le 24 février 2022, 00’24”

>

 

Des retraités joue à la pétanque au village de la Bolline, commune de Valdeblore, Alpes Maritime, le 22 février 2022 © Odhràn Dunne

 

Sentier ralliant Touët-sur-Var depuis Villar-sur-Var toujours cassé depuis la tempête Alexa de 2020, dans les Alpes-Maritimes, le 25 février 2022, 00’07”

>

 

Le sentier reliant Entrevaux à Laval est parfois enneigé en fonction de l’ubac ou l’adret. L’ubac est le versant le moins exposé au soleil, tant dit que l’adret et le versant le plus exposé. Dans les Alpes-Maritimes, le 28 février 2022, 00’07”

>

 

Le sentier reliant Entrevaux à Laval est parfois enneigé en fonction de l’ubac ou l’adret. L’ubac est le versant le moins exposé au soleil, tant dit que l’adret et le versant le plus exposé. Dans les Alpes-Maritimes, le 28 février 2022, 00’19”

>

 

Chemin de crête permettant de rallier Laval depuis Entrevaux, dans les Alpes-Maritimes, le 28 février 2022, 00’11”

>

 

Panoramique depuis le chemin de crête permettant de rallier Laval depuis Entrevaux, dans les Alpes-Maritimes, le 28 février 2022 ©Odhràn Dunne

Mars 2022

Les champs de lavande de la ferme Vauvenière à Saint-Jurs, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 2 mars 2022, 00’14”

>

 

Panoramique des champs de lavande de la ferme Vauvenière à Saint-Jurs, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 2 mars 2022 ©Odhràn Dunne

Avril 2022

Dans le champ d’un agriculteur au village de La Chérie, dans la creuse, le 11 avril 2022 ©Odhràn Dunne

 

Il s’agit d’une position stratégique qui permet de contempler la vallée de la Rozeille et une autre portion du pays en direction des Monts d’Auvergne.

Vision panoramique depuis la table d’observation de Saint Georges Nigremont, dans la Creuse, le 12 avril 2022 ©Odhràn Dunne

 

Lieu de mon bivouac dans le jardin de la mairie de Saint Pardoux le Neuf, dans la Creuse, le 12 avril 2022 ©Odhràn Dunne

Mai 2022

Dans la montée qui permet d’accéder au plateau de l’Aubrac depuis Marvejols, dans la Lozère, le 18 mai 2022, 00’19”

>

 

Plateau de l’Aubrac, au-dessus du refuge du Rajas le 19 mai 2022 ©Odhràn Dunne

 

Mon bivouac dans le camping municipal de Chaudes-Aigues, dans le Cantal, le 21 mai 20220 ©Odhràn Dunne

 

Mon café avant le départ pour Neuvéglise depuis Chaudes-Aigues, dans le Cantal, le 21 mai 2022 ©Odhràn Dunne

 

Mon bivouac dans le camping municipal de Neuvéglise, dans le Cantal, le 22 mai 2022 ©Odhràn Dunne

 

En route pour Murat depuis Neuvéglise en passant par Laveissenet, dans le Cantal, le 22 mai 2022, 00’15”

>