Rapport d'activité 2018 - La médiation culturelle en ligne

Les éditions en ligne ont pour vocation de développer l’action culturelle et pédagogique à distance. En collaboration étroite avec les autres services, mais aussi grâce à des partenariats durables (notamment le ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse), elles assurent le plus large rayonnement possible à la politique culturelle de l’établissement, en France et à l’étranger : 24% de visites de l’étranger, 48% hors Ile-de-France et 28% Ile-de-France. En 2018, les éditions multimédias ont reçu 4 117 493 visites pour un total de 32 772 168 pages vues, en légère hausse de 0,5% pour les visites.

 

Les expositions et les bibliothèques virtuelles

Avec 98 expositions disponibles, le portail des expositions est organisé en six galeries virtuelles : la galerie du livre et de l’écrit, la galerie des écrivains et conteurs, la galerie de l’histoire des représentations, la galerie des arts et de l’architecture, la galerie de la photographie et la galerie des cartes et globes. Depuis 2017, les expositions virtuelles sont désormais produites pour être accessibles sur tous les terminaux (téléphone, tablette et ordinateur) et systématiquement proposées en français et en anglais pour assurer une visibilité internationale à sa production de contenus culturels.

L’année 2018 a vu la publication de deux nouvelles expositions :

  • Le site Sciences pour tous. Suite à l’exposition « Sciences pour tous » présentée à l’été 2017 la BnF a mis en ligne, à l’occasion de la 4e édition des journées Sciences et Médias, un nouveau site internet proposant aux internautes un voyage à travers l’histoire de la science populaire dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le site aborde tous les domaines de la pédagogie scientifique : astronomie, hygiène, médecine, sciences naturelles, chimie, aéronautique, industrie, électricité, et témoigne de la place de la science dans la société.
  • Le site Les Nadar, une légende photographique, en lien avec l’exposition présentée à la BnF du 16 octobre 2018 au 3 février 2019. Les contenus et médias sont adaptés pour différents niveaux de visite : découverte, spécialiste et dossier pédagogique destiné au monde de l’enseignement. Celui-ci permet aux enseignants, bibliothécaires, professeurs documentalistes, mais plus largement aux prescripteurs du public jeune de préparer leurs cours en classe et d’aborder les sujets portés par la BnF.

Les dossiers pédagogiques

La Bibliothèque a poursuivi sa politique d’édition de dossiers pédagogiques au sein du portail classes.bnf.fr offrant des moyens de recherche dans les 90 000 pages de ressources et les 60 000 images du site. Ce portail est complété par un référencement de ses ressources dans le portail du ministère de la Culture et dans le portail de l’histoire des arts. Toutes les ressources pédagogiques y sont indexées par discipline et par niveau d’enseignement.

Le site des Essentiels de la littérature, projet destiné à guider un public lycéen ou étudiant dans les ressources numériques à travers des parcours mettant en relation textes, manuscrits et illustrations, a vu son offre enrichie. Le XIXe siècle, sous la direction scientifique de José-Luis Diaz, est désormais en ligne et une refonte ergonomique et graphique a été menée par la mise en place d’ateliers de conception destinés à prendre en compte les nouvelles formes de narration web et tournés vers une expérience utilisateur renouvelée. Le site a connu une fréquentation en forte hausse avec 642 580 visites.

Le site de culture générale Passerelle(s) destiné en premier lieu aux apprentis du bâtiment, mais aussi au public scolaire, notamment dans le cadre de la réforme du collège, a été lancé officiellement en janvier 2016. Il articule l’histoire, les arts et la littérature avec l’architecture et les techniques de construction à travers les siècles. Toutes les périodes de l’Antiquité au XIXe siècle sont désormais couvertes. Face à son succès (223 113 visites), la BnF a renouvelé son partenariat avec le CCCA-BTP et la fondation BTP+ pour la période 2018-2020 avec l’ambition d’enrichir le site en ressources documentaires (textes, images et vidéos) et d’adapter son offre sur tous les supports.

La BnF est enfin un partenaire important d’Eduthèque : plus de 30 000 images commentées en ligne à ce jour et un enrichissement continu de nos ressources disponibles.

Les applications et la vidéo

Plusieurs applications pour iPhone et iPad ont été lancées au cours des dernières années à l’occasion d’expositions in situ et en ligne : l’application Albums de la BnF, les miniatures flamandes, les cartes marines, François Ier et Louis XIV. Ces applications totalisent plus de 121 607 téléchargements depuis leurs lancements respectifs.

En 2018, a été produite l’application Au Bonheur des dames, l’édition enrichie. Développée en partenariat avec Orange et le musée d’Orsay, elle propose au lecteur, dans une approche à la fois ludique et rigoureuse, de découvrir ou redécouvrir ce roman majeur de Zola. La partie Lire est centrée sur la lecture et la découverte du texte. Lambert Wilson donne une interprétation de larges extraits du roman. Des notes, fiches documentaires et illustrations issues des collections de la BnF complètent cette découverte. Le lecteur peut également consulter une sélection de feuillets manuscrits, avec leur retranscription, du dossier préparatoire, recueil d’enquêtes, notes et ébauches, prises par l’écrivain, et apportant un précieux témoignage sur la méthode de travail du romancier. La partie Explorer invite à aborder à travers ce roman un siècle de transformations sociales et de mouvements artistiques. Huit thèmes sont privilégiés : les femmes, la révolution industrielle, la naissance du commerce moderne, l’impressionnisme, l’orientalisme, le monde du travail, les transformations de Paris, Zola écrivain… Pour chacun, un témoignage audiovisuel, une anthologie et un album enrichissent la réflexion. En un an, cette application a été téléchargée plus de 1 100 fois.

L’application lancée en fin novembre 2017, Fabricabrac est désormais disponible sur Android comme sur iOS. Cette application mobile est destinée aux plus jeunes, mais aussi au grand public. Elle a été téléchargée 3 737 fois sur l’année.